L'Etre d'Eau

water creature

Bonjour à tous,

Après avoir rêvé de la 1ère fois sur mon projet d’écriture et d’avoir reçu conseils et encouragements, ce qui est formidable admettons-le surtout vu comment je bosse dessus depuis avril (dingue ! Tout ce que j’ai dû râler tout ce temps pour avoir  un message sur ce sujet ! Il était temps !!!!), bref, je me suis retrouvée lucide juste après m’être retournée dans le lit.

Si je suis devenue lucide, c’est parce que je faisais des tests de puissances de Volonté et que la manifestation de magie en exercice pratique que je fais relativement souvent m’a fait tilter sur le caractère du rêve. C’est comme arriver dans l’Arène de vos jeux préférés, vous voyez mon excitation ?!

Pour pratiquer la puissance de la Volonté, en réalité c’ est très simple : il suffit d’émettre un verbe et que celui-ci s’exécute.
Ca parait simple et con à faire mais c’est là le hic. Le Verbe ne s’exécute que selon votre puissance d’intention qui lui dépend de votre réservoir auquel vous avez accès.

Je suis là à m’amuser avec des bouteilles d’eau dans un sot. La main tendue,  j’ordone aux bouteilles de tourner dans le tonneau toutes ensemble. Comme c’est trop facile, je décide d’augmenter d’un cran. Je continue la rotation globale mais je veux maintenant que chaque bouteille tourne individuellement dans le sens contraire en même temps tout en faisabmnt léviter les bouteilles hors de l’eau du tonneau. Ca se corce, la vitesse ralentit mais le mouvement apparait d’abord lent puis se stabilise, les bouteilles montent doucement à hauteur de bras. Je souris.

– Passons donc au niveau supérieur maintenant !! On va s’faire le gros galon de 10kilos de flotte qui est là-bas au loin ! Je vais appeler l’eau à venir jusqu’à moi en lévitant !

Un être d’Eau sort de nulle part. Il semblait vieux et tout “craquant”, comme un vieux pepère tout rouillé qui n’a plus l’habitude bouger ses fesses du fauteuil et dont chaque mouvement fait craquer ses muscles, sauf que là, c’était l’eau qui claquait. Il était de très petite taille, mesurant à peine 10cm de hauteur, translucide et apparaissant et disparant à souhait en modelant un corps d’Eau à chaque fois. Je pouvais l’entendre haletant et souffrant de chaque mouvement qui lui demandait un effort. Ca me fit sourire, le pauvre… il semblait que je le menais dur ce petit être.

– “Cela semble compliqué!” Dit il juste à mes côtés avant de filer à toute vitesse face au gallon.

Il pose deux petites mains modelées d’Eau sur la paroie et tente de gauger la force en repoussant le galon. Je vois tout l’effort qu’il y met. Pauvre ‘tit Père, j’me disais. 

– C’est trop dur pour toi ! que je lui ai dis en criant au loin.

Il soupire, essouflé et se sentant impuissant.

– “La charge est trop grosse !” , qu’il extrait de la bouche de son petit corps écroulé au pied de la paroie qui ne bougea que d’une once de centimètre sous sa force.

– Bon… On a qu’à trouver quelqu’un de plus puissant dans ce cas !

Il se téléporte de nouveau à mes côtés.

– “? My Lord ? You want to Call my Lord ?”
– Peu importe ! A lord ou autre !
– “Calling my Lord for that ?… What if he says No ?”
– Why would he say no ?
– “But what if he says No ?”
– Well… It’ll be alright then.
– “You… Really ?! You’d just accept a No ?” dit-il avec un air dédain.
– hum…
Est ce que j’accepte vraiment que les Entités me disent Non ? … Je rigole intérieurement…. Merde, mon caractère de chiotte m’a grillé partout…
– Well, It’s ok. I promise. I will work on it ! I’ll accept it, je lui réponds en m’asseillant sur le ponton face à lui, en paix et fidèle à tenir ma promesse sans équivoque.
– “Hum… it’s not that simple. He doesn’t like you very much, plus it’ll be complicated, He’s not home for the moment. Now’s in Finalli.”
– Tanpis.  Bon bah.. Y’ me reste ma Volonté ! On a qu’à faire seulement avec ça. Je n’ai que ça, ma pure Volonté. J’y arriverai, je n’ai qu’à faire en sorte d’y arriver et puis c’est tout…

Je n’aurai qu’à faire avec après tout… Peut-être que c’était l’occasion de la travailler justement et de la manipuler.

– “Et la mienne. Tu as ma Volonté aussi, je le ferai avec toi”, me dit-il à bout de force, complètement avachi au sol en pointant le doigt au ciel, tel un soldat s’armant de son fusil et partant au combat, motivé à ne pas me laisser galérer toute seule.

– “A nous deux, nous pourrions (peut-être) y arriver…”, conclut-il.

Pourquoi, alors que son Lord ne m’appréciait guère, lui semblait attaché à m’aider dans cette tâche alors que pour le coup, il ne me semblait pas le forcer à agir en ma faveur. Il aurait pu me laisser la tâche dure voire inaccessible. De plus, mes agissements semblaient l’éprouver et pourtant, fidèle à lui-même genre Papy fait de la résistance, il restait là à mes côtés.
Il me rappelait ma grandmère un peu, qui tenait à rester auprès des jeunes mais ce qui pour le coup, lui demandait des efforts que nous avec notre folie de jeunesse nous ne nous rendions pas compte. Pourtant elle semblait s’animer et s’amuser de notre vie.

Ce papy de l’Eau est tendre. Je l’aime beaucoup. En plus, j’ai l’impression de faire les 400 coups avec lui…En le percevant “vieux papy croulant”, il ne me semblait pas être jeune. Je me suis même demandée si ce n’était pas une vieille âme d’Eau qui sous ses airs de papy cachait bien un ou deux tours dans son sac.

Faut s’méfier des vieux, sous leurs airs de rouillés se cache la force de la sagesse du temps passé et de l’expérience achevée.

Merci à Lui,
Tu es bon et tendre, fidèle et fiable. Tu es un bel Etre, je le sens en moi. Tu es Bon avec moi. J espere simplement que si je te malmène un peu, l’Amour te soit rendu au quintuple.

Que mes Anges veillent sur mes guides. Qu ils leur offrent la force de m’épauler et m’accompagner dans mes aventures, mais surtout que tous se sentent aimés. Parce que sous mes airs de sale gosse, je Sais aimer. Je veux que mes Guides aussi se sentent aimés.

Enregistrer


Source: Rencontres d’entités 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 5 =