Hypersensibilité et oeuf intérieur

prhehud6fkhq81zhn__e6r7nwyk264x198

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, le problème avec l’hypersensibilité est le problème que nous avons à ressentir notre sphère énergétique personnelle, qui elle, est imprégnée par l’ensemble des énergies environnantes.

Il est évident que nous sommes ni victime, ni coupable de notre situation qui nous pousse parfois dans des états d’âmes assez extrêmes. Comprenons bien que dans ces moments-là, nous nous effaçons, entre autre. Notre sphère dimensionnelle devient celle des autres. C’est là, un sacré problème.

Nous allons donc devoir retourner au plus proche de notre source intérieur, car là, personne n’est autorisé à pénétrer ce sanctuaire. C’est à l’intérieur, que nous nous retrouvons avec nous-même uniquement, ainsi que l’ensemble de nos anges qui ont la capacité à pénétrer nos barrières les plus intimes car Ils ne font qu’Un avec la Source.

Notre oeuf contient nos énergies primaires, originelles, celles qui ne font qu’Un avec le Tout. Voici aussi pourquoi ce point est un point de centrage et un pont à lui seul. Seules les personnes qui auront pris conscience que le Coeur lie le Tout pourra entreprendre et nourrir une connexion divine.

La question est : Où est votre coeur ? Prenez-vous conscience que vous en avez un ? Avez-vous conscience que vous avez un sanctuaire en vous ?

L’oeuf intérieur représente notre part divine inaltérable, inébranlable et impénétrable  par quiconque. Néanmoins, pour la ressentir, il faut avoir la foi qu’elle existe. Avec notre personnalité et notre humanité, nous avons, au fil des vies, placé notre foi bien après notre raison, le mental reprenant une place prédominante pour x raison. Ce n’est pas mal, seulement, cela peut poser problème maintenant que nous avons pris conscience que notre âme existe. La foi est difficilement compréhensible pour l’égo et le mental qui eux veulent tout mesurer et contrôler selon un objectif qui bien souvent, diffère totalement de celui de l’âme.

Notre oeuf divin est notre divinité intérieur. Il faut alors la retrouver. On peut voir le concept de l’oeuf comme un recentrage.

Je vais vous proposer un exercice que vous pourrez effectuer chaque fois que vous en ressentez le besoin, que ce soit en état de crise, ou simplement pour vous retrouvez tranquille avec vous-même.

Installez-vous confortablement, et fermez les yeux.

Dessinez un cercle de lumière blanche. Veillez à fermer le cercle. Même si c’est dur, essayez de déployer votre volonté et demander à vos guides de vous aider à le fermer. Si vous trouvez cela trop difficile ou que vous perdez la concentration, réessayez plus tard.

Si vous avez réussi, tentez de poursuivre l’exercice.

Dessinez un autre cercle de lumière blanche à l’intérieur du premier. Et pareil, veillez à le tracer complètement.

Si vous réussissez, continuez   tracer des cercles jusqu’à ce que vous vous sentiez allégé.

A un moment, vous n’aurez plus envie de tracer des cercles à l’intérieur des cercles précédents, à un moment donné, vous vous sentirez dedans, au coeur de ceux-ci.

Vous serez alors complètement enveloppé par ces énergies.

L’effet est assez particulier et pour les plus sensibles, il peut dérouter un peu.

Vous devriez commencer à ressentir une paix s’installer, un calme aussi.

Restez alors le temps que vous aurez envie, et réveillez vous naturellement, quand vous le sentirez.

Les difficultés à fermer les cercles peuvent s’expliquer par la complexité des portes à fermer.

En atteignant 6 cercles de lumières, vous devriez ressentir une nette différence.

Au réveil remerciez la lumière et prenez conscience qu’au final, l’oeuf, ce n’était pas quelque chose d’extérieur, mais vous, lorsque vous avez fait le choix de vous placer naturellement au coeur de celui-ci.

Vous êtes le coeur, avec toute la richesse qu’il contient. Apprenez à l’accepter. Ce n’est pas parce que vous êtes hypersensible que vous devez vous oublier au détriment des autres.

Les autres sont importants, mais vous aussi. Chaque être est un coeur, un univers à part entière. Apprenez à être votre propre coeur. Replacez-vous au centre de votre univers et laissez la magie se diffuser.

 

Enregistrer

11 Comments

  1. Alexandre
    Bonjour Camille,
    J ai bien aimé ton article. Perso,je visualise un pentagramme d’ombre ou de lumière avec moi a l intérieur pour me recentrer et me protéger. C est aussi un espace de rencontre avec mes guides .le symbole du cercle est aussi très puissant je pense que je vais noter cet exercice dans mon livre des ombres bises
  2. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour,

    Ah, le pentagramme, c’est sympa aussi 😉 Je n’y pensais plus à celui là ! C’est inspirant !

    Sinon, ton livre des ombres va aimer la magie lumineuse de cet exercice haha

    Bises

  3. Alexandre
    Bonsoir Camille,
    Désolé ma tablette a bugue l informatique me soule par moments je te jure enfin bref je te disais c sur lol cet exercice m apportera un peu de lumière même si je suis relié a l ombre. Bises
  4. Fleur
    Bonjour Camille ! ^^

    Merci pour ce bel exercice. J’aime beaucoup les histoires d’œufs et de lumière.

    Mais du coup je fais tellement attention à fermer les cercles de lumière, qu’il y a un bourrelet à chaque jointure … yes

    Un truc que j’aime bien faire, je ne sais pas si c’est utile wink2, c’est imaginer un cercle de lumière qui s’élargit autour de moi tout en formant un dôme de plus en plus grand, comme Gandalf avec son bâton. Ça aide bien les films aussi …

    je faisais ça quand je devais aller où il y a des gens pour ne pas perdre pied.

    Bises et Merci beaucoup Camille !

  5. Bluebird
    Coucou Camille,

    Merci pour ce super exercice !!

    Mais il y a quelque chose que je n’ai pas du faire correctement…

    Je ferme les yeux et j’essaie de visualiser un grand cercle blanc autour de moi, que je referme. Puis un autre plus petit entre moi et le premier cercle, etc. Jusqu’ici ça va. J’arrive à 4. Après je continue à les dessiner mais je ne vois plus les premiers de façon nette ( comme si je n’arrivais pas à les “tenir dessinés” en visualisation). Quand j’ai fini les 6 et que je me visualise debout au milieu des cercles, je me sens triste et fragile. Je sens que les cercles me coupent de l’extérieur, mais ça n’est pas positif ??

    Si tu vois quelque chose que j’aurais oublié ??

    Bises

    Lara

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Coucou Lara,
      Pourquoi forcer ? Il n’y a pas d’obligation d’atteindre un certain nombre de cercle.
      les cercles sont là pour aider à recentrer. Bien sûr qu’ils vont te rediriger vers ton centre plutôt que vers l’extérieur. C’est le but. Après, il est normal que des émotions ressortent. Ce qui est intéressant est de savoir pourquoi tu te sens triste et fragile lorsque tu te retrouves seulement avec toi-même.

      Apprends à aimer cette part de toi. Cette fragilité, fait partie de toi. Tu peux l’accueillir et l’embrasser.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + 19 =