Rencontre d’une Petite Fille

tournesol_3
 

Une Petite Fille qui n’attendait que moi.

Je me retrouve sur un chemin ne savant plus où je suis. Sur un talus monté d’un rocher encerclé d’une belle végétation, elle est là … :

– « Oh ! Bonjour Petite Fleur !» , (ahem ahem 2/3 de ma taille) je dis avec une ouverture sincère et va savoir pourquoi, pleine de joie.

Elle se retourne vers moi et s’ouvre littéralement, ses feuilles laissant apparaître les pétales blancs et son coeur de pollen jaune. Une voix résonna dans le mouvement :
– « Oh ! Bonjour ! »

A ce moment là, je repensai au livre que j’avais lu – Dialogues avec Merlin -, et dans lequel un petit garcon s’était perdu en forêt et avait demandé son chemin à une fleur qui gisait là au milieu des arbres. Décidemment, j’avais intégré l’enseignement du livre.

– « Pourrais tu m’aider ? Je suis perdue, je recherche le chemin du coeur.»
– « hum » .  Ses feuilles bougeaient, elle réflechit, puis me dit :
– « Pourquoi le contraire existe t il ? »
Pour montrer que le bon sens existe, pensais-je, puis repondis comme d’une évidence :
– « Parce que sans le contraire, le bon sens n’existe pas. L’un sens l’autre n’est pas. »

Une présence arriva en sens contraire, on aurait dit une ombre un peu.
– « Caches toi » me dit la plante.
Ne voyant nul part autre où me cacher, je m’accroupis au milieu du talus.
Une fois la presence passée, je me suis retrouvée ailleurs…

Plus tard, je decouvris une piece cachée dans les profondeurs de mon Âme.

Une petite fille me guida et avec elle déferler en chute libre vers cet abyss. Son visage trainant cette joie immense fit exploser mon sourire en rire et paix absolue.

Au plus profond de soi, existe un pallier où poser les pieds,
Au plus profond de soi, existe cet endroit qui déroule pour toi un tapis non pas rouge mais multicolore,
Au plus profond de toi, existe les couleurs qui transforment le vide en un temple rempli,
Au plus profond de toi, existe ces êtres qui n’attendent que toi.

Au plus profond de moi, j’ai pris une partie de Moi dans les bras qui n’attendait que moi. Oui, une Autre Petite Fille se cachait là. Je ne l’aurais pas cru sauf qu’elle a couru vers moi en tendant ces bras avec tant d’attention que nous savions l’une comme l’autre ce lien qui nous unissait.

Au profond de toi existe un Coeur qui n’appartient qu’à Toi. 


Source: Le coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =