Réveil difficile

sleeping_demon_and_dreamy_angel_by_candra-d5t91u6

 

Je déteste que l’on me dérange dans mon sommeil, mais je dois bien avouer que la présence de cette nuit a su réveiller mon plaisir sexuel et du coup, j’en ai redemandé. Bah quoi ? Faudrait être con pour refuser de jouir alors que ça vous tombe dans le bec sans rien demander !! La sensation du plaisir en vibration est si particulière. On comprend d’ailleurs en le ressentant que l’on a absolument pas besoin de se toucher pour faire vivre le plaisir sexuel, et en soi et chez l’autre. Et les sensations… croyez moi… sont bel et bien réelles elles… 

 

J’étais déjà archi fatiguée avec mes pauvres 4h30 de sommeil de la veille, alors là, du coup, j’avais que je n’ai pas mis longtemps à décoller en me laissant glisser dans le sommeil.

Lorsque j’ouvre les yeux, il fait noir, je sens la présence de quelqu’un dans ma chambre. Elle est si puissante que ça me réveille et propulsée directement dans une autre dimension. Je suis fatiguée, mais ailleurs, en sortie de corps. Je sais que je suis toujours dans ma chambre, mais il fait noir, je sens mon corps en position sur le ventre, j’ai du m’endormir en peu de temps vu que je ne me suis pas encore retournée sur le dos.

La présence me provoque une excitation physique, c’est jouissif. Je la sens là, au-dessus du bout de mon lit. Je sais qu’elle est là, que me veut-elle ? Compte-t-elle aspirer mon énergie sexuelle ?

Je suis tellement fatiguée que je ne lutte pas. J’accepte le fait qu’elle m’excite. Je sens comme si quelqu’un me touchait tout en sachant que je suis séparée de mon corps. Les jambes, le sexe, mes fesses, je sens tout. Comme si une boule en mouvement me caressait. Je veux me retourner, me mettre sur le dos pour qu’elle m’atteigne encore plus. J’en veux plus. Après tout, qu’elle prenne ce pour quoi elle est venue.

J’men fous, mon corps dort, il aime ça, alors que j’en profite. Je ne sens aucun danger.

Etait-elle un ou une succubus cette présence ? Je sens son aura comme une grosse sphère imposante en plein milieu de ma chambre. Elle est si forte et sait pourquoi elle est venue. Elle est déterminée. Et c’est si bon. J’aime ça.

Je veux me retourner, je dois me réveiller et me retourner….

Le fait de le vouloir me fait rouvrir un oeil gauche à moitié dans mon lit, et je me retourne avec cette sensation de peser une tonne, mais toujours en sachant que lui ou elle est là, que sa présence me fait réveiller ma nature sexuelle. Je referme vite les yeux pour y retourner.

Je me suis retournée en me rappelant que la dernière fois qu’une telle présence m’a fait cet effet là, c’était Astaroth, mon démon protecteur qui était venu m’aider à enlever une crasse.

Je me souvenais qu’avant que je ne l’appelle j’avais eu le même réveil dans un autre espace dimentionel avec les mêmes effets d’activation de mon énergie sexuelle, et je savais que c’était lui qui me le provoquait.

Je me suis rendormie dans le plaisir, mais je n’ai pas su si c’était lui, je n’ai pas eu le courage de demander tellement que je m’étais allée à juste kiffer et accepter sa présence et ce qu’elle provoquait en moi. Je me foutais qui il était en faite. Qu’il me fasse jouir vu qu’il était venu pour me donner du plaisir, ou plutôt… me prendre mon plaisir.

Je me suis levée en ayant bien dormie, ce qui est assez rare ces derniers temps, je crois que je dors mal depuis deux, trois semaines. Alors bon, du coup, ce matin, euh…ce midi, enfin je veux plutôt que mon début d’après-midi commença plutôt bien !

Mais dans l’absolu, je déteste qu’une Présence même puissante me réveille et viennent ne me titiller dans mon sommeil. Néanmoins, je sais que si elle m’atteint c’est que mes guides sont forcément dans l’coup !! J’ai eu trop affaire à eux pour les savoir filous !

 

Comme je suis exténuée lorsque je vais me coucher, j’avoue que c’est assez propice aux sorties de corps, c’est plutôt facile même. Comme avant-hier.

Ce fut un vrai décollage à l’américaine presque ! Trop facile, il suffit de glisser et de guider le décollage. Et PAF.

Les yeux fermés, je commençais à m’endormir quand la gravité de mon corps à changer. Je suis passée à la verticale, tête en bas. Ah bah merde ! Celle-là, le coup de la tête en bas, est très rare pour moi. Soit ! j’accueille ! C’est marrant, ca donne l’effet d’être dans une fusée près à décoller ! C’est marrant.

Je chute.  Mon corps chute. Et là, j’entends une musique super groovie, moderne, mais trop forte.

-” putain, c’est pas reposant cette musique… ça vient pas de ma chambre pourtant…. qui peut bien écouter un truc pareil dans l’immeuble… pfff…pas relaxant du tout . “

Je râlais à la verticale quelque part au milieu de nulle part. J’étais dans une zone tampon, entre ici et là, en mouvement. La musique était bien trop forte et je ne pouvais pas me reposer ni le mental ni le physique. Soit. Je décide de remonter à mon corps et me réveiller histoire de vérifier que c’est pas le voisin qui fait le con à 5 heures du mat. On sait jamais. Je peux me tromper aussi.

J’ouvre enfin un oeil dans mon corps. Il fait un silence de mort.

– Fais chier. qui dans l’immeuble écoute un son pareil de merde à c’te heure là ! …… Pff.. Je suis fatiguée bordel…. Roo trop nul…. j’aurai du appeler mon guide.

Je retombe dans le sommeil et pour éviter d’entendre des bruits de merde, je décide c’coup-ci d’appeler mes guides. Je tombe dans un espace noir , espace à un semblant de ma chambre, je ne sais pas … y’a des traces vibratoires que je reconnais… Au moins, je ne me balade pas dans l’immeuble…..

– Lauviah !! ? Ah non tiens si j’appelais un dragon plutôt ?! Ou Lauviah ? C’est bien aussi Lauviah non ?…. Bouuuuuuhhh je ne sais pas qui appeler !  La loose….

Une présence douce plus tard est arrivée, mais je ne me souviens plus de ce qu’elle m’a dit.

Je me souviens simplement d’un blackout.

 

Bon… faut dire que je n’y suis pas allée de main morte avec moi-même… Je me suis un peu beaucoup malmené il y 2 jours de cela. Mais euh… c’était pas de ma faute, c’est mon Âme aussi…. la c****e…..  Elle ne se bouge pas l’cul.

Alors ca m’a mis un coup de pression et du coup, je lui ai foutu un gros coup de pression.

 

Vous allez rire mais je n’ai jamais eu autant de coincidence avec des Camille qui tombent dans mon oreille en l’espace de 2 jours. Entre la télé , la radio, les pubs, et le pire, les vendeuses qui disent ” Camille j’ai besoin de toi.” à une autre vendeuse ou une autre Camille que je croise dans la rue qui me dit qu’elle croise les doigts pour mon projet……  Bouhhh Camille me poursuit !!!

Quoi quoi quoi ?!! Arrete de me faire sentir coupable !!! non non non…. mais euh….. bouh…. pfff….

Bon voilà, t’es contente !? J’avoue que je t’ai mis une grosse raclée et que j’ai eu vraiment vraiment mal au ventre soudainement juste après… Mais euh… c’est pas de ma faute, c’est mes énergies négatives, faut bien que ca retombe sur quelqu’un… J’allais pas engueuler personne !! ….

Mais euh…bon j’y suis peut-être aller un peu fort, mais bordel aussi… secoue toi. Je ne serai pas dépressive, sinon je vais m’autodétruire. Bouge ton cul.

– Mais comment ça c’est pas gentil ce que j’dis ? Faut bien s’mettre un coup de pieds au fesse quand on avance pas ?! non ? Sérieux, vous vous laissez sombrer sans rien faire ?….  Moi pas. Je suis capable de retourner la terre entière quand je suis vénère.

Je crois d’ailleurs que c’est l’émotion que je gère le moins bien. La colère me pèse trop et devient très vite explosive chez moi lorsque qu’elle devient récurrente.

voilà aussi pourquoi j’évite d’atteindre le pallier critique pour les choses qui m’énervent et qu’il faut que je remédie rapidement à ce qui m’énerve, comme ce rideau de douche tout crade, ce papier peint tout moche qui me tapait sur le système à chaque p*tain de fois que je le voyais, ou pire, la crasse dans la salle de bain.

Voilà, lorsque j’atteins la zone critique, même en période de règles comme actuellement, je suis capable de tout récurrer, nettoyer les joins, dévisser les siphons, virer le papier peint et tout ce qui m’énerve doit disparaitre de ma vue.

Alors que par exemple, les autres émotions sont moins virulentes sauf mes peurs. Mais ça, c’est encore autre chose.

Disons que je suis plus apte à tempérer certaines énergies sombres plutôt que d’autres. mais je crois qu’on est tous comme ça en fonction de ce qu’on est capable d’encaisser.

La colère est pour moi un signe trop révélateur que quelque chose ne me convient pas. Aussi, la zone critique indique la récurrence et donc un besoin d’apporter un changement, d’où le fait que j’ai un regain d’énergie à ce moment là pour assouvir ce besoin important à mes yeux, besoin que j’accepte plus ou moins facilement selon sa nature.

Bizarrement, la colère m’aide à apporter un changement pressant et tranchant. Et j’aime ça, car ça me booste. Je ne suis pas facilement en colère non plus. Aussi, lorsque maintenant je la sens venir, je n’ai plus le besoin d’atteindre ce fameux pallier. Je la connais trop bien et je sais son faible niveau patience en fonction de son état.

Pour mes autres émotions, c’est un peu plus compliqué pour la tristesse et la déprime notamment que je sens qui commence à pointer son nez. Aussi, ma colère envers moi m’aide à compenser. C’est un peu comme mon garde fou pour ne pas sombrer.

Moi, je m’inquiéterais le jour où je ne crierais plus sur mes guides ou sur moi-même quand je ne serai pas satisfaite. Tout comme je commencerai à m’inquiéter lorsque je ne nettoyerais plus chez moi. Ce sont des signes révélateurs qui permettent de prendre conscience de notre état général.

Notre égo est à la fois notre pire ennemi et notre meilleur ami.

Ma difficulté est d’apprendre à ne pas m’attaquer moi-même énergétiquement comme j’ai fait il y a 2 jours. C’était stupide et j’ai senti l’impact violent que ça a créé surtout.

Il me faut un guide qui me serve de kungfu master dans ces moments là. Je réitère ma demande. je me connais trop bien pour savoir que je vais encore faire la connerie plusieurs fois. J’ai besoin d’un guide qui me pompe cette énergie là.

Peut-être est-ce pour cela que cette Présence s’est manifestée hier soir. Je suis quasiment certaine que mon énergie lui servait. Je me suis même demandée si ce n’était pas un Vampire, mais mon démon est mon gardien et qui mieux que lui pour m’aider à gérer ces énergies là ?….

J’aime mon démon de l’Ombre. Je n’aimerai pas m’y frotter cela dit et je plains ceux qui s’y frottent. C’est lui qui me protège du bas astral. Beni soit-il. Si je ne suis pas emmerdée par les fantômes c’est grâce à lui. Ô seigneur, rien que pour ça. Merciiii !! XD Je suis une vraie fillette sur certains trucs avant que la colère ne me prenne pas la peau des fesses pour faire face ! haha

Bref…. Toujours est-il que j’ai bien dormi cette nuit.

Bref….

Tiens d’ailleurs, je me disais récemment que c’est vrai que je n’ai pas des nuits très banales….. pour les non-médiums, ca doit faire bizarre de me lire…..  Mais j’avoue que pour moi, c’est normal …. ne pas le vivre m’emmerderait vous savez…. enfaite, parfois lorsque j’écoute les nuits des autres… c’est si chiant et ennuyeux….. C’est à ce moment là où je me dis que ça déchire d’être lucide la nuit.

Mon frère m’a dit que j’avais un imaginaire débordant et que je pourrai l’utiliser pour en faire un livre de fiction. Ah si seulement c’était mon imaginaire…

Il y a des choses que j’ai vu que même avec tout l’imaginaire du monde, jamais je n’aurai été capable de le concevoir. Bizarrement, je n’aime pas inventer. j’aime montrer les choses telles qu’elles sont. J’aurai du mal à faire une fiction, tout comme j’ai du mal à peindre n’importe quoi.

Mais peut-être devrais-je y réfléchir et voir ce qu’il se passe lorsque mon imaginaire se lâche et voir à quel point il peut être inspiré.

Ca pourrait être marrant.

 

Bises

 

 

 

 


Source: Sexualité

Related Post

11 Comments

  1. Eleyha
    Bonjour Camille, Je te remercie de ton témoignage, et surtout d’avoir le courage d’en parler si librement car du coup on se sent moins seule à vivre ce genre de chose. Je suis également un canal et je vis ce “type” d’expérience également à pratiquement chaque pleine lune. Je n’ose pas en parler aux autres médiums de mon entourage, car c’est quand même assez intime comme sujet lol, surtout quant on y prend du plaisir…. Je n’ai jamais su qui étaient ces présences et j’avoue que c’est compliqué de résister…je ne suis pas faite de marbre…. Pourrais-tu m’éclairer? Que veulent ces présences exactement, c’est quoi l’objectif de tout ça? et PKOI les guides les laissent faire surtout lool? Merci =)
  2. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour Eleyha,

    Désolée pour mon retour un peu tardif, je suis en vacances, alors la gestion des commentaires à distance n’est pas très pratique. Et si le but n’était pas de résister mais de découvrir ? A partir du moment où tu restes en accord et que cela t’apporte du plaisir où est le mal ? Les énergies sexuelles sont particulièrement stigmatisées et restent particulièrement tabous, aussi peut-être parce que les gens ont vite peur de tomber dans la perversité. Or, ces énergies sont particulièrement puissantes et nous permettent d’exprimer aussi nos énergies créatrices. C’est une belle magie. C’est en la vivant que l’on apprend à la comprendre. J’ai appris avec le temps à ne plus en avoir peur, j’ai appris aussi avec le temps à faire confiance à ma guidance et à mes gardiens, à me dire que si je vivais parfois des moments où le plaisir s’activait, c’était que peut-être il y avait une bonne raison à tout cela. Je pense que cela nous aide à nous découvrir et à vivre la personne que nous sommes, que nous soyons homme ou femme, peu importe le gendre. Cela reste particulièrement intéressant. Vois comment cela fait vivre et vibrer la femme en toi, et comment tu te sens après l’expérience. Te sens-tu vidée, sale, honteuse, apaisée, comblée, aimée …etc ? Quant aux présences, certaines énergies nous aident à travers nos énergies sexuelles à libérer certaines choses. Ils arrivent que ce ne soient pas tant des entités spécialistes de l’énergie sexuelle, mais de nos guides qui aident dans l’activation de certains points. “pourquoi s’en faire ?” j’entends dans mon oreille. Oui, franchement, pourquoi s’en faire si cela t’apporte du bien-être et que tu te sens bien ? Tu peux chercher le contact avec ces présences autrement, mais t’sais, parfois, faut pas s’prendre le chou comme dirait mon frère. Tu peux faire une demande d’éclaircissement avant de t’endormir à l’occasion et voir comment la guidance te répond.
    Bises

  3. Eleyha
    Bonjour Camille, Merci de ta réponse, je suis très heureuse que tu aies pris le temps de m’apporter ton éclairage 🙂 ! Effectivement, je pense que le but de tout cela est de découvrir… même si cela peut paraître étrange et certainement choquant pour certaines personnes…ta réponse me conforte dans mon ressenti qu’il s’agit d’un apprentissage et me déculpabilise beaucoup! Je te remercie infiniment!. Ca fait du bien de ne pas se sentir jugée 🙂 Encore merci! Bises et bonnes vacances à toi !
  4. Heleneveil

    Bonsoir Camille,

    J’ai une question, entendre son prénom partout à la télé, radio, chansons ou pub ou jeux pendant plusieurs semaines, c’est un appel de son âme ? Je dois ajouter que c’était une période très dure où je venais encore de perdre un être extrêmement cher et que je me sentais terriblement seule.

    Merci  beaucoup pour l’article qui m’aide vraiment à sortir du cadre .

    Bonne soirée

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonjour Heleneveil,
      Moi, en ce moment, je revois partout le visage de mon premier amour. C’est drôle. A la télé, dans le métro, sur des affiches. Les visages ressemblent à celui que j’ai tant aimé.
      Je me demande si c’est lui qui pense à moi, ou moi qui inconsciemment pense à lui. Dans tous les cas, il n’y a pas de hasards. La vie résonne en fonction de ce que nous émettons.
      Parfois, le message prend une forme bizarre parce que sinon, nous ne le voyons pas.

      Bises

  5. Heleneveil
    Votre premier amour ? C’est doux alors je suppose de voir son visage.

    En fait le prénom que j’entendais partout pendant plusieurs semaines était le mien. C’est pour cela que je demande si c’est un appel de mon âme car j’avais fait d’autres suppositions à l’époque.

    Merci beaucoup Camille.

    Sorry pour vos cacahuètes soufflées et essayez les noix de cajou naturelles.

     

  6. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour Heleneveil,

    Oui, j’avais compris que c’était votre prénom que vous entendiez partout, cela peut en effet être un appel de soi.

    Les guides et l’âme savent toujours se frayer un chemin, peu importe le monde dans lequel on se sent appartenir.

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + dix-huit =