La marque des Esprits animaux

218959
 

  Bonjour à tous,   A mon habitude du moment, je passe de rêves éveillés en rêves éveillés.   En général, c’est plus simple quand je suis claquée, peut être parce que mon mental et mon corps sont fatigués, alors le lâcher prise devient plus facile et détectable.   Je me suis retrouvée en face de mon compagnon qui venait de toucher ma dernière peinture en en foutant partout. (Ayant peint une nouvelle toile hier, je lui ai bien dit de faire attention de ne surtout pas la toucher car l’huile va mettre un moment à sécher). Je l’engueule et lui me répond : ” J’aime lorsque la peinture porte 5 Essences.” Je comprends alors que ce n’est pas mon compagnon. C’est mon âme qui utilise son image.   Il me tend la main et me guide à regarder ce qu’il avait fait. “Vois les 5 Essences d’Animaux ici et là ” dit il en me montrant les formes de félins et animaux fondus dans le décors. Il avait fait les modifications avec la main, j’étais un peu énervée au départ qu’il ait modifié ma toile, mais après tout, c’était une part de moi. En regardant plus attentivement, je trouvais les formes jolies et bien fondues dans la toile. Ca me rappelait ces dessins que certains artistes font avec les formes d’animaux dans des paysages.   Il m’accompagne ensuite dans un espèce de zoo sans cage. Je voulais me diriger vers la panthère noire qui était avachie là vu que je la connaissais. “Tu as déjà sa marque dans ta main.”   J’ai regardé ma main. Je venais de comprendre que je venais pour une nouvelle marque, ou plein de nouvelles marques. Il y avait devant moi, des animaux cachés au sol sous des bâches, on les avait mise expès en ne laissant apparaitre que les queues des animaux. Ces animaux, aux côtés de la panthère, je comprenais que j’avais déjà leurs marques. A vrai dire, d’un seul coup, j’ai décidé d’obtenir toutes les marques des animaux présents hormis ceux que j’avais déjà.  Je file vers certaines d’entre elles, je me rappelle avoir visitée une tortue parmis d’autres et  puis sans comprendre si j’ai eu leurs marques, j’arrive devant ce grand félin.   Il avait l’allure d’un guépard non tâcheté. Il faisait des va-et-vients de côté sur 2 mètres tout en me regardant tête baissé. Il était assez agité, je pouvais sentir son excitation à mon égard rien qu’à sa manière de bouger en me regardant.   Il me stressait et ces instincts animals commencaient à me stresser.   “Tu peux te calmer un peu s’il te plait, ca me stresse, ca me fait peur.” je lui dis. Il s’assit aussitôt tout en bougeant ses deux pattes avant sur le sol en tatonant le sol.   “Merci.”  Un peu excitée moi aussi, je lui tendis ma main en m’approchant de lui. J’appréhendais un peu quand même, après tout, c’est un félin…   Ni une ni deux, il s’approcha de moi tête en bas et vint poser sa patte gauche sur ma main droite, patte tendue, paume contre paume.   Il sortit ses griffes et les rentra dans ma chair tout en me fixant du regard. C’était griffant, tranchant, mais surtout…solennel. Ce n’est pas une question de douleur, les griffes étaient légèrement pénétrantes, mais son but n’était pas de me faire mal, mais de me marquer. J’accueillais sa marque et à vrai dire, je trouvais cette douleur jouissive. Je ne pensais qu’à une chose à ce moment là : Il me dépose sa marque. Il…ou elle d’ailleurs maintenant que j’y pense.   Une fois la marque posée, je repartis avec cette part de moi – sous forme de mon compagnon – tout en continuant de regarder ma main. Même sa patte enlevée, je pouvais encore ressentir chacune de ses griffes dans ma main. ” Je suis dans un rêve et c’est pourtant..si réel” pensais-je.   On arriva à face à un espèce de gros chacal d’environ d’ 1m10 de hauteur assis (comment je sais la précision de la taille? facile, je le compare à la hauteur de mon petit piano d’appartement ! lol ! bref) Il était de couleur prune avec des très longues oreilles qui redescendaient sur chaque côté. Il avait un pelage digne des plumes de soie toutes hérissées. J’eus comme premier réflexe lorsque je le vis d’aller lui faire un câlin et de me fondre dans ce nuage de velour vivant…. “Hémir ! ” je lui dis . “Tu ressembles à un gros chacal !” Il s’appelais Hémir. Et je ne sais absolument pas comment j’ai su son nom. Tout ce que je savais c’est que j’avais aussi sa marque et que je le connaissais, mais aussi et surtout, j’adorais lui faire des câlins et me fondre dans son pelage. C’est que à chaque câlin, je ressens tellement d’amour de la part d’Hémir… je ne sais pas comment expliquer. (Je crois que lui aussi aime quand je lui fais des câlins !)   Je viens de me prendre un coup dans le lit par mon chéri… je me réveille aussi sec. Fais chier. lol ! C’était pas le moment.   Je me rendors encore (je suis motivée…mais surtout claquée) et je retombe consciente je ne sais plus comment. Ce coup-ci, je demande une lettre de mon âme. Oui, comme ça, tout simplement . Pouf. Une fois consciente en rêve, je passe commande en quelque sorte. Je la vois qui vient d’apparaitre sur un bout de papier de l’autre côté de la vitre. “Je demande à pouvoir lire la lettre.” La lettre vole jusqu’à la vitre et vient se coller dessus. Je commence à peine à pouvoir déceler les syllabes que mon compagnon bouge dans le lit en me touchant. et pouf. ca me réveille. ENCORE.   Ragghhh j’y étais presque !!!     Plus tard, je me rendors. Je me retrouve en face d’un acteur dont je regarde la série en ce moment. A la seconde où je le croise, je me dis “ah  ! mais c’est Marti ! Bon, là, c’est mon rêve !”.   Je file droit sur lui comme une furie excitée. Je le chope par le collier des vêtements et je lui dis. – ” Dis, tu es mon inconscient, tu es mon rêve, dis-moi, dis-moi comment va mon âme… Elle va bien ? “ Il baisse la tête, et je relache la tension. ” Ca va bien” me répond-t-il.   Mon compagnon me donne à nouveau un coup en bougeant Je me réveille aussi sec … encore… (no comment ce coup ci)   Quoi ?  Je ne vous avais jamais dit qu’un de mes seuls buts était de parler directement avec mon Âme et mon Esprit ? A vrai dire, je ne cherche rien d’autres hormis ça. Je trouve que tout le reste est futile. Je ne cherche pas l’ascension, ni même la sublimation. J’ai rencontré des gens qui ont communié avec la Source, et ca, j’avoue même que ca ne m’intéresse pas. Je ne le recherche pas. En faite, j’ai réalisé que tant que j’arriverai pas à contacter les parts profondes de moi, je n’arriverai pas à intégrer l’énergie de la Source.   D’ailleurs, moi à la base, bizarrement, je me fous un peu des expériences de malades…. tout ce que je veux, c’est pouvoir être libre de communiquer avec mon âme et de comprendre comment faire pour vivre avec.   J’admets que mes méthodes s’affutent au fil du temps, et que sans trop savoir, le Tout m’apprend des choses, sur moi, sur les autres, sur le monde.   Je ne sais pas à quoi ca sert de savoir que les Esprits Animaux marquent les incarnées avec lesquels ils sont en lien. Mais je le sais, c’est tout. Je comprends simplement que ces marques sont précieuses et que ce soir, j’ai  un nouveau compagnon de route…   La création des liens est une belle marque d’Amour.   Bonne soirée   Bises

Enregistrer


Source: Les animaux 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =