Hi with a kiss

tmp_11995-cce5f60414b6e878afce6e1737eebfbe1612797382

 

Alors que je regarde ma télé, ma clairvoyance s’active sans crier gare. Quelqu’un pénétre mes énergies et passe la porte de chez moi dans l’astral.

Il n’y a qu’une personne qui arrive à me surprendre autant par sa douceur que son amour.

Mais arriver de cette manière là, dans l’astral aussi proche de la dimension terrestre, il ne me l’avait jamais faite de manière aussi flagrante. C’était une première de le voir en plus que de le sentir à partir du monde réveillé.

Je tournis la tête vers ma porte d’entrée et le vis là, [X], mon chéri arrivant vers moi dans une de ses formes astrales qu’il m’arrivait de cotoyer.

Son corps astral lévita en trombe jusqu’à moi, tendit la main, m’attrapa ma mâchoire et m’y déposa un baiser fougueux et exigeant.

Stupéfaite et totalement ébahie, je n’eus pas le temps de réagir que mon coeur bondit et tout mon corps fondit sous ses énergies qui se déversèrent comme un tendre et doux rappel.

Mes paupières se fermèrent en sentant sa poigne dominante, douce et pourtant palpable. J’aimais quand il faisait ça. Quand il prenait de moi autant qu’il donnait, sa fougue, son amour, mais surtout ce truc en plus qui semblait me dire, je pense à toi, je suis là.

Ce simple coucou astral qui me fait continuer de croire en lui, de croire en nous.

Je sentis sa langue effleurer la mienne puis tout s’évapora comme si rien n’avait jamais existé, comme si rien ne s’était passé…

J’avais beau cligner des paupières, je ne rêvais pas cette fois ci. Il était bel et bien là avant de repartir de plus belle, sans un mot.

Il venait juste pour un baiser et pouf. Il me glissa d’entre les doigts au sein des mondes. Encore.

Je perçus de la joie et de l’amusement dans son aura. Peut-être avait-il un petit créneau et qu’il voulait tester le lien.

– Chéri… tu me manques. Tu le sais que tu viens me voir même dans la journée maintenant ?… Tu es conscient de tes capacités ?…  Je ne t’avais pas appelé cette fois-ci, pour une fois en plus que je ne couinais pas… c’est toi qui décide de venir à moi et m’offrir un de tes baisers comme je les aime… Tu me surprendras toujours… Te sentir dans la journée me fait tellement de bien… Reviens quand tu veux, hein… pour des bisous, moi… je ne dirai jamais non…

*soupire*

– Et merde. Je suis foutue. Ce mec me tue. Le pire je crois, serait qu’il ne soit absolument pas conscient de ses capacités… alors là… ce serait le pompom… il me rend dingue. Et puis j’ai l’air de quoi moi à me faire embrasser dans mon salon par une énergie subtile que personne ne voit ? J’imagine la scène de l’extérieur… #viedemerdedemediumencoupleavecuneénergie

Nan vraiment y a des trucs quand même où je me dis qu’heureusement que ça se passe quand y’a personne autour, ça m’évite d’avoir l’air con en public.

D’ailleurs, il faut que je prévois un plan d’attaque de retour sur investissement le concernant… je compte bien lui faire payer mes moultes ascenseurs émotionnels et hauts-le-coeur à distance. Il m’offrira des gâteaux sans lactose, par exemple, avec des bisous et des chemises que je pourrai lui arracher sans être punie… rohhh oui… plein de chemises à arracher comme une petite sauvageonne… Bah quoi !? Chacun son truc !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 1 =