La terrienne et le Général

bc6fd182fa14fcfcfe06d4aa94e233be

– Le fait que tu sois terrienne est important pour nous, peuple des Étoiles, mais tu ne le réalises pas encore.

-…hey. Tu sais ce qui est important pour moi ?

-Ton dragon. Ou tes gaufrettes en chocolat.

En pleine rue, je pouffai de rires.

– Le Général te l’a dit. Le fait que tu sois terrienne est un atout dont tu ne réalises pas encore l’ampleur. Nous avons besoin de toi.

– hum. Ch’sais pas. C’est bizarre. Il m’a dit que le fait que je sois Terrienne, avait resserré les vis dans ses rangs et qu’il ne savait pas trop comment j’allais réagir, et que ses troupes non plus car ils avaient peur de moi. Il me disait qu’il était possible que par peur, ils s’attaquent à moi.

– et tu l’as invité à diner.

– oui. Le Général voulait savoir ce que c’était de manger un poulet à la terrienne. Un bon poulet rôti fait par mes soins, comme je le fais sur terre. Alors ça m’a amusée et je l’ai fait découvrir. C’était bon et on s’est tous régalé de l’autre côté. A part peut-être quelques troupes en pseudo embuscade qui avaient peur de m’attaquer. Ils n’ont pas pu prendre de décisions et franchement,cela valait mieux.Ils n’ont pas gâché le repas et le Général repartit surpris et content.

– Il voulait te prévenir pour que ne pas que lui et son clan ne deveniez ennemis sur un malentendu.

-Hm. En même temps, s’il avait plus d’autorité…Tu parles d’un commandement… Ses troupes font n’importe quoi. Il devrait vraiment asseoir plus de puissance et maintenir l’ordre dans ses rangs… C’est un peu relâche tout ça, non ? Peut-être que finalement, resserrer les vis va leur faire du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + quinze =