Recueil de l'amitié

Artist.Request.full.1226070

 

Bonjour à tous,

 

Je pensais ces derniers jours rajouter à nouveau une ancienne amie sur facebook. Nous nous étions perdues de vue suite à notre histoire personnelle qui pour une raison que je n’étalerais pas ici, nous a séparé.

Je me disais que je reprendrais bien contact avec elle, et au moins pourquoi pas se reparler “casually” sur internet. A une époque, nous étions complice.

Et puis ce stupide rêve.

C’est relou de savoir ce que pense les gens par rêve. C’est relou.

 

C’est comme ça souvent que je prends des nouvelles de gens à qui je pense mais qui ne sont pas à côté de moi. Il suffit que mes pensées soient suffisamment fortes et je les capte. Le pire, c’est que je ne le fais jamais exprès. Je pense à eux c’est tout, à savoir comment ils vont, ce qu’ils deviennent et puis j’y pense pendant plusieurs jours naturellement, sans jamais forcer. Je pense à eux c’est tout….

Et puis ces foutus rêves arrivent. Voilà comment je sais si certains de mes proches sont heureux ou malheureux, comment certains font vivent leur deuil même des années après, ceux qui m’ont aimé et qui sont loin, et ce qui sont méchant envers moi, ceux qui ne veulent plus me voir, et ceux qui se posent des questions.

Et puis il y a ceux que je capte sans demander comme certains de mes lecteurs ici et qui croient que la voyance c’est “lis mon avenir ! …. ah tu sais pas et bah t’es pas voyante.”

 

Alors déjà, ça m’agace. Qu’est-ce que vous en savez vous de la voyance ? Vous croyez parcce que vous avez appris et vu de la télé.

Nous n’imaginez pas comment c’est chiant de percevoir certaines choses, ce que c’est de devoir regarder dans les yeux de quelqu’un, de percevoir ses souffrances mais de le voir vous sourire en disant que tout va bien.

Vous croyez que la voyance c’est de lire votre avenir ?…. Vous n’avez même pas compris que votre avenir c’est votre présent ?…..

 

Bon, d’accord, je suis un peu énervée aujourd’hui. Ce n’est pas le jour. J’ai des menstruations douloureuses mais en plus de ça, je suis en pétard contre la vie, alors rien n’arrange rien.

Parfois, j’aimerai être comme certains d’entre vous, à ne pas croire en la médiumnité. Ma vie serait tellement plus simple. Je pourrai avancer les yeux fermer.

J’ai des avertissements avant même d’aller voir tel ou tel médecin, des avertissements sur les gens, les pratiques, même mon putain de shampooing. Bordel, je ne peux même plus le regarder en face comme si de rien n’était. Ca m’énerve. Voilà, encore à un truc à changer. Déjà, il y a eu ces nouvelles madelaines que je devais m’y mettre sans lactose ni gluten, bon, j’avoue…  celles-là sont bonnes (c’est une tuerie!) et ne me font pas du tout mal au bidon, mais merde quoi. Vas-y quoi, fais moi changer la baraque. Après tout, tant qu’on y est.

Et en parlant de ça….

Aujourd’hui, rien ne va chez moi, dans ma maison, j’ai l’impression que plus rien ne va, rien n’a sa place que tout est à changer, j’ai l’impression que chez moi, ce n’est pas ça. Ce n’est pas ici comme ça que je veux vivre. Ce n’est pas les bonnes couleurs, ni les bons matériaux. Ce n’est pas le bon agencement, ni les bonnes plantes, ce n’est pas les bons meubles non plus.

Alors ça m’énerve.

Je ne galèrerai pas autant dans ma vie si je pouvais choisir une voie sans arrière pensées. Même mes frères trouvent que je suis compliquée…. C’est sur, je serai beaucoup plus simple si je n’avais pas à gérer toutes ces informations nouvelles qui arrivent dans ma vie au fur et à mesure et que je dois revoir sans cesse mon mode de vie.

Et puis d’abord, j’en ai marre des gens passent du temps avec moi et qui me parlent que de leurs problèmes.

Au taf, je résouds des problèmes, et même à l’heure du déjeuner, je dois encore écouter leurs problèmes. J’en ai marre.

Mes problèmes existentiels on s’en fout, si elle est médium, elle a qu’à se démmerder….

Parfois, j’ai envie de foutre dans la gueule des gens ce que je perçois. Ca clouerait un peu le bec. Ce soir, je suis très vilaine.

Le plus dur pour moi je crois est de sentir des portes se fermer. J’ai l’impression que l’étau se referme et je me sens perdue malgré tout.

Vous pourriez me dire qu’il me reste toujours une porte ouverte, certes, mais moi, je vois celles qui se ferment et je suis triste, en colère et énervée. Certaines de ces portes, j’aurai aimé les vivre et qu’elles marchent.

Je n’ai pas besoin qu’on me fasse la morale, ni qu’on me soutienne, parfois, j’ai envie de torturer mon Âme pour qu’un moyen de communication soit autre que les énigmes et les galères.

Nan mais sérieux, c’est quoi ce décryptage à la con. Ca fait 15 ans que je me bats avec elle pour me frayer un chemin dans les rêves.

Heureusement que j’ai mes guides qui me canalisent au-delà de ma violence avec elle. Ca me rappelle ces moments très durs où je peux être avec moi-même. Parfois même encore aujourd’hui, ça me démange. C’est physique… Tout simplement physique, comme ce vent que je déteste. Je déteste le vent. Le simple fait de sentir une rafale de vent sur moi me rend amère égrie et me donne des envies de me défouler comme cet élément. Je déteste le vent à un point que je n’ai jamais autant détesté de ma vie. Il n’y a que peu de choses que je ne supporte pas, le vent peut me faire virer d’humeur en l’espace d’un millième de seconde.

C’est physique, dès qu’un vent trop fort me pousse, j’ai envie de le massacrer.  Alors parfois, je peste toute seule dans la rue le matin quand comme par hasard, on dirait qu’il attendait que je sorte de chez moi pour déferler ses rafales de merde. Vous voyez, c’est physique. Je deviens possédée par une aigreur horrible lorsqu’il arrive, qui repart aussi sec lorsqu’il s’en va. A chaque fois qu’il me touche, je lui dis “Putain, tu pourrais viser à côté ! …. Pourquoi moi ?…. Vas faire chier les autres…. Tu as toute la ville pour toi… Rentres dans l’arbre là au lieu de moi…. Fous moi la paix, dégages,allez barres toi, t’as de la chance que t’es du Vent, je peux pas t’attraper,  si j’avais des super-pouvoirs, je te défoncerais… .  rahh je te déteste, je te hais !! “

En réalité, peu de choses me font vraiment pester à ce point là. Bon d’accord, le vent, on aura compris. Et puis toutes ces choses que je ne supporte pas et que j’évite d’attendre le massacre intérieur pour les faire (genre le ménage)

Tiens tiens, d’ailleurs, j’aime bien ce mot “massacre intérieur.” Cela me correspond bien à mes phases d’extrémistes brutus.

Je dois vous avouer un petit secret. Je sais à quel type d’Eveil j’appartiens. Et ceci explique cela…. Tiens c’est vrai ! Quand j’y pense…. J’avoue que ça annonce la couleur et je crois que je vais en baver jusqu’à la fin.

Pour vous l’imager, vous imaginez un serpent qui essaie de se frayer un chemin dans un tuyau 2 fois plus fin que lui et lui passe en force.

Et bah, c’est ma catégorie ! Je fais partie des gens qui ont un éveil spirituel en force difficile mais qui une fois lancé, mais aussi difficile soit-il,”quoi qu’il arrive, lorsque le serpent même si doit passer en force, s’éveillera et se tiendra là.”

 

Bon bah… je me demande juste combien d’années ça va prendre et combien d’années ça m’va foutre le bordel ce remu ménage aveugle.

 

– “Tu sais être douce”, me dit-on.

– hum.

– “La petite fille que tu es aime les cérises n’est-ce pas ?”

– hum. Oui, je vois les images que tu m’envoies. Je me revois lorsque nous étions en Alsace, à mes 4 ans près de l’échelle et on cueille les cerises dans le cerisier du jardin.

– (souris)

– Je suis en colère.

– Tu as faim. Tu devrais te nourir différemment.

– Tu parles de nourriture ? Fais chier…. Ca continue. 

– Je parle de chaleur dans ton coeur. Tu devrais te nourir différemment.

– Si tu ne viens pas pour être clair, alors, laisses moi. J’ai pas envie d’énigmes.

– Tu aimes les chats ?

Une image de chat me vient en tête et viens ronronner près de moi.

– humf…. que voulez-vous que je fasse….. y ronronne là en boule…. je boude en le caressant…. Tu m’énerves quand même…… mais bon…. c’est mignon….et y me regarde avec ses grands yeux. Tu m’énerves…..

– “tu sais être une femme douce”.

– humpff.

– “tu sais être jolie. “

– Mais eu…

– “tu sais sourire aussi, vois comme tu sais esquisser le sourire , allez dis-le que c’est joli ?”

– mais euuu !! …… (rougis) je ne te parle plus !

 

 

Bises

Enregistrer


Source: Vie quotidienne 3

2 Comments

    1. Spiritual Flower

      Coucou Fleur,
      Et oui, mais depuis que j’ai rencontré Joshua, ça me fait voir le vent différemment…
      Maintenant, à chaque fois que je le sens, je repense à lui et ça m’évite de grommeler.

      C’est fou comment créer de nouvelles mémoires peut aider à passer outre les anciennes.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =