La démence de la petite enfance

Lucide dans l’astral, l’un de mes proches vint à ma rencontre.

Camille, j’aimerai te parler d’un truc », dit-il hésitant. « Enfin… tu vois… avec la petite, j’essaie vraiment de faire tout bien, mais malgré tout ce que l’on essaie de mettre en place pour qu’elle soit paisible, rien ne fonctionne… Pourtant, on lui offre une structure calme et sereine, je ne comprends pas… Où est le problème ?»

-Je vais demander pour toi.

Il hocha la tête, et je m’éclipsai de la maison. Une fois dehors, à l’air libre, j’émis l’intention et avant même que je ne lance l’appel, une voix d’homme se manifesta dans ma tête. Il fit apparaitre des documents qui tombèrent dans mes mains, et m’expliqua les choses.

Le problème concerne la démence de la petite enfance », dit-il. «La toxicité des peintures dans les foyers, et les BPAs les rendent hyperactifs, stressés, et leur provoque des phases délirantes. Fais attention à la Résinence, Camille, cette peinture est vraiment nocive. Surtout pour les enfants. Même sèche, un enfant qui la touche, rentre en contact avec la toxicité des produits qui ne disparaissent pas en séchant. Ils traversent les pors de la peau fine des enfants et atteint leur système neuronal. »

Je baissais les yeux et lus le document.

-Tu me retransmets les caractéristiques et la structure chimique des BPAs, m’étonnai-je.

Les BPAs sont toxiques. Tout ce qui rentre en contact avec elle, et qui en contient, l’atteint. Elle y est sensible. Il suffit qu’elle évite de toucher tout ce qui en contient, et elle ira mieux. Elle se calmera. »

-Donc il ne suffit pas d’enlever les plinthes ou changer de peinture ?

Non. Par contre qu’elle évite de les toucher. Qu’elle évite de toucher les portes des placards de cuisine et les objets toxiques

-lol !! Je croyais que cela aurait été plus simple… !

Tout ce qu’elle touche avec ses mains, sans compter que certains jouets qu’elle met à la bouche et qui contiennent des BPAs l’affectera. Certaines sociétés proposent de tester la toxicité des objets, s’ils le souhaitent, ils peuvent envoyer des échantillons pour voir ce qu’ils doivent retirer à la petite.»

-Hm… cela ne va pas être simple. Demander à une famille de virer les jouets en plastique aujourd’hui, c’est chaud… Je vais lui en parler.

Je finis par la même, de lire le document que j’avais entre les mains. Le rapport sur les BPAs était éloquent. Ce produit voulait vraiment notre mort, et pourtant, ils en mettaient partout, dans tous les objets du quotidien… Je remontais dans l’immeuble. Untel m’approcha.

Heum… hm…. Merci pour tout à l’heure, de m’avoir écouté… »

-Hm. Tu sais, je résous mes problèmes de la vie de tous les jours avec mes rêves, et la médiumnité. Si tu en as besoin, je demande aussi pour toi. Cela ne me dérange pas. Si cela peut t’aider, et que tu en ressens le besoin, je le fais. Bon, j’ai eu le retour pour toi.

-« Ah, déjà ? Ca va aussi vite que ça ? »

-Hm-hm. Le problème avec la petite, c’est la toxicité de l’environnement, la peinture de la cuisine, et les jouets contenant du BPAs. Elle y est très sensible. Remplace ses jouets au fur et à mesure, vérifie les matériaux à la fabrication des jouets en plastique, et procède au remplacement petit à petit. Elle retrouvera son calme avec le changement.

Je pris quelques minutes pour lui retransmettre le détail des caractéristiques de BPAs inscrits.

Il me regarda, me dit une dernière phrase avant que je ne rouvre les yeux dans ma chambre.

Plus tard, je tentai de le contacter en journée, mais il ne voulut rien savoir. Ce problème influe sur la famille, sur le couple, sur la parentalité, en plus que d’impacter la santé. Si moi j’avais reçu ça comme message pour mes enfants, toutes les dispositions auraient été mises en place dès le lendemain. Parce que ce type de rêves n’est pas une simple projection dans les univers personnels. Mais bon… qui suis-je, pour donner des conseils et réceptionner des solutions…

6 Comments

  1. Lubio

    Coucou Camille,
    Tout comme l’ensemble de tes périples nocturnes, ce rêve est fascinant ! Finalement ça ne cessera jamais de m’étonner.
    Si tu ne te souviens pas très bien, je suis la jeune fille qui communiquait avec toi dans ” S’en tenir à sa check-list”. Depuis notre échange, j’ai pu faire d’autres rêves lucides comme prévu, et je me suis rendu compte d’une chose:
    Avant de faire des choses plus poussées comme toi (entrer un contact avec un guide, devenir passeur de dragon…), je dois déjà me familiariser avec l’environnement de mes rêves (je ne sais pas si je peux appeler ça l’astral). Simplement explorer, observer les détails, découvrir des sensations, apprendre à stabiliser le rêve pour qu’il dure plus longtemps (parce que même après un an, mes rêves ne dépassent pas les 5 minutes lol). Je suis encore trop inexpérimentée, et ce, même si je lis des tonnes d’ouvrages et de forums sur le sujet. Mais comme tu me l’as dit, je ne dois pas me hâter. Ma patience sera récompensée.

    En tout cas, sache que tu es constamment une source d’inspiration et de motivation. Je le pense vraiment, sinon je ne te le dirai pas 😉

    Passe une bonne journée/soirée et bon courage pour tes projets futurs !

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Lubio,
      Je me rappelle de toi, oui 😉
      Tu as un bon état d’esprit. L’exploration et l’observation offrent de bases solides.
      Super en tout cas d’y parvenir régulièrement.

      Merci pour ton message

      Bonne soirée

  2. Lubio

    Re-bonjour Camille ! J’espère que tu te portes bien.
    Je voudrais te poser une petite question : Est ce que la majorité de tes entrées en rêve lucide se fait à partir d’un WILD? Puisque j’ai vu l’article que tu as fait par rapport à ça, et qui était bien expliqué.
    En fait, c’est une technique que je connais depuis maintenant des lustres, qui est largement utilisée par de nombreux rêveurs lucides, mais qui me fait aussi énormément peur . J’aimerai tellement l’essayer mais… Je ne survivrai pas aux hallucinations(auditives, visuelles ou autres) trop effrayantes. Et d’ailleurs, j’aimerai savoir si les hallucinations “effrayantes” sont inévitables lors d’un WILD, ou si je confonds trop cela avec les paralysies du sommeil. Puisque selon moi c’est un peu la même chose (je dois surement me tromper)…
    Voilà ce sera tout. Je sais que cette technique est compliquée et nécessite beaucoup de pratique mais ce n’est pas ça qui va me faire reculer(puisque je suis vraiment motivée à m’entraîner toutes les nuits), c’est juste l’aspect “flippant” qui me repousse (ayant encore peur du noir et du surnaturel à mon grand âge ^_^’)
    Bonne journée !

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Lubio,
      Essaie de rester dans le thème des articles et pages quand tu souhaites partager. C’est plus clair pour suivre les conversations, à la fois pour moi, mais aussi pour ceux qui souhaitent s’y retrouver et participer.

      Si tu veux parler des rêves lucides ou sorties astrales, j’ai une page à ce sujet dans la partie Médiumnité. Tu pourras donc répondre ou rebondir dessus.

      Les WILD sont compliquées, encore plus quand tu n’as pas l’habitude de percevoir ton corps, et que tu ne comprends pas encore ce qui te traverse, d’où cela vient, et comment cela vit en toi.
      Il n’y a pas que cela comme techniques. Tu en as d’autres sur le net 😉
      Après, pourquoi te prendre la tête si tu en fais déjà aisément ?

      Bonne soirée

  3. Lubio

    Bonsoir,
    Tu as raison, pour mes commentaires. J’y ai pensé en plus, mais une fois le commentaire publié ^_^’
    J’ai pris toute la journée pour y réfléchir et c’est vrai que je ne me sens pas encore prête à utiliser ce genre de techniques.
    Sinon, pour les autres techniques, c’est compliqué : par exemple, pour les tests de réalité, je trouve ça trop peu crédible et c’est dur pouvoir moi d’y penser pendant la journée. C’est comme si je me faisais violence à en faire. Ou pour le WBTB, c’est déjà ce que je fais vu que chaque nuit je me réveille au moins trois fois involontairement.

    Après, c’est vrai que je me prends la tête. Je fais déjà des rêves lucides régulièrement mais c’est toujours sur le coup du “hasard”, sous forme de DILD , vu que je ne fais rien pour les provoquer. Et j’en fais aussi seulement quand je dors beaucoup (jusqu’à 9 heures par exemple). Donc j’ai l’impression que le hasard ne marchera pas indéfiniment, et c’est pourquoi je cherche une technique fiable.
    Voilà mon raisonnement 🙂

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − trois =