Les Vampires

vampire_girl_digital_fantasy_art_purple_hd-wallpaper-1695217

 

Bonsoir a tous,

J’aime les mythes de vampires et loup-garous. J’ai beau sursaute comme une fillette devant des films gore et de fantomes qui me font horriblement peur et me touchent particulierement, mais alors les films de vampires sexy m’attirent comme une mouche et me font fondre avec des yeux petillants !

Je sais que tout n’est pas comme ca, mais ce qu’on en a tire des mythes pour les rendre attrayant me plait, faut dire qu’ils font tout pour : action, amour, aventure, quete, et souvent vengeance, soif et pouvoir, asservitude… Bref, la liste est longue mais nourrit pleinement mes soifs egotiques ! Lol ! Quoi ?! On va pas le laisser mourir de faim notre ego quand même !

Figurez vous que je finis de regarder une nouvelle fois le dernier Dracula et je me dis que quand même, les mythes et legendes ne sortent pas de nul part.

Ah ! C’est vrai…  je me rappelle une de mes rencontres il y a peut etre 1 ou 2 ans de cela. Je croyais avoir partage mon histoire, mais il me semble n’avoir jamais pris le temps de la retranscrire quand j’y repense.

Je me souviens de ce rêve dans lequel je me retrouvais devant une église. On avait des épées comme au temps des Templiers un peu. Nous étions un groupe de combattants en lien avec des dimensions connectées à notre réalité.

Les ruelles étaient toutes en pierres et pavés. Certaines stelles étaient en fer forge. Nous cherchions à enterrer certains de nos morts me semble t il ou cacher un truc.  Nous avons tendu nos bras au dessus une stelle à côté de l’entrée et après avoir dit une phrase de mots incompréhensibles, une autre dimension apparut au même endroit. Il y avait ici des caveaux de tailles légèrement plus petites que ceux prévus pour des humains.

Comment personne ne savait-il pas que plein de choses se trouvent cachés dans notre monde de la sorte ? Ce moment me secoua émotionnellement car c’était comme si une réalite que je savais était enfin vecu vraiment.
La vue des pavés et de quelques brindilles faisait place à une double vue en blanc transparent qui s’ouvrait et se dessinait d’abord au sol puis changeait tout l’endroit de dimensions. Après avoir recupere ou depose ce qui devait , j’ai eu un changement de plan.

Je me suis retrouvée avec une pierre dans les mains qui s’est activée a mon contact. Elle a commencé à vibrer puis à s’échauffer.
Je fus un peu surprise et j’ai commencé à paniquer, impussante face à ce que je venais de provoquer et les conséquences que ca allait engendrer. La pierre prenait vie, lévitait dans mes mains et agissait de telle sorte que cela commencait à me faire peur. Une force brute émanait d’elle.

Changement de plan.

Je me retrouve face a un couloir souterrain ou plein de portes fermees se trouvaient la. Je percevais  que l’on ne devait pas les ouvrir car derrière se trouvait certainement des choses et des mondes que je ne devais pas connaitre. J’avais comme un sentiment de danger et de mise en garde en les voyant.

Sachant que je suis dans le couloir sans comprendre pourquoi, je le longe, curieuse que je suis, jusqu’à trouver cette porte translucide qui prenait toute la largueur du couloir.

Le passage semblait être ouvert et je l’ai pris, non sans appréhension, mais sans trop réflechir en faite. Pour moi, la porte était ouverte, alors j’y avais accès. Point. Si je ne devais pas être là, pourquoi la vie m’aurait-elle placé devant cette porte ouverte ?

En bas, se trouvait une soiree. Mais pas une teuf ordinaire, non non… Une soirée où se trouvait des Vampires, d’autres personnes et de la musique, le tout dans un caveau en sous sol. J’ai su que s’étaient des vampires à la seconde ou mon regard s’est posé sur cette femme aux cheveux longs, assez raides, couleurs châtains qui me fixait du milieu de la foule. Je venais à peine d’arriver dans le caveau quand je l’ai vu, là, au milieu de toutes ces autres personnes. Elle semblait sortir du lot sans pour autant être physiquement différente. Au contraire, elle semblait banale, mais l’air qui émanait d’elle était special, dense et léger, élevé, et surtout attirant. Elle semblait mature, la trentaine et femme accomplie mais surtout… Speciale.

“… une Vampire Maiden” dis-je a voix haute en me dirigeant vers elle.

C’était une race de Vampire particulière. J’étais très intriguée par le faite que je connaisse cette Race et qu’elle se présentait à moi aussi accessible.

Je fus attirée vers elle comme une mouche… comme dans les films… Allait-elle vouloir faire pareil ?! Me mordre en extasy ? (Quoi !? Riez pas vous autres ! Lol jaimerais vous y voir en face de ses êtres ! Lol)  Après tout, j’etais en face d’un vampire et bien que je ne suis pas sexuellement attirée par les femmes, elle ne me laissait pas indifférente. Et puis vraiment…. J’étais intriguée… Elle pouvait aussi être vilaine et me vouloir du mal, mais cela ne fut pas le cas. Ce qui me surpris davantage. Elle fut douce, franche, et bizarrement, protectrice envers moi…
Je voulais en savoir plus elle et sur le faite que sans comprendre pourquoi ni comment, j’etais en face d’elle.

-“Comment es-tu arrivée ici ?” me dit-elle sur un ton neutre, sans emotion. Elle devait sentir mon attirance…
– hum.. J’etais dans le couloir et j’ai vu la porte. Alors j’ai glisse par le passage.
-…

Elle avait quelque chose de captivant.J’etais attirée vers elle, mais pas de maniere incontrôlée ou impuissante, je me sentais simplement avoir envie de l’embrasser sans pour autant le faire.

Je me suis rapprochée d’elle d’une maniere quelque peu sensuelle, mais elle ne repondit pas à ces avances. Au lieu de cela, elle resta tres douce malgre une fermete palpable dans sa voix, me prit par le bras et me tira hors de la foule.
– “Tu ne devrais pas être ici. Je te raccompagne à la sortie. Tu dois partir. “

Je n’ai pas cherché à discuter plus après cela. Elle savait mieux que moi pourquoi elle agissait ainsi. Moi, et mon insouciance humaine et enfantile, il y a tant de choses que je ne réalise pas dans ces mondes. Non, je ne chercherai pas à la contredire.

Je me réveille le matin en me trouvant cette rencontre quelque peu bizarre et je me suis dit “Dingue ! j’ai rencontré une Vampire et je ne me suis même pas fait croquer ! …. Elle m’a même protégée…. Dingue…. Ce sont des êtres mystérieux…. ”

 

Ce soir, je me rappelle de cette expérience et je me souviens qu’ils existent…. Ca me fait drôle et me fait sourire aussi… Et loups-garoux alors ???…… lol

 

Bises

Enregistrer


Source: Autres Dimensions 2

7 Comments

  1. Fentes Ar.

    Je ne peux m’empêcher de sourire car cet être ressemble tellement à ce qu’on peut renvoyer de moi parfois. Y compris physiquement. C’est étrange et en même temps… coïncidence je suppose.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour, Un petit “bonjour” pour commencer, c’est sympa à lire aussi 🙂 Hum… je pense que tu n’es pas la seule à te reconnaitre dans ses énergies là. Bises

  2. Lolala

    Bonjour , Tout d abord, j aime bcp ton blog . Je ne poste jamais de commentaire mais la ce sujet me parle depuis enfant . Merci d apporter ton savoir et de nous faire voyager par tes écrits 😉 Bises .

  3. Alexandre

    Bonsoir Camille,
    Je regarde entretien avec un vampire sur hd1 en ce moment j adore lestat et son cynisme c mon modèle le scène des caniches tues par Louis m a fait pleurer de rire MDR bon je sais c de l humour très noir bref c un peut bijour a voir ce soir bises

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Alexandre

      Et voilà, à cause de toi, j’ai changé de chaîne et je ne vais pas me coucher tôt comme j’avais prévu…

      J’adore ce film, il fait parti de mes préférés !

      Bises

  4. Alexandre

    Rebonsoir Camille
    Cette scène des caniches me fait penser au caniche que ma grand mère avait j’avoue que je préfère les chats lol mon autre scène préférée est quand Daniel Molloy le journaliste écoute la cassette a la fin et que l’État dit Louis jusqu’à quand entendrais je tes jérémiades quel modèle parfait de l ombre est il j aimerais tant lui ressembler biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux − un =