La Lune rose

La Lune rose

 

“Là d’où je viens, la Lune est rose.
Rose étincelante telle une puissante étoile. J’aimerai que tu puisses la voir et reconnaitre telle qu’elle m’apparait si forte et si envoutante, emplie de douceur et n’ayant peur de parcourir l’espace de ses couleurs.
Le monde parait vaste et pourtant, je ne vois qu’elle. Mon énergie et mon univers, tout vient d’elle. Elle me nourrit et m’enrichit. Elle m’offre cette harmonie sur ma terre.
Le vois-tu ? Y crois-tu ?
Ton monde te parait petit et pourtant, sache reconnaitre ce qui nourrit ta terre car il ne te suffit que d’une seule étoile pour que tout te captive en une fraction de seconde.
Juste pour cet Instant. Une seule étoile dans un espace vaut autant qu’un soleil sur ta terre.
Sache reconnaitre sa lumière.

Ce monde dans lequel je vis, voit cette terre, ta terre, comme une étoile de mille couleurs. Tout y est. Tout évolue constamment. Le temps est si différent. Si lunatique. Toujours à courir pour gagner une fraction de seconde qui ne cesse de s’écouler, encore et toujours plus et plus vite croyez-vous.
Ce monde dans lequel tu vis est de bien des couleurs. Et pourtant sache reconnaitre les tiennes, celles qui te parlent et celles qui te captivent.
Ce monde dans lequel tu vis ne cesse de transgresser les lois du confins, les lois de l’impénétrable.
Je regarde ton monde qui tourne en rond et je me rappelle que chaque terre a son Etoile et son Soleil.”

– Je te sens seul dans ton Univers.

“Alors ouvre les bras et accueille les Etoiles. Seul est celui qui se coupe du monde. Ouvre ton coeur. Ici et ailleurs, il ne serait en être autrement. Ouvre les bras et danse pour les Étoiles. La solitude est pour celui qui ne veut ni voir ni entendre.
Ma Lune est rose. La vois-tu ? “

– Huhum. Je la vois. Je la vois bien même.

“Et l’osmose ? Le ressens-tu?”

– Je vois que je suis fatiguée. Je peux m’asseoir face à ta Lune ? C’est vrai qu’elle est jolie.

“Un jour la Lune brille. Un jour la Lune danse. Tu ne le sens peut être pas pour l’instant, mais la Lune veille.”

– Merci. Mais qui es-tu ?

“B.”

– B. .. comme Bee lol !…

“B.”

– Ok… bonne nuit B. et merci pour ta soudaine visite.

Il regarde sa Lune, lance une phrase incompréhensible, tape du pied et tout disparait.

 

 

Bises

Enregistrer


Source: Les guides 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 2 =