Complaisance

 

f186

 

 

Bonjour, bonjour !

Je sais, je sais, cela fait un bail !

Je sors enfin d’une période de 3 semaines de grosse fatigue. Voilà aussi l’une des raisons pour lesquels je n’ai que rarement pris le temps d’écrire sur mon blog. Je n’y arrivais tout simplement pas.

J’ai aussi repris la peinture. Cela faisait des mois que je n’avais pas peint. J’ai raté une autre au passage, alors j’ai décidé de reprendre le draft sur une toile toute neuve.

Parfois à trop vouloir rattraper ce qui est raté, on finit par se perdre, alors il vaut mieux recommencer tout simplement.

Et je dois dire que le résultat commence à être magnifique. Enfaite, cela fait longtemps que j’avais cette image dans la tête, mais je ne voulais pas prendre la peine de la crayonner alors je n’arrivais jamais à la faire ressortir.

J’ai voulu sauter des étapes pour aller plus vite, et au final, je me retrouvais bloquée.

Voilà qui maintenant est débloqué. Dessiner m’avait manqué. Je suis toujours aussi surprise. Je ne croyais pas que je pouvais faire ça. Je dois dire que pour le coup, je m’impressionne. Je vous montrerai bientôt le résultat.

Dessiner me canalise et me permet d’exprimer ce qui est en moi. Je pourrai dessiner pour les autres, d’ailleurs je le peux.

“Pourquoi ne le fais-tu pas alors ?”

– hum. Je pourrai, mais je n’en ai pas le courage… regarde déjà pour moi, ces derniers temps, j’ai lutté pour remettre ma jauge énergétique à un niveau correcte. Déjà, je n’ai même pas compris comment j’ai fait pour m’en sortir. J’étais en chute libre, après, j’étais dans un gouffre “mayday” – zone rouge, et là, j’oscille entre jaune, et la barre presque vert. Déjà, qu’est-ce qui s’est passé ? Cette période était très rude pour moi…

– “qu’est-ce-que tu as fais hier ? “

– Pourquoi tu me demandes ? je viens de le dire…. j’ai peins.

– “Tu as peins. et tu as canalisé tes propres énergies. Comprends-tu ? Lorsque tu fais des choses que tu aimes, le reste peut lâcher prise.”

– Autrement dit, j’aurai du peindre avant. Cela m’aurait aidé.

– “Certainement, mais tu ne l’as pas fait, par soucis de dépenser et d’user ta dernière toile. Tu ne voulais pas la gâcher, parce que pour toi, exprimer les émotions sont du gâchis sur une toile.”

– bah… tu sais, exprimer la colère sur une toile et mon pinceau pourris la toile et en mets partout.

– “Comprends-tu la différence entre vivre une colère et exprimer une colère ?”

– Oui, dans l’un on est en paix, et non dans l’autre.

– “Non. Dans l’un tu y es attachée alors que l’autre tu l’abordes d’un point de vue extérieure à elle. Alors tu peux la voir sous un angle différent. Le vois-tu ? Essaies donc. Hier tu étais si brutale, si en colère, as-tu seulement compris pourquoi ?”

– …

– “Demandes seulement à te détacher de celle-ci et à te regarder, tu pourrais le voir si tu le voulais, mais le veux-tu ?”

– Suis-je obligée de la comprendre ?… Ce qui compte c’est que ma peinture est magnifique. N’est-ce pas là l’essentiel ?

– “Ton autre peinture “râtée” l’est aussi.”

– Mouais, non. De toute façon celle-là, j’ai envie de la foutre en l’air, de la mutiler. Je suis dégoûtée, en même temps, j’aurai dû le savoir, je dois commencer par un draft pour me canaliser sinon, si je commence directement par la peinture, je n’y arrive pas. Mais ce n’est pas grave de rater hein ?… tout le monde rate parfois.

– “Est-ce à nous que tu le dis ? Comment crois-tu qu’un artiste trouve son art ?”

– du premier coup ! Nan je rigole ! ….. bah en essayant bien sûr…. et en continuant d’essayer.

– “As-tu pu scanner au début ?”

– Non. Je n’arrivais même pas à méditer. Le simple fait de visualiser était un calvaire.

– “En s’exercant, on progresse, en s’exercant on apprend. Cela fait partie de l’apprentissage. Crois que l’on soit maître sans être disciple ?”

– Pour moi, on peut avoir un don, être un artiste, mais …je ne sais pas… tu vois pour moi, quand on est bon dans un domaine on l’est et puis c’est tout… Je me dis que je n’ai pas envie de bosser dur pour essayer d’obtenir quelque chose qui ne fait pas partie de moi. Ou est la gratitude dans le fait d’aller à contre courant pour obtenir quelque chose qui vous demande plus d’implication que de reconnaissance envers vous-même ? Regardes, j’aime chanter, mais je ne prends pas de cours parce que je sais que ce n’est pas ma voie. Cela me demanderait beaucoup trop d’efforts pour arriver à un beau résultat. Comme pour danser, comme pour plein d’autres choses.

– “Crois-tu que le dessin ne soit pas pour toi ?”

– non. Je n’ai pas dit cela. Je crois au contraire que vu comment je me surprends moi-même à chaque nouvelle toile, je me dis que je peux faire bien des choses avec. Mais tu vois, l’apprentissage de ma technique ne va pas assez vite. Voilà je sais ! J’ai compris pourquoi ça m’énerve et ce qui me soule grave. Je déteste quand ça ne sort pas comme je veux et surtout quand je veux, surtout -et ça c’est le pire – quand je sens que j’ai quelque chose en moi qui veut sortir. Voilà ! ça, ça m’agace terriblement. Je n’étais pas autant énervée avant que je ne m’agace sur cette toile de ******** avec le dragon que je n’arrivais pas à reprendre les couleurs à cause des couleurs du fond que j’avais mise il y a un moment et que je ne pouvais plus rattraper. Et puis franchement … je n’ai pas assez de couleurs. Je voudrais en racheter. Tu vois, je regardais les couleurs et je trouve que la vie d’une couleur dépend de ce qu’elle touche. Tiens d’ailleurs, ça m’inspire, je devrai faire un article sur la vibration des couleurs. Oui tiens ! j’ai envie. Je le rajoute sur ma déjà-longue- liste d’article-à-faire-qui-ne-sont-toujours-pas-faits.

C’est drôle d’un coup, je sens un profond calme en moi. Je sens comme un profond silence qui m’envahit, comme si je n’avais soudainement plus rien à dire, ni à ajouter.

J’ai envie de me poser dedans doucement et de finir ma journée tranquillement, alors je vais m’arrêter là tout simplement, en espérant réécrire très bientôt, maintenant que je vais un peu mieux 🙂

 

Bonne journée

 

Enregistrer


Source: Les guides 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + vingt =