Ressentir son enfant intérieur

rcrnl1jckiw6ckfj6wpziv1gths

Bien souvent, l’image d’un enfant intérieur est plus simple à concevoir qu’une présence divine pure humanisée qu’on aurait du mal à concevoir tellement le divin peut prendre des formes abstraites en allant au-delà de notre conscience, alors qu’au contraire, l’image d’un enfant est simple, facile et accessible à notre conscience humaine.

Pourquoi un enfant ? Pour son innocence, sa spontanéité, son naturel. Un enfant à la base ne ment pas. C’est le monde extérieur qui avec les expériences, va lui montrer comment faire pour obtenir ce qu’il veut et lui montrer qu’en usant des émotions, il est possible de jouer avec la Volonté.

Cela ne signifie pas que l’enfant soit dénué d’égo, disons qu’il est simplement plus « endormi » que celui des adultes. Ce sont ses expériences et les souffrances qu’il vivra enfant qui feront grandir sa volonté égotique.

On parlera alors d’enfant intérieur comme image de cette partie là de nous, de celle qui est spontanée et naturelle. Quand un enfant aime, il aime. Quand il n’aime pas, il n’aime pas. Il veut ou il ne veut pas. Un enfant est innocent par nature, et c’est cette pureté que les adultes tentent vainement de préserver.

L’enfant exprime toujours d’une manière ou d’une autre ses émotions, même si d’apparence extérieur on pourrait ne pas voir d’émotions, dans le fort – Intérieur, il peut se passer tout autre chose.

L’enfant intérieur est alors un guide sur l’état incarné avant que le monde extérieur n’influe trop sur la personne. Cela dit, ce n’est pas encore l’âme d’un point de vue épurée. Car en plus des émotions, l’enfant intérieur prend en compte le fait d’avoir cette image d’enfant avec les désirs d’enfant.

L’Enfant Intérieur revoie alors à votre Etre qui se positionne en tant qu’Enfant de la Source avec vos émotions humaines.

Tout comme l’Âme, il se positionne en tant que guidance de cette partie divine en nous en se plaçant en tant qu’enfant de l’univers. Lorsqu’on regardera alors notre Enfant Intérieur, on le verra évoluer dans nos univers intérieurs en fonction de comment il va percevoir l’environnement et l’univers tout entier.

Enregistrer

5 Comments

  1. Fleur
    Coucou Camille !

    Ton enfant intérieur a un prénom ? Tu l’appelle “mon enfant intérieur” ?
    Pour communiquer avec lui la première fois, tu t’y es prise comment ?

    C’est pour avoir des pistes parce que je n’arrive pas à être sure de moi !

    je sais qu’il est là car je le vois rire joyeusement mais je ne sais pas communiquer “concrètement” !

    Bises

    Merci !

  2. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Coucou ma belle,

    Oui, elle a un prénom mais je ne l’appelle jamais avec. Je l’appelle Enfant Intérieur tout court.

    Pour lui parler hors des rêves lucides, j’utilise du papier et un stylo et je lui écris une lettre toute simple, sans prise de tête.

    Elle finit par répondre dans la semaine qui arrive, si ce n’est pas la nuit même via des rêves plus ou moins accessible.

    Pour moi, cette méthode est la plus simple et la plus accessible.

    L’as-tu déjà essayé ?

    Bises

  3. Fleur
    Bonjour Camille ! ^^

    Merci pour ta réponse !
    Il me semble que j’ai écrit une lettre une fois … sur tes conseils ou ceux de Sylvie ? ch’sais plus sarcastic

    Mais je vais plus du côté lui parler le soir pour en rêver la nuit.

    Mais je doute au bout d’un moment : est-ce que je m’adresse à la bonne “personne”, devrais-je plus “m’occuper” de parler avec mon/mes guides ? et la Déesse …
    ça part en vrille !!!

    Je vais voir avec le courage et l’inspiration !

    Merci smile

  4. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Coucou Fleur,

    Il suffit simplement d’annoncer ton intention quand tu écris ta lettre. C’est comme écrire une lettre et la poster. Tu écris le nom du destinataire, et bien là, c’est pareil. Ta lettre, tu annonces à l’attention de qui tu veux l’écrire et tu laisses l’univers faire le reste.

    Dis lui tout ce que tu as sur le coeur. Elle se chargera de te répondre comme elle peut.

    J’ai remarqué au fil des expériences que les Enfants intérieurs aiment bien ces lettres car cela leur offre de la reconnaissance et de la considération. En général, ils finissent toujours par répondre d’une manière ou d’une autre. Toujours.

    Par contre, ce qu’ils répondent est parfois surprenant voir énervant…. haha

    Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 8 =