Le toboggan intérieur

14otniirwc3mgfcg9dck9txb2ii179x180

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vais vous proposer un exercice que je faisais souvent durant les 7 minutes de direct qu’avait mon train entre la maison et la gare du terminus.

7 minutes, c’est rapide hein ? Pas trop chiant à caser dans la journée et surtout, ça comble ces minutes à regarder dans le vide quand le train est bondé et-ou qu’on est fatigué le matin et épuisé le soir en rentrant.

Asseyez-vous confortablement, détendez les épaules et la nuque. Et fermez les yeux.

Visualisez l’entrée d’un joli toboggan. Celui ci va vous aider à vous laisser glisser dans vos univers intérieurs avec douceur et fluidité.

Prenez-le et acceptez le voyage, tout simplement.

Essayez d’aller au bout du toboggan. Laissez vous glisser, et glisser, et glisser…

Si des choses vous traversent, laissez les glisser en vous , et reprenez votre toboggan. Ne vous arrêtez pas sur ce qui pourrait vous détourner. Ne vous laissez pas accaparer par ces énergies. Juste, laissez le aller. Si elles sont vraiment importantes, elles sauront revenir plus tard.

Les premières fois sont souvent chaotiques, mais avec un peu de pratique, le mental se laisse aller lui aussi parce que finalement, il s’y repose alors il finit par y prendre goût.

 

Bises

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

9 Comments

  1. Fleur

    Bonjour Camille

    Merci pour cet exercice !

    Au début je n’y arrivais pas car mon toboggan allait vers l’extérieur.

    Là c’est un peu mieux, mon toboggan est un tunnel en fait, et c’est plus pratique pour moi !
    de temps en temps il y a des spirales et souvent deux choix de glisse, à droite ou à gauche.

    Je ne suis pas arrivée au bout du toboggan mais je trouve cet exercice agréable ! À moins que ce que j’ai “réussi” n’est qu’en fait qu’illusoire ? je ne saurais pas ! yes

    Bises et Merci !

  2. Spiritual Flower

    Coucou Fleur,

    Il ne faut pas non plus se forcer. Si ton toboggan se met à aller vers le haut plutôt que le bas, c’est bien aussi. Ce qui compte, c’est d’apprendre à se laisser porter par le chemin.

    Ne te mets pas la pression pour aller au bout. Apprends à ressentir le corps qui se laisse aller. Les choses viendront d’elles-mêmes tu verras ^^

    Bises

  3. Cel

    Coucou !

    Intéressant et surprenant comme exercice !

    Au début, j’ai eu beaucoup de mal, je n’arrivais pas à visualiser l’entrée du toboggan, puis quand j’étais dedans, ça ne glissait pas. Mais après ça a fini par venir et alors là, je glissais, glissais quasiment à la verticale, dans une chute sans fin. Je ne me souviens plus où j’ai atterri car je me suis endormie, lol !

    A refaire 🙂

    Bises

  4. Spiritual Flower

    Coucou Camille,

    C’est super ça !! Bravo !! A priori cet exercice te convient mieux que l’autre du coup 😉

    C’est une belle réussite dans le lâcher prise, continue !

    Bises

Répondre à Cel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 3 =