Se préparer à mourir

img-thing

 

Bonjour à tous,

 

Il y a des jours où j’aimerais pouvoir comprendre certaines choses, comme la notion du temps, notion dans laquelle, sachant que je suis sur plusieurs plans, prend une toute autre ampleur d’un univers à l’autre.

Cette nuit, j’ai revu mon grand-père mourir. C’est la deuxième fois, sauf que cette fois-ci, je suis dans une pièce différente de la maison. Je savais qu’il mourrait à l’étage. Je voyais son coeur s’arrêter. Et je n’ai rien fait. Je l’ai laissé mourir. Parce que c’était son heure je pensais. Lorsque je suis enfin remontée à l’étage le lendemain matin, je pensais le voir mort, mais non. Il est là, et me parle.

Il m’explique “qu’hier” il a eu un arrêt cardiaque, qu’il s’en est remis mais que c’était provisoire que maintenant c’est son heure et qu’il est temps pour lui.

Le fait de l’avoir revu mourrir à nouveau m’a ramené ma conscience. Pourquoi le revoyais-je à nouveau ? Je comprenais que nous parlions de coeur à coeur et qu’il était venu me parler avec moi. Peut-être pour ne pas être seul, peut-être pour que je sache.

– Alors tu as vu ce qu’il y avait de l’autre côté ? je lui demande lucide.

– “J’ai vu oui. J’ai vu des âmes, des tétraplégiques et des paralysés. J’ai compris comment eux sont enchainés aux Laboratoires.”

– Tu sais, je voulais te dire,tu sais comment des fois, je vois les morts ? Je veux dire qu’ils viennent à moi et moi à eux. J’en aide certains de la famille. Tu comprends ?

– “Huhum… “

– Comme Mamée ou le petit dernier, tu comprends ? Je vais aussi rajouter le papy du côté de mon cousin, tu vois ? Je les aide à ne pas rester dans cette zone. J’ai décidé d’être le médium de la famille en ce qui concerne les défunts de la famille. Donc, quand ce sera ton tour, tu ne seras pas seul. Je serais là pour toi. Je ne te laisserais pas croupir dans cette zone. Sache que tu pourras venir me voir et me parler. Je t’aiderai à passer.

Je le vois dans ses yeux, les mêmes yeux lorsque je l’ai vu mourir la première fois, ce regard qui sait, ce regard qui sent ce qu’il se passe et ce qui arrive.

Il lève les yeux vers moi et rajoute.

– “Je dois partir cette fois, je dois me préparer maintenant”, qu’il me dit.

– Huhum…

 

Je rouvre les yeux dans mon lit. “Mon grand-père se prépare à mourir… “

Combien de temps lui reste-t-il ?…

Combien de temps me reste-t-il pour aller le voir une dernière fois ? Un jour, une semaine, quelques mois ? Un an ?

Combien de temps ?…

Alors que mes yeux se remplissent d’eau, je décide que je louerai une voiture dans 15 jours pour passer quelques jours avec lui. En espérant que la marge est suffisamment grande.

J’aimerai surtout bien savoir le délais entre mon 1er rêve et sa crise cardiaque. Cela m’aiderait à savoir la marge que j’ai pour agir. L’ais-je perçu en temps réel, avant ? après ? Je ne cherche pas à sauver. J’ai bien compris qu’il n’existe pas de sauveur.

Il n’y a rien que l’on puisse faire lorsque l’on sent la mort approcher. Rien hormis accepter.

Des moments comme ça, on se sent être un ange de la mort…

 


Source: Les âmes 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 6 =