Le Marché des âmes

 

Bonjour à tous,

Pour ceux que cela intéresse, voici le début du thème sombre.

Mes humeurs ne se calment que difficilement, en plus de ce mal de ventre qui traine en longueur et qui me torture à petit feu. Cela devient épuisant. Je suis à moitié sûre que c’est en lien avec mon ingérence émotionnel. C’est survenu quasi au même moment. Alors je prends mon mal en patience et laisse mes guides les plus téméraires tenter de calmer le volcan. Et ils le sont, je croyais qu’ils allaient me laisser bouder, mais non. Ils ne me fichent pas la paix. Enfin, si je l’ai eu 2 jours, ou 3, je ne sais plus. Et ça y est, mes sorties astrales ont repris de bons trains.

Ils me fatiguent… Et comme d’habitude, ils n’écoutent absolument pas ce que je leur dis. C’est agaçant. Ils m’énervent, mais qu’est-ce qu’ils m’énervent… Si moi je suis obstinée, vous n’imaginez même pas comme eux sont pires que tenaces. Je dirai bien qu’ils sont pires que des cafards, mais si je dis ça, je vais me faire engueuler par mon clan qui va me pester à la figure à la première occasion.

Bref, en attendant donc, ci-dessous le lien.

Bonne soirée à tous.

Le Marché des âmes

8 Comments

  1. Alone
    Il n’y a ni bien ni mal dans tout cela. Il y a des choses en mouvement des êtres, des choses. Alors il est possible de faire un contrat inconsciemment sans que nous même en ayons conscience ? Si on est asservi dans l’astral pour des personnes incarnés comme nous quelle conséquence cela aurait il sur nous ?
  2. Heleneveil
    Bonjour Camille,

    Je voudrais demander pourquoi une âme avec un haut niveau spirituel peut être asservie ? Le niveau spirituel ne va pas de paire avec la puissance ?

    Merci et bonne journée

  3. Emilie
    Hello Camille,

    J’espère que tu as moins mal au ventre. J’ai craqué pour une belle tarte aux poires au caramel et c’est ce dont j’avais besoin pour ne plus avoir mal au bide; juste un peu de plaisir sans amertume (surtout que le caramel …)

    Je ne sais pas comment j’en suis venue du “marché des âmes” à “rue de la Paix” mais en y regardant bien, cela fait sens.

    https://www.youtube.com/watch?v=xICWYCoZ7B

    Bon we

     

  4. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour à vous,

    En fait, la partie inconsciente est la plus riche car elle represente l’ensemble de ce que nous sommes au-delà de cette vie présente, alors oui, beaucoup de choses ne sont pas accessibles à notre conscience humaine. Pour faire simple, celui qui n’a pas conscience n’a pas besoin de se prendre la tête avec ça.

    Dans notre quotidien, comment cela se présente-t-il ?
    Je ne rentrerai pas dans les détails, mais disons que l’important est que chacun soit lucide par rapport à nos actions.
    Pourquoi agissons nous avec soi et avec l’autre ? Quelles sont les raisons profondes et que cherchons-nous à nourrir en nous ? Y a t il des schémas qui reviennent sans cesse ?
    Il s’agit d’apprendre à discerner d’où vient l’énergie, comment nous le récupérons et où elle finit ensuite.

    Et concernant la puissance, disons que c’est comme sur Terre, tu peux avoir un haut niveau spirituel mais tout dépend de qui tu as en face de toi, de son niveau et de son intelligence et maturité spirituelle.

    Beaucoup de facteurs rentrent en compte. Les forces utilisées, les cartes que nous avons en main, la connaissance du terrain,  l’expérience…

    Bon weekend

  5. Charline
    Bonjour Camille,

    J’aime vraiment ton livre sur les rêves lucides. Et grâce à l’énergie d’une rune, cela me permet d’avoir une meilleure mémoire de mes rêves. Dans l’un d’eux, trois ou quatre de mes guides m’ont dit, en se complétant les uns les autres, la définition de la synchronicité. Que je connais très bien d’ailleurs ! C’est un rappel mais dont j’ignore l’objectif. J’ai aussi remarqué dans mes cauchemars les plus récents, la présence d’un être masculin, plutôt grand, brun, le regard dur. Sa violence et son emprise envers moi sont toujours présents. Je ne sais pas si cela a un rapport avec une vie passée ou bien ma vie astrale (dont je ne me souviens que de quelques bribes). Mais cela m’inquiète je dois dire. Comme le fait qu’il soit comme accompagné d’un sous-fifre, une sorte de serviteur. Je ne comprends rien.

    A part cela, ton blog, comme celui de Liliane et Sylvie m’aident à avancer. Je comprends, j’avance en ce moment.

    Cela peut paraître paradoxal mais je bloque sur un blocage que j’ai en moi depuis bien longtemps. Et celui-ci est particulièrement virulent lorsque je suis auprès mon Autre (incarné), un amour bien différent de celui que j’ai envers des âmes sœurs. Bien plus intense. Là encore, je deviens sauvage, je reste à distance. Je n’ose même pas dire bonjour.

    Je ne sais pas pourquoi je t’écrit tout ça maintenant. Je n’attends pas de leçon de morale ou un miracle quelconque. Le besoin de partager ce que j’ai sur le cœur, peut-être ?

    Quitte à continuer, autant le faire en entier. J’ai vu/rencontré ma SurÂme (comme tu aimes appeler la tienne qui est aussi Toi). Cela m’a permis d’avancer bien qu’en tant qu’être humain, je ne reconnaisse pas encore ma véritable valeur et ma place dans l’Univers. J’ai bien eu des encouragements, des pistes. La rencontre avec un Esprit Animal, un  magnifique puma aux yeux bleus magnifiques et remplis de sagesse. Je sens bien qu’une loutre est à mes côtés également. Et les deux chiennes de mon grand-père décédé (tous les trois “morts”) m’aident aussi. De temps en temps. Nous sommes liées toutes les trois (les deux chiennes et moi). Je les aime, je ne peux pas les oublier. Peut-être suis-je bien plus entourée que je ne l’imagine ?

    De toute façon, je ne sais plus vraiment quoi faire. Je ne suis pas désespérée, seulement fatiguée. J’ai eu une belle pause remplie de joie et de belles retrouvailles avec de vieux amis (au niveau de l’âme ou surâme, je ne sais pas). Alors que c’était la prochaine fois que je les ais rencontrés en vrai.

    Je te remercie de m’avoir lue, Camille. Je suis vraiment désolée d’avoir vidé ce que j’avais sur le cœur. J’ai bien l’impression que c’était nécessaire. (Sinon le message ce serait effacé grâce un beau bug au bon moment et cela ne s’est pas passé).

    Merci encore. Au plaisir de tes autres livres.

    Tu as tout mon respect. Bien à toi.

     

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonjour Charline,
      Ravie de savoir que je peux t’apporter quelque chose sur ton chemin,
      Tu sais, le plus dur est de réaliser que nous ne sommes pas seuls sur notre route, ici comme dans l’astral, et quand on accepte cela, la vie nous place sur notre route ce dont nous avons besoin pour grandir, comprendre et évoluer, même si oui, je dois bien l’admettre que certaines leçons sont pas toujours simples, ni à vivre, ni à comprendre, et encore moins à aller au-delà…
      C’est un beau message la synchronicité, c’est le carrefour de la vie, des rencontres, des forces et des besoins en action.
      Cela nous rappelle que tout arrive à un moment donné pour une raison, comme des marqueurs dans notre évolution.

      Moi aussi je me sens comme toi, fatiguée, pas désespérée, mais juste fatiguée. Sauf que chez moi, elle se transforme en une vague agressive de rejet, mais quand je t’ai lue, je trouvais que c’était une belle phrase qui reflétait bien mon état au-delà de ma colère.

      Parfois, on attend sur notre route les signes dont nous avons besoin pour se construire, et surtout pour comprendre notre place.
      Tu sais, même moi, je ne la comprends pas ma place. Et pourtant, on m’a donné le titre, les grandes lignes et même le résumé, mais je rame.

      Le message que moi je reçois en ce moment, c’est que ce n’est pas le passé qui fait qui on est, ce sont nos actions présentes. On choisit à chaque instant qui on a envie d’être.
      C’est cette leçon que j’ai beaucoup de mal à intégrer.

      Hier, un de mes guides m’a hurlé dessus. Il me disait que j’étais égoïste. Alors je me suis levée du très mauvais pied.
      Il me dit ça parce que selon lui, je ne bouge pas assez dans l’astral pour aider tous ceux qu’ils mettent sur ma route. Parce que cela ne me dit rien et que je n’ai pas envie, justement parce que je suis fatiguée.
      Alors je m’interroge, je me demande ce que la vie attend de moi.

      Aujourd’hui, je me suis fait un beau cadeau, une belle bague magnifique. Elle me va à merveille, comme si elle était faite pour moi. Mon compte en banque gueule, mais bon…
      Mon guide gueule aussi. Ils n’ont qu’à gueuler tous les deux. En attendant, je me balade dans la vieille ville et tente de regarder ailleurs.
      Parfois, il n’y a que ça à faire, regarder ailleurs et flaner jusqu’à se laisser porter tout en admirant ce qu’il nous plait.

      Merci pour ton partage,
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − seize =