Ardeurs en folie

how_to_kiss_an_assassin_by_kejablank-d5dk96z

 

Projetée lucide face à Lui à moitié débraillé, il fit un pas vers l’arrière tentant par tous les moyens de maitriser la furie qui avait décidé de sauter l’étape des préliminaires.

Quoi ?… Les secondes étaient comptées ici. Il croyait franchement que j’allais délicatement déboutonner sa chemise ou quoi, en le regardant mielleusement pendant des heures ? Que nenni. Allez hop ! A-poiiiiil ! Ma femme sauvage ne s’encombre aucunement de lui demander son avis. Pourquoi faire ? Quand elle veut un truc, elle se sert. Il est mien. Et je compte bien lui rappeler ce que ça implique, surtout quand j’ai besoin d’une dose et que je suis en état critique.

– “Ma chérie… ma chérie…hm… “ , fit-il tout timide en se reculant d’un pas tout en cherchant à remonter sa chemise arrachée jusque sur les coudes. “Doucement…, doucement… ralentis, ralentis un peu, veux-tu…?! Tu vas un peu trop vite là… hn… “

– Doucement… trop vite ?? , demandai-je haletante, à demi en transe en tendant ma main vers lui pour commencer le processus d’aspiration de ses énergies sexuelles. Je. Te. Veux. Maintenant. Je viens pour te prendre et je prendrai tout ce qu’il m’est possible de tirer. Je veux tout de toi. Tout ce que tu es et tout ce que tu as. Ne me résiste pas. Pas aujourd’hui. Mes besoins sont tellement énormes. Faut que tu comprennes. Fais un effort, et lâche m’en un peu.  S’il te plait… Accepte de m’offrir ce dont j’ai besoin. Là, maintenant.

Plus il tentait de lutter contre mon appel d’énergie et plus je lui faisais part de mes intentions lancées comme des aimants.

– “Ohla… Attends ma chérie, attends…” , dit-il en m’attrapant vite et délicatement mes mains qui, en plus de commencer à tirer ses flux énergétiques à moi, cherchaient déjà à retirer cette chemise inutile qui était en travers de moi et Peau Douce, “laisse-moi respirer, hein…doucement…  Laisse-moi au moins me remettre bien d’abord…”

Il me fit doucement relâcher les bras et en profita pour remettre ses vêtements à leur place initiale. Pourquoi s’obstinait-il à vouloir reboutonner cette foutue chemise ? Il n’avait toujours pas compris que j’en ferai de la chair à pâté dans une seconde ?

En un mouvement circulaire, il attrapa le dos d’une chaise qui apparut comme par enchantement et vint la placer devant lui avant de s’y asseoir lourdement, bien ancré, et me fixa sérieusement.

– “Bien.”

Mes yeux s’étrécirent face à son comportement, très… hum… protocolaire.

– Ne t’inquiète pas. Je vais m’occuper de toi et te donner au moins de quoi pouvoir te soulager un peu aujourd’hui. Parce que là, je le peux, c’est possible pour moi, bien qu’il me reste encore un bout de semaine à tenir. Mais sinon ma chérie, comme toi tu veux, je ne peux pas te donner autant, comme ça, aussi souvent… (*il m’envoie la vision de nos corps s’entrelaçant*) Pas plus d’une fois par semaine, d’accord ? Aujourd’hui, c’est juste pour t’aider un peu, d’accord ?”

Alors que mes prunelles ardentes se perdaient dans son regard mielleux et droit, et si loin de ma furie débordante, il me surprenait de jour en jour. Moi je fonçai dans le tas comme une boule de nerf et lui préparait le terrain pour poser les énergies. Bon, il en fallait bien un sur les deux qui soit le plus intelligent et le plus mature… Et clairement, ce n’était pas moi !

– … huhum . Peu importe. Tout ce que tu peux… Je prends tout (*silence*) Une fois par semaine ?… Comment je vais faire, moi pour gérer avec si peu…

Je me réveillai au moment où ça allait devenir intéressant. A mon plus grand désarroi.

– Une fois par semaine ?…  C’est tout ? Bouh !!! Comment t’es dur avec moi ! Snif !

*repense aux nombres de mois infinis à tenir avant qu’il n’arrive*

– Ouiiinnnnnnnn  !!! ….. Il faut que j’arrive à trouver une source pour Chéri. Si je trouve une nouvelle source, ça veut dire que bibiche peut aller récupérer autant de fois qu’elle a envie, non ?… Oui, parce que c’est bien plus intéressant de piocher chez Lui qu’en moi ou dans mes autres guides. Bah oui… Faut voir Peau douce comment elle te rend addict…

*saigne du nez, le rose aux joues*

Ouais… Faut que je réfléchisse à ça… Le pauvre. Je ne vais pas le pomper sans le recharger quand même. Je suis pour l’énergie durable, moi, faut pas croire ! Attends chéri, bibiche va trouver un moyen, t’vas voir…

Bises

4 Comments

  1. alexandre

    Bonjour camille,

    Suis mort de rire , le pauvre, il va finir sur les rotules! T es une terrible et ton self control,alors? Mdr bon je sais, les hommes sont pas mieux mieux mais c vrai que ce type de recit n’est pas habituel. ah la la ton probleme est bien complexe bises

    1. Spiritual Flower

      Coucou Alexandre,

      J’te jure, on dirait qu’il n’y a que moi qui veut le croquer tout cru… Il gère tellement mieux que moi ses énergies, il me tue ! J’sais pas comment il fait ! Il a un bouton magique, c’est pas possible !

      Mais tiens d’ailleurs, tu me fais penser que c’est vrai qu’on parle peu des énergies sexuelles et leur gestion dans le subtil. Il faudrait que je réflechisse à un article sur le sujet à l’occasion.

      Bises

  2. Fleur

    Bonjour Camille,

    Pourquoi est-ce que tu dois faire en sorte qu’il se “recharge” à une source extérieure ? tu ne peux pas échanger l’énergie qu’il te donne (que tu lui prends) en lui en donnant en retour ? À moins que ce ne soit pas les mêmes énergies ?

    Bises et Merci !

    1. Spiritual Flower

      Coucou Emilie,

      En effet, il y a plein de solutions à disposition 😉

      En toute sincérité, sur le moment, je ne voyais pas comment trouver des ressources supplémentaires en moi, viables (non vicées) pour lui en donner. J’étais juste une furie qui lui tombait dessus.

      C’est lui qui m’apprend petit à petit à faire les choses bien, pour ne pas qu’il se sente trop lésé. Parce que moi… euh… bah, disons que c’est  comme avec la peinture. J’en prends n’importe comment et j’en fous partout sans réfléchir. Mais lui, non, lui, avec son bouton magique “comment gérer camille en un clic” et sa manipulation énergétique, il m’offre un cadre, la structure que je n’arrive pas mettre en place à cause de mes pulsions très expéditives.

      Je reparlerai à l’occasion de l’échange énergétique, avec les énergies sexuelles aussi parce que c’est vrai qu’on en parle peu.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =