Les rêves lucides

Un voyage au coeur de soi

 

Les rêves conscients se passent quelque part, ailleurs. Ce n’est pas un type de rêves comme les autres, ils se trouvent dans une dimension entre le corps, l’âme et l’esprit, dans un monde un peu à part.

Certains messages passent mieux dans cette dimension car c’est comme admettre que tout existe tout en sachant que lorsqu’on se réveille, on n’est pas déboussolé par la double réalité, il y a alors comme une séparation consciente entre le monde intérieur (le Moi) et le monde extérieur.

 Pour donner un exemple concret, je trouve ça normal de parler à un Dragon dans la dimension du rêve lucide alors que là derrière mon écran d’ordinateur, j’ai toujours un peu de mal.

Donc, pour moi, c’est plus facile, plus simple car je n’ai pas les contraintes de la 3D vu que cet espace est crée pour m’accueillir temporairement dans un moment d’échange, et donc modulable à souhait.

 Cela dit, le rêve lucide n’est pas forcément la dimension de contrôle, c’est avant tout la dimension d’un certain lâcher-prise dans laquelle il faut accepter que des choses viennent à nous et nous à elles.

Pour moi, c’est un sasse comme entre l’Espace et chez soi. Il faut prendre le temps de bien décompresser le sasse au milieu pour y trouver le bon équilibre entre la conscience, le lâcher prise et le partage, entre l’émission et la réception.

La vibration dans les rêves lucides varie en fonction des réactions émotionnelles. Plus on devient émotif et plus le taux vibratoire s’excite et rappelle à la conscience le lien au corps physique, ce qui a pour conséquence de rouvrir les yeux. Aussi, cela va dépendre des expériences que vous allez faire, de vos réactions, de votre état émotionnel et mental, mais aussi, de la vibration de ces Êtres (entités, vos guides en général) qui pourraient venir vous voir, chaque être ayant leur signature vibratoire, il y aura donc un ajustement (souvent automatique) mais il est possible que certains événements dans le rêve lucide amène l’être à s’élever vibratoirement pour justement, le préparer à la rencontre.

Ce que vous y ferez ne regarde donc que vous.

 Au départ, je cherchais à tout contrôler, à tout créer, et à faire toutes ces choses que l’on rêve de faire dans un rêve mais consciemment, et puis j’ai très vite pris conscience que les rêves étaient avant tout un lien vers mon Moi profond. Alors dès que j’ai pu, j’ai cherché le contact avec mes guides.

Comme je ne savais pas comment faire, je me suis longtemps amusée à créer des portes d’accès, un peu comme le maître des clefs dans Matrix, sauf que là, j’étais le maître des portes.

En fonction de ce que je souhaitais voir derrière, je faisais ma demande avant d’y rentrer et je prenais comme acquis que peu importe ce que j’allais trouver de l’autre côté, elle ferait suite à ma demande.

Puis un jour, j’ai arrêté de vouloir chercher. Alors j’ai appelé, je me suis assise et puis j’ai attendu.

Combien il est dur d’attendre dans un autre espace dimensionnel. Mais maintenant, les rêves lucides sont une façon directe de communiquer en face à face avec mes guides, avec mon âme.

Ils m’expliquent des choses, (ou m’engueulent aussi sur certains torts que j’ai eu), et puis ils sont contents aussi que de pouvoir me retrouver comme ça, simplement.

Quand je les retrouve, c’est tout mon Monde Intérieur que je retrouve, à qui je parle, et tout ceux qui sont là pour moi, à m’accompagner, à m’aider à comprendre qui Je Suis.

Je ne comprends rien aux rêves « normaux », j’ai toujours beaucoup de mal à les interpréter et bien souvent, je finis à côté de la plaque avec qu’une partie du réel message. (enfin c’est déjà pas mal) mais cela n’est pas aussi clair et limpide que l’échange dans un rêve lucide.

Par exemple, je préfère nettement mon guide qui me dit que j’ai fait une bêtise pour x raison plutôt que 3 rêves d’affilés bourrés de codes et d’archétypes pour me faire comprendre les raisons.

 Attention, cela ne veut pas dire que je ne fais plus les autres rêves… Loin de là, j’en ai toujours autant, mais c’est rythmé de rêves conscients qui m’offrent d’autres magnifiques expériences.

 Ma façon de gérer les rêves conscients reste unique et au fil des années, j’ai créé ma propre méthode d’approche dans mon Univers. Il n’y a pas une façon de communiquer avec l’Univers Intérieur, chacun communique différemment, en fonction de son ouverture.

 Le rêve lucide peut alors se résumer à cette très simple question : « qu’est ce que je veux faire ? ».

Et moi, je l’ai simplement légèrement modifié en « qu’est ce que je veux savoir sur moi ? ».

 Le rêve lucide est conçu qu’avec pour seules limites, les vôtres.

 Alors comment se retrouver dans des rêves lucides ?

Certains y arrivent aisément, et d’autres peuvent favoriser la prise de conscience.  Le soir avant de fermer les yeux, prenez conscience que vous êtes dans votre chambre, dans votre lit, bien là sous les couvertures. Prenez conscience que vous êtes à cet endroit et pas un autre. Comprenez bien qu’à partir du moment où vous serez à un endroit qui n’est pas votre lit, cela signifie que vous êtes dans un rêve. Tout ce qui n’est pas votre chambre, votre couette, votre table de chevet.

Et endormez-vous sans trop vous poser de questions. Laissez faire. Votre conscience finira par comprendre que quand elle sera dans un lieu qui sort complètement du schéma de votre chambre, elle créera alors le lien tout naturellement :

Autre lieu = rêve => lucide.

Et petit à petit, ces déductions viendront à votre conscience.

Parfois, je me dis aussi que lorsque mon rêve arrive dans la catégorie trop « farfelu » c’est forcément que je rêve. La déduction là aussi se créé naturellement. Mais elle n’est pas systématique pour autant tout simplement parce que certains messages doivent vous être parvenus sans que nous n’ayez à intervenir.

Certains messages passent consciemment et d’autres inconsciemment.

 

3 Comments

  1. Cel
    Bonsoir

    « Le rêve lucide peut alors se résumer à cette très simple question : « qu’est ce que je veux faire ? ».

    Et moi, je l’ai simplement légèrement modifié en « qu’est ce que je veux savoir sur moi ? ». »

    J’aime beaucoup ton approche, c’est vraiment très intéressant la façon dont tu le présentes.

    Je vais essayer  d’être un peu plus consciente de mon environnement nocturne. Parce qu’on dirait que d’en avoir changé ces derniers jours à aider à un déclic : 1ère nuit je ne dors pas vraiment, ma conscience reste là à surveiller les lieux, hyper réceptive des énergies qu’elle ne connait pas, du coup la 2ème nuit, on dirait que la conscience capte mieux le changement de lieux entre réel et rêve… Hum ! C’est intéressant de mettre un peu de compréhension dessus, merci ^^

    Bises

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Coucou Camille,
      Super ! Ne lâche rien ! Ca va venir, tu vas voir 😉 Aie confiance en toi et en tes capacités. La prise de conscience de son environnement est un beau début tant c’est primordial et on est tous obligé de passer par là. Bravo donc, tu es sur la bonne voie !

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 2 =