Souffle d'un soir

tree_at_fantasy_planet_by_vreckovka-d4q15s9

Bonjour à tous,

 

Un jour vient le temps, le temps de proclamer ce pour quoi on est fait,

Comme l’eau de la pluie qui existe,

Une feuille attachée à son arbre,

et la rivière qui nait de la terre,

Tout vient, part, pour renaitre,

car tel est le fruit de la maturité, 

le fruit de l’éveil qui annonce un printemps fait de renom.

Qui pourrait croire qu’un jour, Tu en arrives à là ?

Personne, car bien que tu vives entourée,

Personne ne saurait vivre à ta place.

Personne ne peut croire en toi comme toi,

Car personne ne saurait vivre pour toi.

Souviens toi qu’il n’y a pas mieux ailleurs,

Car le fruit qui est là, est toujours pour celui qui le cultive.

Il n’y a pas mieux ailleurs,

Car rien ne sert de cultiver le champs d’un tiers que tu ne saurais posséder.

Rien ne vaut tes petites mains quand tu travailles,

Rien ne saurait remplacer ton sourire et ta joie de vivre,

Et cette chaleur que tu sens renaitre qui existe dans le creux de ta main ?

Le vois-tu ? Le perçois-tu comme je le vois ?

Souviens toi qu’il ne saurait exister quelqu’un d’autre comme toi.

“Mais quelle raison ais-je de vivre ?” penses-tu,

Il ne saurait tarder cher enfant, mais pour l’instant,

L’heure est au gâteau, et au repos,

Car demain, oui demain, sera un autre jour,

par la chaleur de tes mains.

 

– Avec toute ma Bienveillance.


Source: Divers 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 8 =