Evocation de cercle sombre et Ange sombre

Un soir, j’optai à la création d’un cercle sombre afin de pouvoir solliciter mes guides sombres dans le cadre d’un projet d’écriture.
J’exécutais un rituel sans heurt, ni crainte. J’ai déjà des guides sombres qui m’accompagnent alors faire appel à eux quand j’en ressens le besoin, semble normal. Cela étant, si vous ne connaissez pas déjà vos guides sombres et ne savez pas ce que vous faites, passez votre chemin.

De plus, je rappelle que faire appel à des guides sombres permet de travailler notamment sur les blocages liés à l’égo et à toutes les énergies liées à lui. Aussi, ce n’est pas parce qu’on est accompagné de guides sombres que l’on manipule le “mal”. Il faut sortir des schémas préconçus, d’autant plus que sur Terre, nous ne sommes pas tous exclusivement rattaché à la Lumière, en plus nous sommes tous dôtés d’un Ego et que l’Ego est d’essence sombre… ahem ahem…

Il convient donc de se rappeler que selon nos affiliations énergétiques, nos guides nous aident à accepter et maitriser ce qui nous anime.

Par exemple, quand dans l’astral, je perds le contrôle de mes énergies sombres, qui aide à gérer les flux ? Si mes guides lumineux peuvent intervenir, bien souvent, ce sont mes anges sombres. Pourquoi ? Parce qu’ils sont nettement moins impactés par l’environnement. Ils aident à retrouver la maitrise et ne pas sombrer. Ils m’aident aussi à transcender l’Ego pour ne pas y être dominé, et font en sorte que je suive les prédispositions de mon Âme. C’est un enseignement précieux. D’où mon idée de collaboration avec Sammael, mon Ange Sombre. Encore faut-il lui faire une proposition intéressante où on serait tous les deux gagnants…

Alors j’aurais pu ne pas faire de cercle sombre et n’appeler que lui tout seul, mais faire descendre 4 entités et leur expliquer mon projet permet d’affirmer volonté et force, et surtout le sérieux de ma proposition. Je ne fais pas un caprice habituel. Et je ne fais pas ça souvent. Dans ma vie, j’ai dû en faire 4 cercles au total, si ce n’est pas moins, tout pôle énergétique confondu (Ombre comme Lumière).

Quand on fait ce genre de rituel, il n’y a pas de place à l’hésitation. Si nous faisons une proposition de travail et qu’elle est acceptée, il n’y aura plus de place à l’échappatoire. On ne sollicite pas des guides à ce niveau de puissance, 4 de surcroit, pour finalement leur dire après “non, finalement, je n’étais pas bien réveillé, j’ai bien réfléchi mais j’ai changé d’avis…”… Trop tard mes petits chats. Fallait réfléchir avant de solliciter les forces et de piquer leur intérêt.

Les cercles ne sont pas des jeux, Ombre comme Lumière. Si on se prend pour des adultes capables de faire appel à des entités, il faut assumer les conséquences. Il faut être lucide quand on fait appel à elles. Dans le sombre notamment, je crois que c’est le pire. Elles n’aiment vraiment pas perdre leur temps.

Aujourd’hui, c’est un cas bien particulier.
Pour trouver une entité pour qui j’aurais une contrepartie à proposer à la fois saine, équilibrée énergétiquement et intéressante pour les 2 partis, il m’a fallu du temps. Et maintenant, je tiens mon projet et l’ange à qui je vais le proposer en direct. Ma proposition est viable, sérieuse, et j’ai su lui donner une valeur certaine. Le travail des deux partis sera imposant, mais chacun obtiendra ce qui lui tient vraiment à coeur.

In fine, au lieu de faire appel à 4 anges sombres dans mon cercle, j’ai appelé 2 anges sombres, mon démon protecteur, et une dragonne. Sachant qu’ils sont tous mes guides, je ne me préoccupe pas de savoir s’ils vont “s’entendre” lors de l’appel dans le cercle. Pour moi, cela a toujours été un détail. Ils acceptent, ou ils refusent et je remplace. Le tout est que cela se passe plus ou moins vite car je ne reste jamais à attendre longtemps. Je crois que le plus long que je suis capable d’attendre une entité après l’appel est d’une petite dizaine de minutes. Après, je referme la porte et en ouvre une autre. Je n’ai jamais été très patiente, ni ici, ni dans l’astral. Alors quand déjà je me tais 10 minutes en attendant dans un silence absolu et sans râler, c’est un véritable effort et miracle. Pour le cercle, les 4 sont très vite arrivés. Je pensais qu’ils m’auraient fait un peu plus patienter, mais à ma grande surprise, cela ne fut pas le cas.

On en revient à l’importance des intentions. Il convient de toujours garder en tête que les guides ont aussi une ligne de réalisations à atteindre au sein de leur clan ainsi que leurs objectifs d’évolution personnelle. C’est sur ce principe que qu’il est intéressant de collaborer. Quand on sait ce que recherche un guide, on a du poids dans la négociation, surtout quand il sait qu’on peut répondre à son besoin. On a tous des besoins, des envies et des objectifs, les anges y compris. Et comme j’ai appris ce qui ferait plaisir à mon ange sombre au cours d’un hasard tout à fait inattendu, cela tombait donc à pic. Ne dit-on pas “rien ne perd, tout se transforme” ? Une information aussi. Elle n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde, le tout était de savoir être patient pour l’utiliser dans un cadre adapté.

Le cercle prit fin une fois mon exposé terminé. J’en eu pour 15-20 minutes de monologue. La présentation du projet, les enjeux terrestres et astraux des clans concernés, mes intentions, les besoins des partis, ma condition, les contreparties offertes et celles attendues, la prise de risque mutuelle, la gestion des flux, la structure à maintenir, le niveau de sécurité, l’approbation de la hiérarchie et son accompagnement, l’implantation du projet sur un nombre de vies particulier, les failles probables et les protections supplémentaires à fournir, ainsi que le volume énergétique dépensé estimé. Autant il m’est possible d’être totalement à l’arrache en mission astrale, autant quand c’est moi qui propose un projet, j’aime penser et étudier tous les détails.

Je n’eus pas de réponse immédiate et cela m’allait très bien. Je me couchai ainsi, confiante et ouverte quant au retour possible. Même si il n’avait aucune raison de refuser, il pouvait ne pas saisir l’opportunité. J’avais envie qu’il accepte. J’avais envie qu’il aime ma vision, mon rêve au travers de ce projet qui concernait bien plus que ma simple petite personne. Comme disait Martin Luther King “I have a dream that One day…”.

Durant la nuit, je fis un rêve très surprenant, et le lendemain matin, je me réveillais avec une présence à mes côtés. Je n’étais pas encore sortie du lit qu’elle m’interpella sans attendre.

– “Camille, Sammael a accepté ta demande”, dit une voix. Je souris immédiatement. Je ne pouvais pas rêver mieux que lui.

– Évidemment, mon projet est super. Je savais que cela lui plairait. Je suis contente qu’il ait accepté. Et je suis contente que ce soit avec lui que je le fasse. J’aime beaucoup Sammael. C’est une belle proposition pour lui. Comme quoi, cela valait le coup de faire ce cercle sombre. 

La journée se déroula normalement. La matinée suivante, peu avant le réveil, une amie incarnée vint me voir dans l’astral. Elle avait eu vent de la situation…

– “Daprès ce que ma dit Sammael”, dit-elle, “il a accepté ton projet… Ton projet lui plait. Il va le faire avec toi. Et il me précise que ton livre ne ressemblera pas à un Brida” ou à une quête spirituelle. Il compte faire quelque chose de différent encore.”

– Ah bah ouf. Tant mieux ! Je ne sais pas écrire les Bridas et autre roman initiatique. J’avais peur qu’il me fasse écrire un truc dans le genre et cela aurait été compliqué pour moi. Un jour j’ai commencé à raconter une fiction, en quelques paragraphes, j’ai cru que j’allais mourrir tellement que c’était nul et mal écrit !

Elle ne répondit rien et je rouvrais les yeux quelques minutes avant que le réveil sonne.

Ses dires ne faisaient que confirmer ce que j’avais entendu et perçu la veille au réveil. Par ailleurs, j’étais surprise que Sammael en discute avec elle. En y réfléchissant, je pense qu’il l’a voulu ainsi car en la contactant, il savait pertinemment qu’elle viendrait me retrouver dans l’astral pour en parler. Sammael était aussi un de ses anges gardiens. Je suppose aussi qu’il devait être content de partager la nouvelle.

Je me lançais dans l’accomplissement de ma journée, excitée comme une puce. J’en profitai pour narguer mon autre guide qui m’avait dit “tu dois y arriver seule, sans rien.”
Je ne précise pas quel doigt j’ai pointé vers le ciel en pensant à lui…. aux 5 années de silence complet sur le sujet, et mes innombrables tentatives échouées pour débloquer mon verrou… Alors s’il peut motiver Sammael à ne pas agir dessus, il n’en reste pas moins que ma condition était claire… Asta la bueno, mon pote. La roue tourne. Oh-oh- oh ! Je vois déjà son air… Je vais me faire engueuler ! Il va encore dire que je ne fais rien comme j’aurais dû !

– “Tu nes pas une femme ordinaire, tu le sais ? me dit une autre entité ce soir. Toi, tu ne te préoccupes pas de faire des rituels dans les règles. Tu composes avec ce que tu as, et tu verrouilles les énergies pour faire en sorte que tout sadapte parfaitement à ta demande. Tout ce qui ne rentre pas en adéquation est automatiquement rejeté.”

– Oui… euh enfin… A la base, j’ai fait mon cercle avec 4 de mes guides sombres. Ils avaient répondu et cela aurait dû s’arrêter là. Je te signale que je n’ai absolument pas demandé à me retrouver au coeur des 4 piliers-entités créatrices de l’Ombre la nuit qui suivit, et que l’on me donne leurs noms ! Non mais franchement, les gars, vous abusez ! Qu’est-ce que je vais faire de cette information ! Tu as vu mes yeux ronds au réveil ?… A peu près les mêmes que quand j’ai rencontré la Mère pour la toute première fois !

– “Tu voulais faire un cercle sombre avec les 4 entités de ton choix qui serviraient de piliers. Nous tavons simplement informé de qui étaient les 4 piliers à lorigine des forces de l’Ombre. Tu as fait un cercle sombre dans ta chambre, et tu te retrouves au milieu dun cercle sombre dans lastral en ayant connaissance de l’identité des forces créatrices originelles. Et tu as bien retenu les noms au réveil, cest amusant non ? Combien de fois nous as-tu redemandé le nom et prénom de ta flamme jumelle incarnée et combien de fois las-tu oublié ?”

– Non mais celui-là je l’ai bien imprimé maintenant !

– “Et son nom de famille ? Nous te lavons dit, et lui même te la dit. Et pas quune fois.”

– Non mais je l’ai là ! Sur le bout de la langue….Il est là ! Pas loin !!!

– “Cest drôle aussi que la nuit qui suit ta demande de collaboration avec Sammael, tu recoives des informations sur les forces originelles de lOmbre, non ? Tu ne savais pas alors quil validerait ta demande. Tu ne las su que le lendemain matin avec une voix qui t’a confirmé qu’il avait accepté. Cest un beau projet. Nous ne taurions pas donné accès à cette information si ce que tu aimerais accomplir ne prenait pas son sens. Tu verras que Sammael est un bon instructeur qui ne laisse absolument rien au hasard. Tu le vois comme gentil et aimant, mais Camille, ce nest pas tout le monde qui peut prétendre à cela. Comprends-tu ?

– Sammael est pour moi l’ange qui me fait sentir bien en dépit de la noirceur de ma part sombre. Dans la lumière, je me sens coupable. Dans l’Ombre je me sens pas assez digne. Dans le Sombre, je me dis qu’au moins là, je gère pas trop mal ! En plus, j’ai le droit d’être une furie nourrissant le chaos. Non seulement il y a pire que moi au sein du pôle sombre, mais en plus, si jamais je perds totalement le contrôle, lui pourra m’aider à contrôler les flux.

– “Il te fait sentir moins seule dans lexpression du Sombre.”

– Voilà !

– “Il te fait sentir aimée comme tu es. Tu te sens constamment tiraillée par ta part sombre, tu en ressens même les flux depuis ton univers terrestre, l’équilibre est une explosion constante de forces en toi. Tu le sens le matin, tu le sens la journée, tu le sens la nuit aussi. Même ton dragon ne sait pas comment tu arrives à maintenir les flux et à jongler entre Ombre et Lumière avec autant de dextérité.”

– Je ferme ma gueule et je sers les dents !

– “Tu fais bien plus que ça. Tu le prends à la rigolade, tu es enjouée, mais cest beaucoup de travail. Je te le redis encore une fois, Tu nes pas une fille ordinaire.

– Merci. J’entends. Merci du compliment.


2 Comments

  1. Alexandre

    Bonsoir Camille,
    J’ai adoré ton article en particulier le moment où tu nargues ton autre guide, tu es vraiment unique. J’éprouve le même sentiment que toi dans mes rapports a l’ombre, au sombre et a la lumière.Recemment, j’ai répondu à un appel à l’aide sur Facebook pour aider à guérir un chaton. Je n’avais pas fait de travail lumineux depuis un bail mais pour les chats je donnerai tout y compris ma propre vie. Enfin, c’est ce que je dis à Lilith et chipie mes chattes quand leur dis que je les aime plus que ma propre vie. Sammael est trop cool comme guide bien que parfois énigmatique. En ce moment, il me fait travailler sur le cercle. Il ne m’a pas précisé pourquoi mais il doit avoir ses raisons j’imagine… Je te souhaite de réussir dans ton projet et d’accroître tes connaissances et ta sagesse bises

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Alexandre,

      Comme on dit, chaque cercle a sa raison que le coeur ne saurait ignorer (bon j’ai changé l’expression, mais ça fonctionne !)
      C’est bien de suivre ses appels, tant que cela nous touche et que l’on s’y retrouve, c’est l’essentiel.

      Bonne journée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 6 =

error: Content is protected !!