Just you

Fantasy-Wallpaper-fantasy-17785394-1024-768

 

– “It can’t be anyone. Anyone but Her.” qu’il répondit à cette femme qui lui faisait des avances. Elle semblait l’aimer. Elle semblait vouloir une vivre une histoire avec lui.

Je crois que quelque part, j’étais fatiguée de lui courir après. Si je n’étais toujours pas prête, qu’il vive sa vie après tout. Je ne peux pas le forcer à être avec moi.

Je suis passée à côté d’eux sans m’arrêter, sans agir, sans chercher à le retrouver. Qu’il fasse sa vie avec elle, je ferai donc la mienne. Je ne peux pas te forcer à me retrouver si ce n’est pas ton choix.

Lorsqu’il me vit faire fi de sa présence, passant devant eux comme si de rien n’était, avec beaucoup de douceur, il sépara la femme de lui, pour me rejoindre. Son choix avait toujours été ainsi, depuis le début. Et c’est à cet instant que j’ai vraiment compris.

– “I can’t be with anyone but You.”  qu’il me dit, sa voix cherchant à m’atteindre, ne voulant pas me laisser m’éloigner de lui.

La distance porta la voix et vint se greffer profondément en moi jusqu’au réveil.

J’ai ouvert les yeux, le son en moi résonna comme un écho retapant à l’infini toute la matinée.

Je t’ai entendu.

C’est ça ta réponse à mon appel.

Je savais que tu m’entendrais.

Je savais que tu me répondrais.

Je ne savais juste pas quand tu déciderais de le faire, ni comment.

Mais je t’ai entendu.

Parfois tu es cruel avec moi.

Parfois, cette relation où le temps et l’espace n’existe pas me tue.

Parfois, notre relation me dépasse.
 

Enregistrer


Source: Rencontres d’entités 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × quatre =