Marques d’entités néfastes


Dans cette nouvelle Page, nous parlerons ici du sujet des Marques émanant des entités néfastes.
En lien avec ce qui sera évoqué ci-après, vous pouvez commencer par lire ces deux pages :


Alors déjà, qu’est-ce qu’on entend par entité néfaste ?
C’est par définition “qui ne veut pas le Bien, qui cause du mal à cause d’un objectif malsain, vicieux et mauvais”.

Autant dire de suite que ce n’est pas parce qu’on est relié à une entité sombre que celle-ci est néfaste pour soi et pour les autres.
–> Toutes les entités sombres en lien avec nous n’ont pas pour objectif de faire le Mal.
–> Mais toutes les magies sombres ne font pas le Bien non plus.

Certaines ne sont destinées qu’à provoquer souffrance et perdition de l’âme. Il faut donc apprendre à faire preuve de discernement lorsque les magies sombres sont en action.

Différents facteurs existent et peuvent avoir pour conséquence des reliances sombres, notamment dans le cas où l’essence de l’incarné est sombre ou en partie.

Rappelons donc que l’on soit d’essence lumineuse, d’ombre ou sombre, nous pouvons faire le choix d’être rattachés à tout type de guidance selon notre choix et notre parcours de vie. Il y a de tout sur Terre alors autant accepter ce point.


Il y a aussi des objectifs ponctuels et d’autres à plus ou moins long terme qui peuvent être mis en place en encadrés par la guidance.
Au milieu de cet aspect de guidance et de rattachement originels, il y a les marques qui viennent s’ajouter à nos liens déjà créés.

Au cours de notre parcours, toutes les entités ne nous veulent pas nécessairement du Bien. Eh oui, nous ne sommes pas dans le monde de Oui-Oui où tout est Beau et rose et où on chie des bonbons arc-en-ciels. Oohh des skittles ! (pas taper, je sors ! ->)

Dans l’astral, c’est aussi la porte à toutes les opportunités, surtout pour les entités qui cherchent à se nourrir du Bas astral. Ainsi, tous les moyens sont bons pour atteindre des bonnes sources énergétiques que peuvent être les humains.


Les entités néfastes, elles, utilisent les marques davantage comme des matérialisations du Contrat qu’elles vont mettre en place avec leur nouvelle petite “porte”, … Ces marques vont leur servir de pont de reliance et d’appartenance.

La marque placée sur l’aura du porteur permet une accroche à l’entité en plus de la reconnaitre et de l’accepter au sein de son territoire. Autant dire que tout va dépendre des projets de l’entité…!

En résumé, la marque est une manière de manifester un lien, et le Contrat, l’ensemble des règles qui régissent les paramètres intégrés dans le marqueur.

Alors la subtilité avec les entités néfastes est qu’on peut se voir imposer une marque sans avoir approuvé le (sale) Contrat. Et là, ça pue un peu comme situation… si-si faut dire les choses… Mais il est plus “simple” de dissoudre une marque sans Contrat qu’une marque avec Contrat.

Parce que oui, les entités sombres savent très bien rappeler les termes du Contrat que la Partie A a validé. Ils aiment rappeler ça surtout quand tout commence à partir en quenelle… Mais quand il n’y a pas de Contrat validé, il n’y a que des promesses, et là, ce n’est plus du tout pareil en terme d’implications.
Ces cas de Marques sans contrat restent plus rares que les manifestations de Contrats. Bien souvent, dans de nombreux cas, les contrats sont validés avant l’apposition des marques. Car la Marque est bien souvent la représentation d’une finalisation de transferts des flux.


Il ne faut pas croire mais dans le Sombre et dans le Mal particulièrement, même si on outrepasse pas mal de choses, les termes du Contrat sont des aspects très précis sur lesquels se basent les entités. Ils évaluent le potentiel et l’amplitude du porteur, ils savent parfaitement dans quoi ils mettent les pieds, et ils savent exactement ce qu’ils attendent en retour pour leurs implications. Le porteur par contre, nettement moins. Pourquoi ? Parce qu’il ne lit pas les petites lignes du Contrat et les conséquences de l’implication d’une telle marque. Il est alléché par les belles promesses et les rêves enjoliveurs de la Terre Promise. Il voit à court terme, sur ce qu’il peut gagner sur une vie humaine.

Porter la marque d’une entité ou souhaiter manifester une force X ou Y n’est pas anodin. C’est conscientiser le lien à cette force et la nourrir en quelque sorte. Mais de quoi la nourrit-on ? C’est là que commencent les emmerdes avec le Mal.



Les entités néfastes n’ont pas peur d’injecter d’énormes masses énergétiques pour que le porteur arrive à ses fins, mais le retour sur investissement est souvent nettement plus massif que celui “pensé” au départ par le porteur A. En terme sombre, en général, le retour sur investissement est un minimum entre x2 et x5 sur la masse des flux. Et si le porteur est un bon filon, il sera exploité jusqu’au bout et pressé comme un citron jusqu’à sa mort.

Je vais vous dire franchement et crument : une entité néfaste sombre n’aime pas se faire chier pour rien et elle en a rien à foutre de votre bonheur. Son objectif n’est pas de vous satisfaire. Son objectif c’est d’avoir de l’emprise, une porte de manifestation et un retour de flux nourricier.
Plus elle est puissante et plus elle est capable de s’investir, plus elle va demander en retour. Et ce qu’elle va exiger, ce n’est pas des mercis avec des petites gaufres au chocolat et des kinder pinguis… T-t-t-t-t….


Si c’est pour recevoir le même volume en retour et équilibrer sa balance interne, elle n’a aucun intérêt de se bouger le cul. Elle n’agit pas pour la gloire et le vent. Elle agit pour tirer profit et/ou par soumission auprès de son Maitre si elle en a un.

Dans le sombre, le profit doit être à la hauteur de l’ambition. Pas de votre ambition, oh ça non, mais de son ambition à elle et à son Clan de rattachement. Votre ambition lui servira d’hameçon. Et quand viendra le moment de payer, cela sera dur d’y échapper. Ou alors vous allez devoir vous préparer à un gros conflit et pas mal d’emmerdes de tout type avant d’arriver à la dégager et à refermer la porte derrière en virant la marque au passage.


Pour se sortir de ce merdier, il faut tomber sur un guide ou un protecteur qui acceptera d’agir dans votre sens, ou une personne ayant les capacités et la puissance spirituelle pour agir en ce sens. Là aussi, la situation sera évaluée, et c’est du cas par cas. Il peut y avoir :

  • la dissolution de la marque
  • la fermeture des accès
  • la négociation auprès de l’entité pour lui faire lâcher l’emprise
  • la dissolution de l’entité
  • le renvoie de l’entité chez elle -> on l’exclut du territoire et des dimensions basses


Une entité sombre ne lâche pas son emprise facilement, surtout quand elle n’a pas reçu son paiement. Elle vient le prendre. Bon gré, mal gré, elle voudra tirer les flux pour récupérer son dû.
Là encore, il faut comprendre comment l’entité peut maintenir l’emprise et ce qui la nourrit. L’emprise existe parce qu’elle a de quoi s’accrocher.

S’il n’y a pas de Contrat établi mais simplement un marquage d’accroche, il faut traiter le problème de suite et ne pas laisser plus d’emprise à l’entité malsaine. Plus elle reste, plus la graine risque de prendre et d’éclore un jour au détour d’un carrefour insoupçonné.

Une marque est apparue sans le consentement ? on fait des appels pour la dégager. On n’attend pas et on prend le problème à bras le corps. La faille vient de nous OK. On a été un bon pigeon, OK. Pas grave. On a été une passoire et une brèle en défense, OK. Pas grave.

Ce n’est pas grave de ne savoir savoir agir, et ce n’est pas grave de ne pas savoir se défendre. Ce n’est pas grave de ne pas avoir su dire NON au moment de l’apposition de la marque, de ne pas avoir compris ou d’avoir été pris de court.

Ce qu’il y a de bien dans l’histoire, c’est qu’on peut apprendre et en ressortir grandi. Les guides approuvent ce principe et sont nettement plus enclin à aider quelqu’un qui veut progresser et en tirer des leçons, plutôt que de quelqu’un qui joue au petit malin.

L’Ego aime mettre en place tout un tas de stratèges pour penser se sortir de sa spirale d’ennuis :

  • se positionner en tant que victime alors qu’il avait eu conscience des termes du contrats (+ les larmes de crocodiles)
  • faire mine de ne pas avoir compris
  • rejeter la responsabilité sur la terre entière sauf sur lui
  • penser qu’il va pouvoir manipuler l’entité sombre en retour et la dresser comme un bon toutou.
  • chercher à modifier les termes du contrat pour ne plus avoir à payer la note
  • penser que devenir le disciple / serviteur de l’entité va faire oublier l’addition
  • penser que parce qu’il a des liens avec le Sombre, cela lui évite toutes les rencontres malencontreuses


Hm-hm. Hm-hhm. Ah l’égo, l’égo… celui qui se croit le plus malin…


Le saviez-vous ? Les aléas de l’égo sont pris en compte dans l’établissement du contrat sombre. Il est évalué, sa stabilité aussi, ainsi que le nombre de fois où des avertissements devront être donnés pour rappeler lesdits termes du contrat. Toutes les probabilités sont chiffrés avant la validation du contrat. Cela fait partie de l’évaluation du potentiel et du retour sur investissement. Eh oui… Si les énergies sombres paraissent instables, explosives et impulsives, elles savent prendre le temps d’évaluer leur potentiel nourricier.


Une marque n’arrive pas par hasard. Elle a un objectif précis et ne vous a pas “ciblé” par erreur.

Le Mal voit les brèches, le potentiel et le retour sur investissement comme nul autre. Et si la marque est en danger ou qu’un rappel de la Lumière a été fait pour calmer les ardeurs sombres, il est tout à fait possible que l’entité modifie sa structure quelque temps pour calmer les flux, le temps de faire table rase avant de reprendre son activité à plein gaz. Les flux sombres peuvent se calmer quelques années, et puis reprendre les activités normales après une période de veille qui leur permettent de rester sous les radars.

Les conséquences peuvent être multiples, et comme on l’aura compris, cela va dépendre du but recherché par la marque et son créateur.
A quoi la marque sert-elle ? Où vont les énergies et quels sont les flux transitoires ? Quelles sont les conséquences ?

Dans l’absolu, c’est plutôt facile à reconnaitre en fait. La marque doit vouloir prendre soin ou faire le Bien. Il faut évaluer le degré de bienveillance et la manière dont les entités choisissent d’intervenir pour soi. Si c’est au détriment d’autrui ou de sa personne, c’est un signe qu’il y a anguille sous roche !


Voici quelques exemples d’impacts / conséquences face à une marque/ alliance néfaste qui peut agir directement ou indirectement sur la personne et son entourage :

  • vol d’énergie ou de dons spirituels, plus ça va dans le temps, moins vous avez accès à votre magie personnelle
  • vous devenez vampirisant pour vos proches, vous les pompez sans vous en rendre compte. Ils sont de plus en plus lessivés après avoir passé du temps avec vous
  • des sensations ou des pensées de plus en plus noires
  • des hallucinations / délires bizarres ou malsains
  • des poussées suicidaires / meurtrières
  • des pulsions violentes, destructrices ou autodestructrices
  • l’indifférence face à l’écrasement d’autrui pour atteindre ses objectifs
  • faire/accepter des choses que normalement vous ne feriez pas et petit à petit vous avez la sensation de tomber dans une spirale
  • se voir changer et ne plus se reconnaitre, devenir une autre personne dans laquelle on ne se reconnait plus
  • on se nourrit de la souffrance autour, voire on en rit, voire on la crée indirectement
  • plus ça va, plus ceux qui vous entoure ont des problèmes
  • isolement de votre part intérieure, vous vous sentez être de plus en plus déconnecté de vous-même
  • le conditionnement / enfermement mental et psychologique de l’âme qui n’arrive plus à penser par elle-même

Je ne précise pas la mort, mais oui, elle peut être une conséquence bien tragique de tous les influences de la marque au travers des flux manipulés.


Les marques néfastes peuvent ne pas avoir l’air d’agir directement pour le Mal. Elles peuvent manipuler tous les flux pour faire croire que tout est Bien et Joli, mais par contre, quand viendra l’heure du retour, cela sera à la hauteur de l’entité.


Je le dis et ne cesse de le répéter. Il n’y a pas de réussite gratuite / offerte sur un plateau d’argent. Laissez tomber les promesses. Optez pour un accompagnement sain et assurez vous que vos limites et valeurs éthiques et morales soient respectées.

Si une entité ne les respecte pas, vous n’êtes pas démuni, vous n’êtes pas passif. Vous pouvez apprendre à déployer votre volonté de telle sorte à ce que vous gardiez la maitrise de votre territoire.

Quel est le prix à payer pour “ça” ? Voilà une question qui doit être systématiquement posée lors de propositions de reliances astrales.
-> tu m’échanges ça en échange de quoi ? Qu’est-ce que tu veux en retour pour ton aide/accompagnement ? Tu gagnes quoi en retour ?


Tout a un prix dans l’astral, et dans le Sombre, encore plus.
Le problème en soi n’est pas le Sombre en tant que tel, c’est le discernement et la notion de Choix. Il faut trouver un équilibre dans l’échange des flux pour être en paix et en harmonie avec soi et avec les autres. C’est l’Ego qui doit choisir de faire le Bien ou le Mal.

Si on ne le sent pas, ou qu’on trouve ça louche -> dehors / dégage. Merci d’avoir pensé à moi, mais non, je ne souhaite pas ça pour moi, salut !

Dans un échange sain, il ne doit pas y avoir la notion de sacrifice sous quelque forme que ce soit. Quand bien même certaines philosophies peuvent évoquer l’importance et la nécessité de la déconstruction et du chaos dans la création de la vie, dans une relation saine, chacun doit pouvoir y trouver son compte sans pour autant sacrifier une part de soi. Le lien doit pouvoir venir compléter et enrichir son chemin, et non arracher ses bénéfices et sa richesse construite au fil du temps.


Déployer / développer sa force mentale et psychique avec des exercices de méditation
Développer et canaliser sa concentration sur l’objectif prédéterminé : dégager l’entité / dissoudre la marque
Faire une prière aux Anges Gardiens / guides protecteurs pour dissoudre la marque et renvoyer l’entité chez elle
Faire des exercices pour consolider les strates énergétiques de notre aura, ce qui travaille sur la canalisation de nos énergies personnelles. J’avais un exercice pour ça que je retrouverai à l’occasion, je ne sais plus où je l’ai écrit. (je mettrai à jour la page quand je l’aurai retrouvé, sinon je le réécrirai)
Certains ont le don de dissolution des marques et ont des aptitudes pour refermer et sceller les portes (beaux bons très utiles !)
La Lumière peut dissoudre, l’Ombre et le Sombre également. Il n’y a pas une voie unique pour faire face à ce type de problématiques. Si vous ne savez pas quel pôle d’assistance solliciter, faites une demande ouverte à vos protecteurs. Ils sauront rediriger si besoin.



Parce que j’évolue énormément au coeur des mondes sombres pour tout un tas de raisons (pour ceux qui lisent le Blog, vous en rendez bien compte), voici des petites remarques personnelles :

  • les marques sombres sont très courantes chez les personnes évoluant dans les mondes sombres ou avec l’aide d’entités sombres.
    Il se peut aussi que ces marques aient des sensations pas super-super agréables aux premiers abords, mais c’est surtout parce qu’on rejette une part de soi, une part de nos affiliations naturelles. L’inconfort ne vient pas des influences néfastes mais du rejet de nos affiliations personnelles, de la peur et de l’appréhension qu’on a de ces énergies.

    -> il faut dissocier l’apparence et les intentions réelles portées au travers des forces.
  • Il est possible qu’une marque (bonne ou mauvaise) se manifeste d’elle-même quand on est prêt à recevoir/ accepter le lien qui va de paire. L’entité se manifeste alors d’elle-même pour établir le contact.

    Rappelons là aussi que communiquer avec l’entité ne veut pas dire aboutir sur une relation. Les marques peuvent être l’aboutissement ou les prémices, à voir selon les cas. In fine, quand on ne sait pas, on demande plus d’infos. Il n’y a pas à se sentir mal de demander des explications pour mieux appréhender la situation, et en venir à la conclusion de : RAS TVB (Rien à signaler, tout va bien) ou “Fais-chier-je-suis-dans-la-merde mais au moins je sais pourquoi” !
  • Quand on ne sait pas où mène la marque, on ne fait pas joujou avec la marque. Il vaut mieux en parler à un ange gardien avant et lui demander des explications.
  • je n’ai jamais croisé d’entité sombre qui acceptait de virer sa marque et de lâcher son emprise bien gentiment. Ca grogne, ça gueule, ça provoque et ça attaque. Et pour les plus coriaces, ça finit en tirs à la Cowboys Bebop à travers l’espace pour se traquer mutuellement. Bref, ça finit par faire chier. (si-si, du vécu tout ça !)
  • On peut reconnaitre le lien d’une marque mais ne pas souhaiter vouloir le vivre. Cela revient à incarner un Choix différent.
  • les entités néfastes qui ne créent pas d’histoires sont celles dont la marque et l’accès sont dissous sans demander leur avis. Parfois, on discute, mais après. Allez paf. Tchao. Mais t’es où pas làà, mais t’es où pas làààà (ref de la chanson il est où le bonheur).
  • Traiter avec le sombre peut péter à la gueule, même pour ceux qui sont tombés dans la marmite étant petits. Le fameux “Oops, c’est parti tout seul”.
  • Une entité néfaste n’est pas forcément dans la lutte, la confrontation et le combat. Les agissements peuvent être beaucoup pour sournois et vicieux.
  • ce n’est pas parce qu’on peut agir dans l’astral qu’on choisit d’agir
  • ce n’est pas parce qu’on demande de l’aide qu’on reçoit de l’aide
  • Ce n’est pas parce qu’on croit ne pas être capable, qu’on est incapable
  • Ce n’est pas parce qu’on se croit capable d’agir qu’on y arrive
  • ce n’est pas parce qu’on a réussi à s’introduire dans vos énergies que vous ne pourrez pas les faire ressortir (à coups de pieds au cul par exemple *sifflote*)
  • dans l’astral, la puissance soumet naturellement. Si vos guides de 1ers niveaux ne peuvent pas / n’arrivent pas à vous aider, allez taper plus haut dans la hiérarchie de vos guides. Demandez à être mis en contact avec vos Régents niveau 1 et 2. Soyez tenaces et patients. Ils n’ont pas la même vision ni le même regard sur la gestion de ce type de problématiques. Pour les grosses confrontations ou gros blocages, il se peut aussi que certaines entités protectrices se manifestent d’elles-mêmes en réponse à votre appel.





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 9 =

error: Content is protected !!