Un moment, juste pour un instant

1337611-bigthumbnail

 

Un champ se dresse devant moi.  Il n’y avait rien ni personne qui semblait habiter dans les environs.

Le bruit du vent vient se heurter sur les brindilles d’herbes hautes jaunis par le soleil et la chaleur de la fin de saison.

Tout semblait si vide. Pourquoi me retrouvais-je là ?

Je vis un joli papillon blanc contourné de noir avec des petits points blancs. Il se vint se poser là juste sur le bout de mon doigt.

Il me dit que je suis jolie, que je suis une Princesse et que j’appartiens à un autre temps, une autre histoire, que ma vie ici, c’est juste un moment, un petit bout de mon existence et que je n’ai pas à m’en faire car je comprendrais bien assez tôt ce qu’il va m’arriver.

Il me dit que je n’ai pas à comprendre le sens de ma vie pour la vivre et qu’il me suffit de continuer à sourire et rire comme je le fais toujours.

Les moments difficiles sont juste un moment, me rappelle-t-il. Après, il faut aller de l’avant et ne pas rester sur ce que l’on a vécu. Nous ne sommes pas obligé de nous y attarder, nous pouvons aussi continuer de lever la tête et regarder ailleurs, là autour et suivre un autre mouvement.

Ce n’est pas fuir, ce n’est pas oublier, c’est juste continuer de vivre.

Puis, le papillon se renvola dans le ciel bleu.

Lorsque je me suis retournée, le champ avait changé. Des coquelicots sauvages le remplissaient de toute part.

Le vide s’empare de moi, je n’entends plus rien hormis le bruit des voitures dehors, je ne vois plus rien hormis les immeubles devant mes fenêtres.

Je tourne la tête, et je décide de continuer mon émission que j’étais entrain de regarder.

Je regarde une dernière fois le ciel et tente de « voir » à nouveau, mais la seule chose qui me focalise, est le mouvement de l’oiseau de l’immeuble d’en face et mon esprit lui, qui revient là, ici, là je suis actuellement, comme si de rien n’était.

 

 


Source: Divers 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =