Touches angéliques

1301255-bigthumbnail
 

Parfois il arrive que quand vient le soir, on ne voit plus que le noir.

Il y a deux jours de cela, j’ai visité les mondes sombres. Et alors que je me laissais facilement engloutir, mon guide me rappelait régulièrement de penser à ma Lumière, celle qui brille malgré tout, celle que rien ne peut altérer. Dès que ma Lumière ne brillait plus, il me rappelait de me centrer, de penser à mon Coeur, de le laisser diffuser ses rayons comme si l’environnement n’avait aucune importance et que par conséquent, je ne devais pas laisser l’extérieur altérer ma vibration.

 

A appeler mes anges de l’ombre, je me suis retrouvée avec eux. J’ai visité la Demeure d’un Etre de l’Ombre qui était un Lord. Il ne se manifestait suffisamment pas assez à mon goût, alors j’ai émis mon rayonnement davantage, je me disais que plus je brillerais dans l’ombre et plus je les attirais, ou quelque chose du genre…

Il s’est soudainement retrouvé en face de moi, et m’a dénué. À chaque fois qu’il touchait à mes corps, j’avais l’impression que j’enlevais une couche. Puis il m’a touché et je suis devenue rien. Je ne me voyais plus. Je n’avais plus de corps, mais pourtant j’étais bien là dans la pièce, alors où étais-je ?

Je me suis soudainement rappelée que le cœur est, et que par conséquent, si je suis nue, il me reste mon cœur.

D’un coup, j’ai réapparu en face de lui, mais sous une autre forme. Je n’avais plus l’apparence d’une enfant joueuse, j’étais devenue une flamme, une flamme vivante.

 

J’ai alors compris que les mondes de l’ombre peuvent nous mettre à nu, mais ce qui restera toujours ce sera le cœur. Et rien ni personne ne peut l’ébranler.

Tout ce qui compte, c’est la Foi qu’on lui offre.

Bonne soirée à tous
 

 


Source: Guides de l’Ombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *