Fermer un accès énergétique

d190eb940681436b22c1e96d88ca6330

 

Il m’arrive parfois de parler de fermer ou d’ouvrir des portes dans mes méditations ou mes rêves lucides. J’ai réalisé hier en postant mon article que je ne devais pas être la seule intéressée par ce sujet et que d’autres lecteurs aimeraient savoir comment eux aussi ils peuvent fermer des accès énergétiques lorsqu’ils ont besoin, pour une raison ou une autre d’être pénard.

Je n’irai pas par quatre chemins pour le dire, mais il faut avoir la puissance pour le faire.  Dans l’absolu, nous avons un réel contrôle sur nos portes, de part la volonté de notre âme elle-même. Seulement, nous ne savons pas comment nous reposer sur elle et utiliser sa puissance, en plus, nous ne comprenons pas ses choix d’avant incarnation et pendant incarnation. Nous avons du mal à comprendre pourquoi elle a choisi de telles expériences et ce qu’elle cherche à nous faire comprendre. Alors peu à peu, on en vient à subir les accès sans comprendre ce qu’il se passe et puis un jour, on finit même par se faire malmener.

Soit vous avez les guides qui vous entourent et qui peuvent restreindre les accès et faire office de barrage « naturel », soit vous avez votre volonté qui prend le dessus et amène vos propres énergies à se plier à votre intention.

Pour ma part, j’utilise les deux approches, selon les cas et ce que je suis capable de gérer. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, il y a des portes qui sont ouvertes pour une raison et tant que la leçon ou le cheminement n’est pas assimilé, la porte restera ouverte. Cela dit, l’ouverture peut être mieux maitrisée afin de ne pas perdre totalement pieds. Et c’est là qu’intervient une demande à l’univers, directement.  Si vous vous trouvez dans ce cas, le mieux que vous puissiez faire, c’est faire une demande sincère à l’Univers ou votre dieu, peu importe celui en qui vous croyez, et que vous lui expliquiez pourquoi les flux ont besoin d’être réduit ou pris en charge un petit moment.

Cela dit, il est aussi possible que cette demande n’aboutisse pas pour vous obliger à vous reprendre en main et revoir votre façon de vivre.

Je suis bien consciente que tout le monde n’a pas la chance d’avoir comme moi, des guides qui annoncent et présentent les âmes avant de rentrer dans mes énergies.  Je suis aussi bien consciente que tout le monde n’a pas un guide qui va canaliser des portes entières juste pour me permettre de me sentir bien et légère quelques mois durant, le temps pour moi de penser à autre chose qu’à me prendre la tête à devoir gérer mes énergies de furie ingérable.

Avoir de telles prérogatives fait partie de mon cheminement, alors ne comparez pas trop. Ce qui compte c’est d’être lucide par rapport à votre situation personnel et à vos objectifs propres.

Pour ceux qui veulent apprendre à fermer les accès, je vous propose une visualisation très simple.

Il s’agit de visualiser la porte qui vous relie à la dimension en question et que vous vous voyez la fermer.

Attention toutefois. Une porte peut se fermer, mais ne pas restée fermée. Tout simplement parce que le lien d’attache est toujours présent.

Donc deux possibilités, soit vous avez une puissance suffisamment forte pour verrouiller la porte à double tour, soit vous travaillez sur le lien, retrouvez son ancrage, et transcendez les énergies qui vous relient à ces dimensions là.

Une porte ouverte résonne avec vos univers. Peu importe que vous en ayez conscience ou non. Elle n’est pas ouverte sans raison.

Évidemment, le chemin le plus court et radical, serait de virer la porte, mais cela reviendrait à éviter une expérience, et pour cela, seules des entités plus élevées peuvent en prérogatives nous aider à « gagner du temps » dans notre cycle d’incarnation », mais ne rêvez pas. Ce n’est pas courant du tout. Et il y a intérêt à ce que ce soit une entité « sympa » pour ne pas que vous payez cher toute votre vie.

Vous l’aurez donc compris. Une porte ne se ferme pas comme ça.

Par contre, vous pouvez très bien développer votre puissance mentale et votre Volonté pure pour agir sur les accès et rappelez à vos univers qui est le maitre. Vous êtes le décideur.

Vous pouvez, avec l’aide de vos guides, vous mettre d’accord et faire des compromis.

Rappelez vous simplement qu’une porte, c’est un lien. Et comme tout lien, il vit parce que vous tenez l’autre bout. Soit vous refusez de lâcher, soit le lien ne nourrit de quelque chose en vous.

Trouver la source finit à trouver la nature de ce qui vous unit, ce qui vous lie et ce qui nourrit votre relation énergétique.

Une fois que vous l’avez fait, cela ne résout pas votre problème, mais cela vous permet de prendre conscience.

Ensuite, c’est à vous de faire le travail.

Le but de ces portes, même celles que nous considérons comme néfastes, sont là pour nous rappeler ce que nous sommes.

Les portes nous révèlent à nous mêmes, d’une manière ou d’une autre.