En route vers les Elfes

487bfaaa1e164ba81a6fbfbbfec0c641

Bonsoir à tous,

 

Cette nuit fut particulièrement rebondissante.  Je deviens consciente alors que je suis entrain de voler sur l’eau. Tout est si dégagé, si beau. J’entends une voix qui me dit que l’on va rencontrer les Elfes. Je regarde autour de moi et soudain, je réalise que je suis enfaite portée par un orc tout noir. Ses nageoires arrivent à peine sous le niveau de l’eau et il va à une vitesse jamais vu.

Il glisse sur l’eau sans même nager. Je ne sais même pas comment c’est possible.

A ma droite, je sursaute de surprise à la vue d’autres énormes baleines qu’on frôle et qui sont entrain de remonter à la surface pour respirer puis replonger dignement. Elles me paraissent énormes, bien plus qu’à la télé.

C’est à ce moment là que je comprends que je suis dans un autre dimension. Quelques collines très feuillues ressortent de l’Ocean au milieu de nul part ici et là. Mais tout a un air particulier, différent. Je sens tout un univers qui vit ici, je ne saurai comment expliquer. Toute forme de vie ici communique. Les rayons du soleil se reflètent sur l’eau cristalline. Elle est d’une limpidité à couper le souffle. Je vois des éclaboussures qui brillent comme des goutellettes d’or dans l’air. Et ce ciel bleu, d’un bleu léger, frais, et parfaitement dégagé.

Plusieurs fois, j’ai cru que j’allais tombée mais à ma grande surprise, je n’avais pas besoin d’être tenue ni attachée, sauf quand arriva cette putain de cascade rafting. J’ai cru que j’allais jamais pouvoir tenir et que j’allais valser en ni une ni deux. 

Alors que l’Orc fonçait à vive allure dessus, je lui dis “Nan mais tu sais, je crois que je vais pas tenir ! Il faudrait que je me tienne, tu crois que je peux me tenir là ?!” (en pensant à créer des attaches à ses nageoires) – “C’est envisageable” me répondit-il. 

Je vois que je ne suis pas bien tenue et la cascade arrive devant. Pour le coup, j’ai écarquillé mes yeux au maximum de leur amplitude. L’Orc sauta son plus beau saut. et mon coeur eut le plus saut lui aussi…

Et hop !!! Ni une une deux, Tadaaa !!! On retombe sur le mini court d’eau (imaginez à dos d’Orc….) et on glissa en rafting. (lol ! ….) au milieu d’étroites roches lisses et marrons.

Blackout.

J’ouvre les yeux, je suis dans une tente. Elle est spacieuse, on peut s’y tenir debout aisément. Elles me font penser à ces grandes tentes dans les pays arabes. Les Elfes vont venir, une personne plus jeune à côté de moi me dit.

Deux personnes entrent en soulevant le voile de la tente. Un qui me semble être un jeune garçon blond, adolescent, qui se dirige tout guilleré vers la personne qui m’accompagne et l’autre qui me regarde fixement et que je salue en m’inclinant humblement.

J’avoue que je n’ai pas réfléchi à comment le saluer. Cela s’est fait naturellement. Je n’ai pas bien vu son visage.

Il m’invita gentiment à le suivre à l’extérieur. Dehors là, se trouvait une peinture sur un chassis. Il m’assit là, devant. Je me retrouve avec un pinceau dans les mains et me dit :

“Pourquoi n’utilises-tu pas de la peinture à huile ? “

Il se rapproche de moi en se mettant à mon niveau et me dit “tu sais, pas celle qui sent fort, mais celle qui est plus raffinée, avec une odeur de camélia.” me semble t il qu’il m’a dit.

Assez stupéfaite d’avoir fait tout ce chemin pour rencontrer des elfes qui me parlent de peinture, mais why not !? je souris et lui dit “hum… justement…., j’hésitais à mettre une couche d’huile sur ma dernière toile…”

black out.

J’ouvre les yeux, je suis dans mon lit. Merde, il est quelle heure… faut pas que je sois en retard pour aller bosser…

Je me retourne dans le lit avec la ferme volonté de me rendormir. Et merde…. C’est vrai, j’ai vu des Elfes…. Je pensais que j’allais faire des trucs de folies, mais eux, me parlent de peinture…. c’est dingue quand même !! Qu’est-ce qu’ils ont tous à m’aider dans mes peintures !? Tout le monde s’y met dans mes rêves !

D’abord on me donne des cours, après, on me fait dessiner en rêve, je vois des galeries de gens que je ne connais , on me donne les clefs d’un atelier de ouf, et puis, on arrête pas de me parler peintuuuuuure….

Ca m’aaagaaace !!

 

Mais bon j’avoue…. j’avoue…. Je les aime bien ces guides qui m’aident…. J’ai la nette impression qu’ils me soutiennent dans mes peintures…. Sii !!! Siii !! J’vous jure !!!

 

 

Bises


Source: Peinture

4 Comments

  1. Charline

    Bonjour Camille,

    J’espère que tu te sens bien en ce moment. Echanger avec toi me manque alors je t’écris pour te partager une aventure cette nuit.

    C’était dans un monde elfique où régnait des jeux complexes et développés pour absorber les énergies des perdants. C’était une magie noire viciée qui prenait tout.

    Je me suis infiltrée en prenant une forme elfique grâce à un allié elfe, c’est lui qui m’a mené à cette dimension. Je le connais depuis longtemps.
    J’ai joué aux jeux, avec des spectateurs tout du long.
    Avec ses codes, ses demandes, ses risques, ses dangers.

    Et puis je suis arrivée jusqu’au bout pour arriver au point d’origine de ces jeux créant un déséquilibre dans l’évolution de ce monde. Une sorcière noire d’essence qui voulait se montrer repoussante et hideuse alors qu’elle est d’une beauté à couper le souffle avec une capacité magique d’absorption utilisée pour attirer l’attention, à cause de son histoire, de ses blessures…

    Quand elle a été découverte, tout le monde la rejetait, voulant la voir mourir ou être mise en prison à vie pour les dégâts magiques causés aux participants, qui auront besoin de temps et de patience pour récupérer tout ce qui font d’eux, eux. De la récupération nécessaire.
    Elle avait un autre choix, proposée par moi. Faire partie de mon clan et suivre une autre voie. Une liberté nouvelle. J’ai choisi le pardon et la compassion plutôt que la punition. Problème résolu. Tout le monde est content de ne plus la revoir. Et moi, je suis heureuse de pouvoir compter sur elle, ses énergies sont vraiment magnifiques ! Et elles s’harmonisent bien avec les miennes.

    Je ne choisis pas n’importe qui comme alliés, c’est vrai.
    Mais donner sa chance à quelqu’un de s’améliorer est important pour moi.
    Je ne me voyais pas la laisser dans cette situation.

    J’apprécie franchement d’avoir de plus en plus conscience de mes aventures, même si les informations arrivent de manière parcellaire et que j’oublie sûrement plein de choses puisque je suis restée hyper longtemps dans ce monde.

    J’aime quand les histoires finissent aussi bien.
    Même si j’ai souvent l’impression que ce que je vis ailleurs, ce dont je me souviens, m’aide à m’améliorer sur Terre aussi.

    Faire des choix qui nous correspondent, qui nous contentent et qui en plus font plaisir et soulagent les autres, c’est le pompon ! 🙂

    Si seulement toutes les histoires pouvaient aussi bien finir… ça ne tient qu’à nous quand la situation dépend de nous, non ? Même si les imprévus en font des leurs souvent !

    En te souhaitant le meilleur.
    Bisous.

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Salut Charline,

      Ah les histoires qui finissent bien, ça fait du bien. On en a besoin. Il est bon de se rappeler qu’on peut créer des issues qui nous correspondent.

      En réalité, c’est très dur d’avoir le pouvoir de changer la vie d’entités. C’est une grande force.

      On ne crée pas un Clan avec des paillettes. Il faut la rigueur et la structure et la force, pour soi, et pour les autres.

      Être un pilier, c’est un challenge mais aussi un monde entier car on se repose sur toi.

      Parfois, nous aussi on aimerait avoir notre pilier. On pense qu’on en a pas, et pourtant, on en a bel et bien un.

      Bises

  2. Charline

    Salut Camille,

    J’ai patienté pour te répondre afin de choisir les mots les plus justes.

    Une escouade de dragons élémentaires dans mon Clan ainsi que deux anges à mes côtés ont participé à me remonter les bretelles sur mes objectifs d’incarnation donc mon rôle sur Terre, ainsi que sur mon rôle de cheffe de Clan au-delà.

    J’ai bien compris que je devais prendre totalement le sens de mes responsabilités et assumer pourquoi je suis sur Terre, et ce, même avec des informations partielles conscientisées.

    Je ne regrette en rien ma décision concernant cette elfe noire. C’était l’issue qui me convenait le mieux et c’est maintenant une alliée précieuse, notamment dans un projet que je mène au niveau professionnel grâce à ses qualités liées à la création de jeux à des niveaux de complexité aussi divers que variés.

    Par contre, je me demande toujours quel est mon pilier. Serait-il intérieur ou extérieur ? Les deux ? Enfin bon… ce soufflet m’aura permis de récupérer ma détermination pour avancer sur ma véritable voie. Je me donnais trop d’excuses jusqu’à présent.

    Merci d’avoir mis en lumière une force en moi dont j’ignorais tout. Elle est présente en tout être, non ?

    Courage pour ta période compliquée, tu as mon soutien. La mienne n’est pas mal non plus niveau défis.

    Bises.

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Salut Charline

      On s’en fout, non, de savoir si le pilier est intérieur, extérieur, ou les deux ?
      Ce qui compte c’est de se rappeler qu’on en a un. Déjà, quand on arrive à faire ça, c’est déjà la moitié du chemin parcouru !

      Après, les détails… tu sais… Il y aura toujours des détails sur lesquels s’arrêter.

      L’extérieur n’est rien sans intérieur. C’est comme l’ombre et la lumière. Ce sont deux notions complémentaires qui ne fonctionnent pas l’une sans l’autre.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − dix-sept =

error: Content is protected !!