Le Tapis Volant de l'Ombre

women_fantasy_dark_forest_1680x1050_wallpaper_Wallpaper_2560x1600_www.wallpaperswa.com
 

Aujourd’hui, j’ai envie de méditer sur le sombre, sur l’ombre. Pour moi, ce sont deux énergies différentes, mais je ne comprends pas leurs différences.

Ces derniers temps, je me sens plus sereine avec l’ombre. Et puis j’ai compris que j’étais accompagnée, et donc que je pouvais explorer en paix.

Aujourd’hui, j’ai pris la décision d’appeler un dragon sombre. Mais bizarrement, ma méditation ne s’est pas passé comme je l’avais prévu. Enfin, disons que j’ai décidé de me laisser guider (et ma petite voix me dit que j’ai bien fait.) Enfin.

Me voici donc posée en moi. Je n’entends rien de particulier. En faite, ces derniers temps, j’ai beaucoup de mal à m’entendre. Mais, je peux voir. Je me focalise tellement sur la ou les voix que j’ai tendance parfois à oublier que je peux très bien voir quand je me décide à méditer sérieusement. J’avais oublié. Ces derniers temps, je me focalisais ailleurs. Bref.

Alors du coup, je demande simplement à rencontrer une entité sombre. J’entends un oiseau au loin, un aigle. Ah, mon guide, mon veilleur de l’ombre.

Je me retrouve avec lui, aussitôt très proche de lui. Il me fait un truc dans la main, enfin, comme si, l’énergie de l’ombre me rentre dans la main. Je lui parle, je lui explique ma demande d’aujourd’hui.

Puis une porte sombre se créé devant moi, comme un sasse d’accès. J’essaie de la traverser, mais je sens que j’ai un peu de mal. Alors, je vois ça comme un test, une épreuve que mes guides me font.

Je me rassure que tout va bien, et de toute façon, la rencontre avec l’Aigle m’avait déjà apporté confiance, alors je finis par rester dans le sasse qui se transforme en long couloir sombre. Il s’écroule soudain. Et je tombe dans le vide. Je sens une énergie s’approcher de moi, je ne me souviens plus ce qu’elle m’a demandé, et puis, je ne sais pas… je n’avais pas peur, loin de là, maintenant, j’aime bien les chutes libres, comme si je savais que je ne pourrai jamais tomber de toute manière, les effets de chutes sont pour moi qu’un moyen d’accéder à autre chose, comme un autre niveau de conscience.

L’énergie se transforme en un tapis volant avec plein de petits ronds noir – violet. J’y étais vraiment bien dessus. C’était super confortable et puis j’y étais vraiment comme à la maison. Je parlais au Tapis Volant parce que je savais qu’il était mon guide et qu’il m’amènerait là où je devais aller.

La confiance c’est cela aussi, se dire que lorsque l’on ne sait pas, on accepte de laisser faire. Je voulais bien explorer le sombre, mais je ne savais pas où aller. Le Tapis était si doux avec moi, je ne sais pas comment expliquer.

Il me dépose soudain dans le fond, et une voix m’a dit d’y aller seule. D’aller à cet endroit au bout du chemin. Alors que je commence à y aller, le tapis vient vers moi et me nettoie avec ses petits coins tout cotonneux, comme pour me débarasser de poussières, ma tête, mon visage, tout partout, il me dépoussière avec beaucoup de douceur et de légèreté.

– Va maintenant, qu’il me dit.

Alors voilà, je marche, j’ai de plus en plus de mal à me concentrer. J’arrive en face d’un dôme énorme de lumière blanche. Ce qui m’a très surprise vu le sombre que j’avais parcouru sur le tapis. Je me retrouve à ressentir le dôme plaquée dessus, et une porte s’ouvre. J’étais accueillie. Je pouvais y rentrer.

Je rentre.

Ma conscience ne suit pas. Je me sais à l’intérieur, mais c’est comme si mon corps éthérique y était rentrée sans ma conscience. Je m’éfforce alors de la rattraper en me placant dans mon corps et en visualisant ce que je voyais au sol.

Je posais alors ma main au sol, je sentais la roche, tout était en roche sombre et marron foncé. En regardant sur ma gauche, je vois un cristal de Quartz blanc empallé dans le mur. Je le touche, et il se met à briller avec des filets d’énergies partir de lui qui illuminèrent les murs de la caverne, comme des veines d’énergie. Elle allait me guider quelque part.

– Cet endroit est un tombeau, pensais-je. C’est le tombeau de : les angelots. (c’est quoi les angelots ? Je mentalise ou quoi ???!!! )

Bref…. j’évite de trop réfléchir… Je prends le cristal de quartz avec moi, il va me guider. Puis au lieu de le garder comme une lanterne, je le place dans mon corps, en mon cœur. Comme si je pouvais devenir lui… un peu particulier ce moment.

Ensuite, je continue de marcher, et je vois soudain un dragon passer devant moi, je vois son corps défiler. Je regarde vers là où il se dirige. Et je vois là un être blanc, un peu comme un fantôme. C’était une femme, elle était enchaînée là, sur un espèce de socle.

J’essaie de lui parler, mais elle ne répond rien. Elle regarde seulement le sol. Je la trouve si triste. Et si…..enchainée… je n’aime pas ça du tout… Je me demande si je devais la libérer de ce lieu. Je lui demande, mais elle ne fait rien, ne dit rien. Elle me regarde simplement, et en silence regarde le sol à nouveau.

Ca ne me dit rien qui vaille. Je décide de prendre sa main, je sors mon tampon de signature (en forme de dragon d’ailleurs ! C’est celui que j’utilise pour signer tous mes dessins) et là, je lui place un tampon dans le creux de la main, et je lui dis «  je ne sais pas quoi faire… mais que ce tampon t’aide ! » J’ai dit un truc du genre… je me souviens plus trop des mots exacts.

Hop ! D’un coup, elle disparaît comme aspirée par le socle.

Dingue, je me suis dit, « j’espère qu’elle a été libérée de cet endroit »… J’entends alors une voix qui me dit : « C’est terminé ! »….et puis plus tard … d’un coup qui résonne et rappelle ma conscience à la méditation : « Réussi ! ». Et oui, parce qu’il devenait de plus en plus dur de ne pas partir dans d’autres pensées parasytes…

Enfin, je finis par saluer les énergies du dôme qui m’ont accueilli et ressort. Mais sur le chemin du retour, avant de passer la porte de sortie, je me retourne une dernière fois, et je vois à nouveau la femme réapparaître sur le dôme.

Je ne comprends pas trop ce qui vient de se passer et pourquoi. Bref. Je les salue et ressors.

Je retrouve le Tapis Volant qui m’accueille en me dépoussiérant méticuleusement avec toute sa douceur et tendresse. D’ailleurs, je lui ai dit que je n’étais pas contente. Pourquoi cette Femme est-elle réapparu ? Donc, je n’ai pas pu l’aider? Et elle restera triste à regarder son socle…

hum… tout ceci me laissait bien perplexe, mais je savais que j’avais fait ou vu ce que je devais voir et toutes mes énergies me rappelaient maintenant à me réveiller.

Je devais remonter. Alors, bien allongée sur le Tapis, je le laisse me guider et me remonter, doucement, sûrement.

Sur le chemin du retour, plein de pensées m’ont traversé, plein de visions aussi, mais, je vous avouerai que je ne sais plus trop ce que j’ai vu et entendu. Tout était particulier, et j’étais à la fois sur le tapis, et dans mon canapé à me réveiller, mais en même temps, ailleurs je-ne-sais-où, et en même temps, au milieu de tout ce qui me traversait.

Maintenant, j’ai un léger mal de crâne, et mal aux mâchoires… comme d’habitude dès que je travaille avec le sombre… j’ai des noeuds éthériques aux mâchoires alors les énergies ont tendance à s’y loger dès que je les ressens.

Mais là, je suis surtout intriguée par le terme que j’ai utilisé « les Angelots » .. ca existe ça ? Je vais jeter un œil sur super google… Comme je lis très peu sur toute la spiritualité, il m’arrive d’entre des noms ou des termes, que je ne connaissais même pas avant….

Comme une fois où juste en faisant le silence en moi, j’entendis soudainement « Balthazar ! »…. on aurait dit l’énergie d’un Roi…. mais je ne savais pas du tout qui c’était avant que je ne fasse un peu de recherche sur internet en découvrant que c’était un démon. Enfin… moi, je me souviens surtout que son énergie ne m’avait pas du tout dérangée. Elle était plutôt prestigieuse et charismatique à mon goût. Enfin… ça c’est pour l’anecdote….

 

Bref… alors comme ça, il existe un tombeau de les angelots … c’est intéressant…je ne sais pas à quoi cela me sert de savoir ça, mais bon… j’explore, alors bon…. explorons, explorons… j’ai compris que je ne risque rien, alors bon…. j’explore et puis voilà….


Source: Guides de l’Ombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 7 =