Océan de Printemps

ocean-de-printemps_4080581-L

Bonjour, bonjour,

Mon dieu que je vis en décalé en ce moment, il va falloir que je me remette dans un rythme plus adaptée au soleil… et puis que j’arrête de manger du chocolat, ca m’donne des boutons sur le visage ! Quelle horreur !! Alors le parfum me donne des boutons au cou, et le chocolat au visage… Vous imaginez alors ma tête si je décide d’être têtue et de faire les deux ? …. Le carnage… Sniiif , ce n’est pas juste… Et dire que certains arrivent à faire tout leurs plaisirs sans jamais avoir de « séquels »… C’est inhumain… J’espère que je ne deviendrai pas allergique aux fraises, sinon là, ça va pas l’faire et je vais faire hurler mon âme…. Une vie sans fraises pour moi, c’est comme une vie sans soleil…. (oui oui… à ce point là….)

Bon ce matin, enfin ce midi, …enfin cet après-midi, roooohhh, bon bref, je voulais vous emmener visiter votre Océan. Parce que bon, j’ai du le faire suite aux réflexions-conseils de mes guides, je ne pouvais pas rester comme ça, sans comprendre pourquoi visiter mon océan pourrait m’aider à comprendre certaines choses.

Alors j’ai entrepris le périple.C’est ce que je vous invite à faire.

Imaginez vous d’abord sur votre plage. Regardez autour de vous, que voyez-vous ? Comment vous sentez-vous ? Quel temps fait-il ? Prenez le temps d’admirer ce que vous avez autour de vous. Regardez l’océan, ou la mer (peu importe, c’est selon vous et votre image) et mettez vous à l’eau si vous le sentez. Laissez faire, accueillez vos mouvements naturellement. Regardez vous évoluer. 

Ecoutez votre Eau, regardez comment elle vit avec vous dedans.

Avez-vous peur d’elle ? Ou de la vie présente dans l’Eau ?

Ce qui a toujours fait peur dans l’Océan, c’est qu’on ne voyait pas le fond. Et si vous pouviez le voir, auriez-vous toujours aussi peur ?

On craint ce que l’on ne voit pas, mais veut-on voir ?

Cela paraît facile comme ca, mais cela ne l’est pas, il m’a fallu un certain temps pour voir mon fond. Et puis j’y suis allée pour récupérer quelque chose que j’avais lancé dedans pour être tranquille. Alors j’ai du aller le chercher. Des guides en bas m’ont accueilli, me l’ont remis et m’ont fait remonté. Tout s’est passé rapidement. Cela m’a même surprise. Mais parfois, il est pas question de voir les choses et de s’y attarder. Parfois, le but est ailleurs.

Appréhender son Océan, c’est comme dans la vraie vie, on ne le visite pas en une fois, mais on y plonge de temps en temps et à chaque fois on y fait de nouvelles découvertes, sur soi et sur la vie. Tout le monde n’a pas le besoin d’aller dans les profondeurs, c’est une question d’appel.

Ressentez l’appel et vivez ce que vous avez à vivre avec votre Eau, peu importe la forme et la manière. Votre relation avec elle vous est propre.

* * *

2 Comments

  1. Coucou Camille !

    Très sympas cette méditation ! C’est une bonne idée, je crois que je vais y faire un tour (bientôt)

    Bises !

    Cam

    PS : tu sais que maintenant, à CHAQUE fois que je mange des fraises, je pense à toi ? ^^ lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *