L'ange blanc

L'ange blanc

Il n’y a que depuis quelques jours que sa présence m’apparait, ces contours blancs révélant un être à mes côtés. Il me suit partout et reste là, à moins d’un mètre de moi.

C’est la première fois que je ressens la présence d’un ange aussi fortement jusque dans cette dimension. D’habitude, il me faut aller dans les autres sphères pour les voir et les sentir. Là, c’est différent. Il me suffit de tourner les yeux pour le voir en double vision simultanément. Cela faisait vraiment longtemps que je n’avais pas senti la présence d’un de mes guides aussi fortement et surtout de manière aussi flagrante. Je comprends alors que lui accepte de se montrer à moi. Il veut me faire comprendre qu’il est à mes côtés. Sa manifestation m’a un peu secouée la première fois, déjà parce qu’à première vue, il me donnait l’impression d’errer comme mon ombre, sauf qu’il était lumineux.

Euh… Salut p’tit Ange ? Tu t’es planté de dimension ? J’ai fait une boulette c’est ça ? Tu me colles parce que je suis vraiment à la ramasse en ce moment ?… Snif ? Tu m’annonces pas la fin où ces guides viennent préparer la mort hein ? Tu viens jamais, y s’trame un truc ! C’est ça ? Pourquoi tu m’suis comme ça ? Ah ? Peut-être que tu sers d’anti-parasites ! Ce serait cool, ça m’éviterait les rencontres merdiques… Vous voyez l’genre ?…

Je l’ai découvert vraiment par hasard, sans faire exprès en tournant la tête par curiosité dans la rue et puis PAF. Ses contours sont apparus en une seconde. Il était là.

Je l’ai revu plusieurs jours après dans mes méditations alors que je ne pensais pas à lui, mais automatiquement, j’ai été redirigé à ses côtés. Je sais qu’il est en train de faire beaucoup d’efforts pour marquer plus sa présence que nécessaire, mais je sais aussi que bizarrement, grâce à sa présence, je tolère les fées maintenant. Je les sens aussi et je suis moins animal buté à leur sujet (ça s’dit ça ?… )

Je sais qu’il m’apaise. D’ordinaire, j’aurai eu tendance à râler avec les Anges et j’aurai crié misère à mes Dragons, mais voilà, cet ange est vraiment doux avec moi. Je le sens moins ce soir, sa présence est plus lointaine que durant toute la semaine dernière, mais j’ai compris aussi qu’il ne partirait pas trop loin non plus.

J’aimerai bien connaître son nom, juste pour lui sourire et lui remercier d’être à mes côtés… et puis bien sûr pour nourrir ma curiosité de grand jeu « qui est-ce ».

Je réalise ce soir que j’ai vraiment des guides gentils et attentionnés quand même. Ca me manque mon haut débit de rêves lucides. J’aimerai bien reprendre les leçons et les découvertes. Depuis 2 mois, entre le stress, l’angoisse, la peur et la colère, j’ai été vraiment enchainé. Il faut que cela cesse. Je m’encroute à ne pas développer mes dons et capacités. Je vais repenser à ma formation d’hypnothérapie. Ca me travaille ces derniers jours. Je vais laisser mes nuits me reporter conseils.

 

Bises

 


Source: Les anges 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 17 =