Annunakis et autre espace

7ee3c383af410fdddfc185cc93ee9fe0

 

Hier soir, après avoir parlé à mes guides de ma relation avec mon père et de ce manque affectif que j’ai depuis toute petite et que j’apprends à guérir, j’ai eu un rêve que je qualifierai d’efficace dans le sens où ça me sert d’électrochocs pour m’aider à évacuer ce que je n’arrive pas à faire consciemment.

Je me lève ce matin en sachant que mon rêve me permet d’extérioriser ces émotions que je garde enfouies.  Je me suis rendormie avec le cœur plus léger.

Je suis après tombée dans un rêve semi-conscient où je suis consciente mais en mode automatique. Je sais ce que j’ai à y faire.

Il fallait faire vite, des bébés avaient besoin d’être enfantés. Mais les nœuds énergétiques étaient puissants.

Je tendis le bras et mes mots sortaient tout seul de ma bouche, des mots que je ne compris pas. Puis vint la lettre O dans différentes tonalités. Je concentrais toute la puissance de ces incantations dans mon  bras canalisant à la fois ma puissance et le bébé pour lequel c’était concerné.

Lorsque le point d’ancrage de la puissance fut atteint, un déclic se fit percevoir en moi. Je pris une grande inspiration et la femme qui m’accompagnait compris ce que cela signifiait.

Elle me tendit son bras urgemment. C’était maintenant, elle devait recevoir la sauce pour l’éjecter sur la personne concernée car elle avait la capacité de transmuter l’énergie et de la diriger sur elle. Je n’eus qu’une demi-seconde pour lui claquer la main et faire le transfert.

–  Maintenant ! Qu’elle me dit.

CLAC !

Je sens encore l’effet de la claque que ça a du lui faire tellement que j’ai claqué fort sa main.

Je souris lorsqu’après l’avoir vu joliment envoyer l’énergie avec beaucoup de douceur et fermeté, le bébé sortit quand même avec une sacré impulsion. Y’avait du sang partout, du sang presque noir, mais le bébé allait bien.

J’ai découvert plus tard qu’il y avait un bébé qui était coincé dans un ventre, et un autre, celui de ma tante, décédée d’une mort subite quelques mois après sa naissance il y a plus de 25 ans de cela. Notre petite Coralie. Elle était coincée dans cette zone. Lorsque je l’ai prise dans mes bras, elle avait du mal à se calmer, alors j’ai commencé à lui parler de sa maman et des histoires que j’ai vécues avec elle. Ca me fit bizarre de la voir ici. Pourquoi était-elle ici ? La pauvre, elle devait se sentir seule.

Lorsque je finis par lâcher les bébés des bras, une femme qui m’accompagnait faisait un peu la folle ici, insouciante, ce qui a eu le don de franchement m’agaçer.

–  Qu’est-ce que tu fais ? Ici, c’est un autre monde, ce n’est pas le même temps ni le même espace. Fais attention.  Cette dimension est différente.

Puis quelque chose m’interpelle, je me sens traquée. Je pose la main sur le mur pour sonder l’univers dans lequel nous étions.

– Les Annunakis, putain, vite ! Faut se barrer, ils arrivent, les Annunakis arrivent ! Ils nous ont repérés !!  je crie à la femme.

 

Le danger est imminent. Ils ont repéré notre signature énergétique, il faut qu’on se barre de cette dimension. Alors que j’interpelle violemment la nana, un sas doré apparait sur le sol. En faite, c’était un très joli sceau de transfert dimensionnel.

J’ai chopé le bébé dans le bras, crié à la meuf de prendre le sas et POUF, j’ai sauté dedans in extrémis. Je me réveille.

Et merde, s’ils se mettent à me traquer je ne suis pas dans la merde. Mais euuhh !! J’ai rien fait moi !! Bouh !!

 


Source: Magie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =