Découvrir la guidance

Le pont de la vie vers la vie

La guidance est un pont immuable entre vous et la Vie.

C’est l’ensemble des choses de la vie qui sont là pour vous guider, d’où le terme de « guidance ».

En pratique, la guidance est très vaste comme concept. Elle peut prendre n’importe quelles formes allant de hasard, coïncidences, rencontres, croisements improbables, mots furtifs sur l’arrière d’un pull, jusqu’à quelque chose de plus direct comme le choix de vos aliments, de vos achats, de vos rendez-vous, de messages sans voix (intuitions) jusqu’à la sensation d’être guidé et de faire quelque chose de précis sans trop comprendre la raison de cet agissement. La guidance peut aussi être plus directe grâce à certaines capacités développées chez l’individu, comme la clairvoyance, clairaudiance et clairsentinence. Certains ne ressentent pas forcément ces capacités développées mais auront la sensation d’avoir une bonne intuition.

 

La guidance dépend de l’ouverture de chacun. En effet, des personnes ayant une grande ouverture spirituelle auront par exemple beaucoup plus de facilités à sentir et à voir les messages que la vie sème sur son chemin.  Tout comme vous pouvez par exemple avoir des gros blocages et pourtant autant avoir une grande intuition. Vous l’aurez compris, l’un n’empêche pas l’autre, car vous recevrez toujours la guidance qui vous correspond et que vous êtes prêt à recevoir à l’instant. Vous ne pourrez donc pas percevoir des messages plus direct si par exemple, vous ne travaillez pas sur vos propres blocages, mais cela dit, vous bénéficierez tout de même d’une guidance, mais d’une qui sera toujours adapté à votre propre ouverture spirituelle.

La guidance sera donc plus forte dans certains domaines, là où la personne est le plus apte à recevoir et à sentir ce lien. Pour certains, ce sera dans l’intuition, dans d’autres ce sera dans des rêves plus conscients et directs, pour d’autres encore, ce sera des modes automatiques d’agissement, comme par exemple dans l’écriture automatique ou le dessin intuitif.

Vous pourrez ressentir ce lien de guidance dans le domaine où vous lui autoriserez à vivre, à exister. La guidance est constante et partout. Il n’y a pas un sujet qui privilégie l’autre. La vie vous accompagne sur toutes les étapes de votre existence, alors selon les étapes où vous souhaitez y être accompagné, elle pourra prendre vie. Cela dépendra alors de l’espace dans lequel vous la laissez s’exprimer.

La guidance est un lien qui ne peut être coupé. Ce n’est que par illusion et voile de l’égo qui fait que nous nous sentons abandonné et coupé du divin. Mais il en n’est rien, tout simplement parce que tout est en soi. Ce sont les souffrances et le fait que l’on se coupe d’une part de soi que l’on n’arrive pas à ressentir ce lien. Cependant, il est bel et bien présent à chaque instant.

La guidance implique qu’elle soit constamment là à nous regarder nous émerveiller (et galérer) dans ce monde. C’est alors un véritable accompagnement qui ne nous quitte jamais.

Des Êtres ont choisi de nous aider sur notre cheminement en fonction de notre Âme et du chemin que l’on allait expérimenter. Qu’ils soient Anges ou Démons, Êtres des éléments ou de la Nature, ou appartenant à toute autre famille, il existe une infinie variétés de peuples vivant dans bons nombres de dimensions qui sont là pour nous aider à cheminer car en faisant ainsi, cela leur permet également de comprendre de nouveaux aspects et donc d’évoluer. La Vie est partout et ainsi la guidance peut même se trouver dans une réflexion face à une goutte d’eau, aussi curieux soit-il. Car tout peut être sujet à des réflexions, guidances, aides, intuitions, méditations et autres types de prises de conscience.

Chaque chose de la Vie nous amène ainsi à grandir, à voir, à comprendre et à expérimenter tout un tas d’expériences qui viendront enrichir notre domaine d’évolution et ce, peu importe la direction choisie.

Il ne s’agit pas ici de juger l’Ombre de la Lumière, tous deux sont des cheminements particuliers  et ont leur lot de connaissance et d’évolution.

On peut “choisir” (demander) une guidance plus particulière pour certains cas précis, dans le cas par exemple, d’initiation à certaines énergies, mais encore une fois, rien ne se passe sans votre libre arbitre et l’accord de votre âme, sauf vous vous la soumettez à votre volonté égotique pour x raison, mais là, il s’agit ici de cas particuliers qui évidemment, auront des conséquences sur le type de guidance et l’environnement astral qui vous entourera.

Cela dit, dans une recherche de but précis, le mieux est encore de laisser venir à vous l’être qui sera le plus apte à vous guider à cet instant, car de choisir mentalement bien souvent, cela ne correspond pas à nos besoins profonds.

Egalement, cela ne sert à rien de vous buter sur certains types d’entités qui vous accompagneraient, quelque part, cela vous enferme dans vos propres limitations. Laissez les donc se manifester, vous pourriez être surpris de qui vous aide et qui se trouve à vos côtés. C’est le meilleur moyen de laisser les Êtres vous accompagner au mieux en acceptant leurs présences à vos côtés. Cela ne sert donc à rien de se fixer qu’un type de clans à ses côtés. On peut très bien aimer un type d’Êtres particulier, mais cela ne veuille pas dire qu’il faille fermer la porte aux Autres.

Comment connaître sa guidance ?

Et bien, commencez par accepter déjà d’en avoir une et qu’elle vous soit accessible. Vous trouvez cela idiot comme réponse ? Et pourtant, bon nombres de personnes n’arrivent pas à ressentir leur guidance car ils la mettent sur un autre plan éloigné d’eux.

La guidance est présente à chaque instant de votre vie, de votre premier regard sur terre, à toutes vos expériences de rire, de joie, de pleurs, de mort. Elle vous accompagne à chaque instant.

La guidance nous fait comprendre que rien n’est séparé de nous et que tout est lié, mais l’extérieur n’est pas ce  qui nous relie, c’est en soi.

L’extérieur est une résonance face à notre propre vibration. C’est un environnement qui nous correspond en fonction de notre cheminement et des expériences en cours.

La guidance utilisera alors tous les moyens à sa disposition et toutes manifestations de Vie là où l’Être est le plus réceptif.

L’extérieur peut être un moyen de faire parvenir à vous les messages, tout comme les rêves sont un autre type de pont qui permet le changement d’état de conscience et donc, de créer ce pont de communication.

Plus on accepte que l’extérieur est le reflet de nous-même et plus on viendra chercher la guidance en soi. Cela dit, si on ne conçoit pas que la guidance vienne de soi, c’est déjà un bon début de la trouver autour de soi. Petit à petit, elle fera son chemin à l’extérieur de vous, et comme l’extérieur sera votre reflet, vous finirez par la retrouver en vous. Cela dit, ce n’est pas le moyen le plus “court”, mais cela reste une manière de faire qui pourra correspondre à certaines personnes.

Comprenons donc qu’il n’y a pas une bonne ou une mauvaise manière de vivre sa guidance. Chacun la vit de la manière qui lui convient le mieux. Cela ne sert donc à rien de se faire dans quelconque rituel ou automatisme si cela ne lui convient pas du tout.

Demandez tout simplement la guidance et laissez-vous aller. Suivez votre cœur. Et vivez, tout simplement. Parfois, c’est aussi simple que cela.

Si vous souhaitez travailler plus en profondeur, vous pouvez commencer par de l’observation, par regarder les croyances qui vous habitent, et puis par voir comment la vie que l’on mène est liée aux croyances.

Voir comment la guidance prend forme, c’est voir comment on laisse la Vie nous parler.

Et pour cela, tout passe par le Cœur.

Mais qu’est-ce que le Cœur ? Et bien…. A vous de méditer là-dessus.

Pour ceux qui ont eu de mauvaises expériences jusqu’à présent, et bien il faut comprendre pourquoi vous vous êtes vous-même confronté à de telles expériences et pourquoi vous avez fait ou avez eu à faire face à de tels choix.

La Vie ne fait que résonner en fonction de comment vous la voyez et de comment vous la vivez.

La guidance dépend alors de la résonance de votre foi.

Mais il ne s’agit pas là de vouloir croire aux archanges pour en croiser un. Tout est affaire de sincérité, d’ouverture et de reliance, mais on ne peut pas être dans le lâcher prise lorsque l’on veut contrôler sa propre ouverture et aller au-delà de notre propre vibration.

Tout vient lorsqu’il est temps.

La guidance n’est pas extraordinaire… elle fait simplement partie des choses qui font partie de nous. Mais c’est à chacun de le vivre.

Je vous souhaite à tous de vivre vos guidances et de profiter de ses bienfaits pour vous sentir mieux dans votre vie.

La guidance n’est pas une tare, elle existe uniquement pour vous aider, vous conseiller dans vos choix, dans votre vie quotidienne, pour trouver et vivre ce qui vous correspond le mieux.

Vivre sa guidance, c’est accepter de ne pas tout savoir et de laisser la Vie nous guider pour nous aider à vivre le meilleur de ce qu’elle a à nous offrir. Car il ne faut pas croire, rien n’est jamais figé, et si vous souhaitez vivre mieux, alors qui mieux que la Vie pour vous aider dans vos choix ?

 

15 Comments

  1. Janov

    Bonjour Camille,

    j’ai découvert ton blog il y a quelques jours et j’aime beaucoup ta façon de voir les choses et de les expliquer, et ta belle ouverture d’esprit….

    J’ai trouvé sur ton blog quelque chose que je n’ai trouvé nulle part ailleurs, le fait que l’on puisse être guidé par l’ombre, et pour être honnête, je me sens totalement perdue face à cela car j’ai de gros doutes quant ma guidance…

    Du coup hier soir, j’ai fais comme tu avais conseillé dans ton article et j’ai demandé un signe  de mon ou mes guides, et, plus tard dans la soirée, j’ai entendu une chanson que j’ai adoré et j’ai utilisé shazam pour savoir ce que c’était, et la chanson s’appelle “oh devil” et quant j’ai vu les paroles j’ai halluciné, rien que le début, si tu comprends l’anglais sa donne sa:
    Oh, Devil, I know you’re afraid
    Sometimes it’s hard to learn from all your mistakes
    Oh, Devil, I’m glad that you came
    Guess I should learn how to live because you won’t go away
    Someone’s calling for me
    Something’s calling for me, again…”.

    Et la fin: ”
    Lucifer
    Lu-Lucifer
    Lu-Lucifer, I need your help”

    Je t’avoue que là j’ai peur je ne sais pas quoi penser, je sais que je suis attirée par l’ombre mais je me demande si cela ne vient pas plutôt de mon égo , et Lucifer… c’est quand même le diable, j’ai juste envie de crier au secours là… car je ne veut pas être attirée vers le mal et constamment ce thème du diable reviens dans ma vie, tout comme la possession qui me terrifie d’ailleurs…

    J’ai l’esprit torturé de plus et je répète sans arrêt mes échecs, la seule chose qui me fait du bien c’est la nature, l’amour, et la sorcellerie car j’aime cela plus que tout mais bien sur…. je ne la pratique pas à cause de mes peurs et du temps que je ne trouve pas pour moi. Dans la sorcellerie, il y a une grande part d’ombre j’en suis convaincue, mais pas dans le sens négatif… Et pour moi le diable c’est plus que négatif. Ma sœur m’a offert un livre sur la sorcellerie à Noël alors que je ne lui avait rien demandé.

    Il y en en moi une part très sombre et une part très lumineuse et je me demande si cette part sombre n’attire par le mauvis vers moi quand je vais mal, plutôt qu’un guidance de l’ombre comme toi tu l’as, car cela semble te faire du bien…. Car je sais que le fais de ne penser qu’aux entités sombre ou au diable… attire ces choses là sans qu’il soit question de guidance.

    Je ne sais pas quoi penser je suis totalement perdue :'(. J’aurai aimé rencontrer des gens comme toi dans la vrai vie :).

    Quesque je peux faire pour savoir ou se trouve le juste et être en paix juste 5 minutes…?

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Janov,
      Et bienvenue sur mon blog.

      Tu veux une anecdote sympa ? Un jour dans l’astral, j’ai visité une planète et devine comment elle s’appelait ?… Lucifer.
      Elle n’avait rien de mauvais. Je la trouvais même plutôt joli, autant dans les couleurs que dans l’architecture. Elle n’était pas lumineuse, mais pas sombre non plus. C’était assez neutre voir agréable. Rien de méchant, mal ou mauvais.
      Selon la signature énergétique Lucifer touche un archétype, celui que certains appellent le diable. Mais qu’est ce que le diable ?…

      Tu as un guidance du Milieu. Voilà pourquoi c’est assez troublant pour toi. Parce que beaucoup voient en terme de bien ou mal. Noir ou blanc. Toi, tes énergies se développent dans ces deux pôles, comme moi d’ailleurs ces dernières vies.
      Nos guides se manifestent selon les forces que nous souhaitons expérimentées et découvrir.
      En fait, l’avantage du milieu c’est que tu peux aller plus ou moins où tu veux. Tu vois c’est cool.
      Après le hic, oui parce qu’il en fait bien un, c’est que comme beaucoup de choix s’offrent à nous, les guides sont laisseront le choix. Le Milieu, c’es le choix. On tatonne, on teste, on vagabonde de gauche à droite selon les envies, les humeurs, les appels…
      Un petit jeu de pistes et de découvertes à faire en chemin.

      Bises

  2. Janov

    Salut Camille !

    Je suis super contente que tu m’es répondu, enfin je me sens un peu moins seule. Et ton anecdote me rassure aussi.

    Le Milieu… lol c’est l’histoire de ma vie, l’éternelle indécise… J’ai la sensation que lorsque l’on se situe au Milieu on n’a pas vraiment fait de choix, et que par conséquent, les entités essayent chacune de leur coté de nous rallier à leur cause c’est très étrange, d’Où le coté torturé, car cela me donne l’impression que des forces tirent une corde  chacune de leur coté pour que définitivement je fasse un choix. C’est comme un combat, d’où le mal être que j’ai.

    Tu n’as pas eu ce sentiment au tout début de ton parcours ? Que quelqu’un te demandait de flancher de son coté, et le coté sombre n’y va pas de main morte j’ai l’impression. Il y a comme un appel.

    J’ai vu que pour les personnes qui étaient du Milieu la guidance était lointaine, en raison du fait que aucun choix n’avait était fait, et que donc, la route est plus compliqué pour eux, comme tu dis on tatillonne, on est indécis, on se perd souvent… Justement parce que personne n’est vraiment là pour nous aider. Est ce que tu es d’accord avec cela ? Moi j’ai constamment la sensation d’être laissée seule face à mes épreuves.

    Que veux tu dire quand tu dis que selon la signature énergétique, Lucifer touche un archétype, celui que certain appelle le diable… ? Désolé je ne comprends pas tout lol, manque d’expérience..

    Une dernière question, comment sais tu que je suis du Milieu ?

    Après je ne t’embête plus promis, en tout cas, je suis contente d’avoir fait ta connaissance, même si ce n’est que virtuel.

    Marie

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Janov,

      Le Milieu est un parcours expérimental. C’est aussi une liberté car tu peux te sentir bien dans les 2 pôles. Contrairement à ceux qui n’ont qu’un pôle.
      Après, c’est à toi de découvrir ta manière de l’arpenter.

      Parfois je me sens tiraillée mais je ne remets pas en cause l’écoute. Je sais qu’ils m’entendent et répondent à leurs manières, du coup, ma foi ne tombe jamais vraiment au fond du trou. Après j’ai des rapports assez frontaux et brutaux. Et sachant que je suis lucide, le contact est largement facilité… du coup… bon… je ne peux pas trop me plaindre de ce côté là.
      Mais à l’occasion je ferai une page sur l’évolution du Milieu.
      Parce qu’en effet, ce n’est pas un pôle facile non plus. Il amène son lot de déboirs.

      Ne te prends pas la tête pour Lucifer. Ce qu’il faut retenir c est que la puissance d’un mot est déterminée par la foi et l’intention.

      Le combat que tu ressens, c’est surtout à cause de la peur. Ça ira mieux quand tu accepteras de suivre tes intuitions.

      Bises

  3. Janov

    Merci Camille pour tes conseils, c’est vraiment gentil de ta part.

    Je vais continuer mon chemin seule, c’est à moi de trouver les réponses maintenant.

    Je te donnerais des nouvelles promis 🙂

    Je te souhaite de tout cœur une belle année 2019, et que tes rêves se réalisent.

    Marie

     

  4. Bluebird

    Bonjour Camille,

    Merci à toi et à Janov pour cette discussion ancienne qui m’aide vraiment concrètement à mieux accepter ce qui se passe pour moi aujourd’hui.
    Ca résonne fort !

    Camille, comment ça s’est passé pour toi le premier contact avec tes guides de l’Ombre ? Je veux dire, est-ce que tu as su que tu avais des guides de l’Ombre avant de faire des rêves lucides et de développer la communication directe avec eux? Est-ce que c’est possible d’être “mal” physiquement en présence de l’énergie de ses propres Guides ??
    Et comment fais-tu pour tenir les deux énergies en même temps , de l’Ombre et de la Lumière ? Est-ce que c’est compatible ? Est-ce que c’est comme une alternance en toi ?

    Je suis désolée de poser des questions aussi basiques après toutes ces années et à te lire toi et Sylvie. Je me sens comme une élève obtuse, qui n’a rien compris au cours…Mais s’il te plait, ne te fâche pas. C’est vraiment important pour moi maintenant, ça devient très concret..

    Quelque chose vient de s’ouvrir/guérir en moi à Pâques.Depuis un an je vivais un chemin d’enseignement , de soin et de connexion avec mon âme par l’intermédiaire des baguettes, et d’un coup ça s’est accéléré.
    J’ai eu depuis un an la révélation progressive de toute une ‘tapisserie karmique” des expériences traumatiques de mon âme depuis environ 40 vies ( c’est symbolique, je ne sais pas si c’est vraiment vrai, mais c’est venu au fil des séances, avec une hyper cohérence, et chaque nouvelle pièce de puzzle donnait plus de sens à l’ensemble …. j’avais l’impression d’être guidée et enseignée par des interlocuteurs invisibles d’une infinie patience et d’une infinie sagesse… avec de l’humour et de la poésie aussi !).

    J’ai du mal à expliquer, j’essaie de résumer :
    A Pâques, les baguettes m’ont invitée à rebalyer l’ensemble de ces vies, mais cette fois à accueillir et à tenir ensemble en même temps dans le coeur les expériences de vies passées où j’étais “victime” et “bourreau”… Je l’ai vécu physiquement. Ca a allumé quelque chose dans mon coeur, comme un phare, qui rayonnait vers l’intérieur et vers l’extérieur. Ensuite ça a été un cascade, avec la connexion dans le coeur de “Je Suis” ( comme de tenir le masculin vertical, précis et le féminin océanique d’amour universel, en même temps en moi !), projeté comme une réconciliation sur toutes les vies successives, en finissant par la vie présente… le ressenti était indescriptible ! Un calme, un amour, une paix et une joie infinie !! Et le phare pouvait s’activer dè que je mettais ma conscience dans le coeur. C’était magique. Ca a duré environ une semaine.
    Durant cette semaine, il y a eu des soins des autres chakras (aussi en utilisant le” Je suis”)… et des messages très fort pour moi pour ma vie.
    Un de ces messages était que j’étais reconnectée à mes Guides de la Lumière (et qu’ils avaient contribué au soin) ! Ou plutôt que les blocages de culpabilité et de rejet que mon âme ressentait en lien avec des expériences passées avaient disparus…
    J’ai mis encore 2 semaines à intégrer tout cela, à écouter, à goûter ce qui avait changé dans mon coeur, à avoir peur aussi des conséquences directes dans ma vie, notamment professionnelle ( une des chose qui s’est transformé en même temps, c’est ma motivation à accompagner les autres…. le message de mon âme était : “c’est fini d’accompagner les autres. Maintenant je prends soin de ce qui me donne de la joie à chaque instant, dans la matière!” Avec une image obsédante d’un jardin avec de l’eau et des fleurs..)
    C’est assez effrayant et radical pour mon ego !!! 🙁

    Et depuis plusieurs jours, les messages ont repris. Mais cette fois, cela parle de reconnexion aux Guides de l’Ombre. Avec aussi des blocages…
    Et là, c’est beaucoup beaucoup plus difficile pour moi. J’ai eu deux épisodes de malaises physiques ( nausée, vertiges, je suis devenue blanche, impression de tomber dans les pommes et d’être à coté de mon corps ) lorsque les baguettes me mettaient en connexion symbolique avec mes Guides de l’Ombre. J’ai eu peur, comme Janov… La deuxième fois, le malaise a duré presque 24h..jusqu’à ce que je me mette en colère ! J’ai repris mes baguettes et j’ai demandé que ça s’arrête ! J’ai eu une série de messages , avec l’information que j’avais rejeté l’Ombre par le passé et confondu l’Ombre avec le mal ( 4 vies différentes m’ont été détaillées, dont une avec un pb de “magie noire” ).. après un soin symbolique pour renvoyer la magie noire à l’univers, le malaise a complètement disparu.

    Voila. Est-ce que tu as un conseil, Camille ?
    Je venais prendre du courage en lisant ton blog… J’ai ressenti tellement de joie, d’amour, de paix avec la reconnexions aux Guides de Lumière, c’était tellement simple, tellement bon. J’ai cru quelques jours que mon âme avait fait le choix de rejoindre la Lumière, et c’était comme un soulagement, l’impression de rentrer à la maison…. Et je réalise que je me suis trompée. J’ai envie de pleurer en écrivant ça. Je ne comprends toujours pas le Milieu, je ne me sens pas heureuse dans l’Ombre, même si je comprends que ses leçons sont bénéfiques pour moi et que mon âme a une histoire de l’Ombre…

    Je me sens sacrément perdue et chamboulée. Je sais qu’il faut que je continue avec les baguettes : je suis au milieu d’un enseignement important que je n’ai pas encore bien compris.

    En tout cas, merci pour tes mots à Janov. Et si tu peux me donner conseil pour calmer la peur et accepter ma connexion à l’Ombre, c’est très très bienvenu.

    Bises
    Lara

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Lara,

      Je ne t’en veux pas de poser des questions. Ce qui m’agace ce sont les gens qui posent des questions sans chercher ni travailler sur eux-même.
      L’ombre n’a pas la même signature énergétique. C’est normal qu’on se sente différente à son contact.
      Dans la dualité, nous expérimentons tous les deux forces à différents niveaux. Il y a différents niveaux de lecture, la relation que nous avons eu au contact des forces durant nos incarnations, et la polarité de notre essence.

      En somme, nous cherchons à redécouvrir notre véritable nature tout en faisant la paix avec ce que nous avons vécu au sein de nos multiples incarnations.

      Accepter ce que nous sommes, c’est aussi accepter notre parcours et notre cheminement.

      Il n’y a pas de recette miracle pour accepter l’ombre ou la lumière. Les deux pôles sont l’Amour mais exprimés différemment. Je ressens de l’amour de la part de mes guides de l’Ombre, et même du sombre. Je ressens de l’amour de la part de la Lumière. Alors qu’est-ce qui change ? la signature énergétique. Ce n’est pas la même nature des forces ni les mêmes objectifs d’évolution.

      Dans l’absolu, toutes les énergies traversent la dualité et atteignent la Création dans son unité la plus pure.
      Comment faire pour vivre avec ? Eh bien tout dépend de ton choix.
      Pour ma part, je rechigne dans les deux pôles et avec tous types de guides. Je ne pense pas être un exemple à suivre. Pour moi, travailler dans les deux est un calvaire. Ils me soulent tous et ont des exigences longues comme le bras. La seule chose que je peux faire, c’est essayer de faire au mieux avec les moyens du bord pour éviter d’être trop mal.

      Quand je sombre dans un sens, je pars dans l’autre, et quand les autres me soûlent, je pars ailleurs.
      Peu importe où tu vas, ce qui compte c’est que tu te sentes bien là où tu es.
      Et si tu es bien nulle part, demande un lieu neutre.

      Pourquoi penses-tu t’être trompée ?
      Nous sommes tous plus qu’un simple mot émanant de nos systèmes de croyances. Nous pensons être qu’une seule chose alors qu’en réalité, c’est tout un ensemble de forces qui nous composent au-delà de ce que nous sommes prêts à entendre et accepter. Sors de ton système de pensées et accepte simplement de te laisser découvrir. Prends des notes au fur et à mesure et modifie les conclusions de temps en temps.

      Si tu savais combien de fois les dernières conclusions m’ont fait revoir tout mon système de croyance à chaque expérience traumatisante… Il faut savoir s’adapter et accepter d’avancer à son rythme.
      Tu veux découvrir ton lien à l’ombre, eh bien prends le temps qu’il faut. Tu n’es pas pressée pour avoir tes réponses, si ? Non. Tu as le temps. Etre du milieu ou pas, on s’en fout dans le fond.
      Je suis sombre et bosse avec la lumière, et pour l’ombre aussi. Elle est où cette case ? Il n’y en a pas. Les règles sont celles de tes choix et ce que tu fais de tes énergies, de comment tu choisis d’expérimenter et vivre au sein de ton clan et du rôle que tu t’es forgée au fil des vies passées.

      Sors des cases préconçues. Sors des schémas. Laisse toi porter tout simplement.
      Si en chemin tu n’es pas bien, demande simplement à ce qu’un accompagnement t’aide à rentrer dans la zone en confiance. Si tu ne le ressens pas, recommence plus tard. Sache simplement qu’en général, lorsqu’on est invité à explorer un univers, on est toujours accompagné. Tout simplement parce qu’on ne rentre pas comme ça sur un territoire sans être accompagné.

      Bises

  5. Bluebird

    Rhhaaa ! C’est hyper-riche !

    Merci Camille. J’ai relu trois fois ta réponse, je comprends le sens des mots. Mais je vois aussi que je ne comprends pas vraiment encore tout en profondeur…

    1) “signature énergétique”
    Je commence à percevoir par l’expérience ce que tu veux dire. Je connais et je reconnais le gout de la Lumière en moi. J’y suis bien. Je crois que je connais le gout du Milieu d’une autre façon, pas liée à mes expériences avec les baguettes, mais plutôt à des moments de Choix dans ma vie. Mais le premier contact conscient avec la signature énergétique de l’Ombre a été un choc physique. J’espère que le malaise c’était à cause de la “pollution” liées aux mémoires karmiques.
    => Merci de ton conseil , je vais tout simplement demandé à être guidée.

    J’ai envie de rencontrer à nouveau cette signature énergétique de l’Ombre plus doucement. Elle est puissante et intéressante. Mais (pour l’instant) je n’ai pas du tout envie de vivre dans cette énergie tous les jours ! C’est trop “fort” pour moi.
    Tu parlais d’aimer les “gros débits” :), je crois que j’aime mieux les volutes légères, la calligraphie, et les fleurs qui s’ouvrent au soleil 🙂

    2) Pourquoi j’ai écris que “je pense m’être trompée” ?
    Après la série de soins reçus à Pâques, j’ai cru comprendre que mon âme avait fait le choix d’être reliée à la Lumière dans cette vie. Ca me semblait être simple et confortable.
    Mais après les derniers messages, j’ai réalisé que j’avais peut-être eu seulement le “premier chapitre” et que j’étais peut être au final du Milieu, ou des 3 reliances à la fois (?! je n comprends toujours pas comment c’est possible !!).

    C’est comme inconcevable pour moi – là où j’en suis- de m’imaginer en connexion avec les 2 (ou les 3) à la fois. Là où je m’adressais à “mes guides”, ça fait comme des directions inconciliables. Je ne comprends pas comment tenir la connexion en même temps avec les différentes “signatures énergétiques”, tu vois ? Et l’idée d’explorer l’Ombre m’a fait peur. Là ça commence à aller mieux.

    3) pourquoi la Peur / Prendre le temps
    Tu as tellement raison de me rappeler que j’ai toute la vie devant moi.
    J’ai paniquée aussi en ressentant le conséquences directes sur ma vie professionnelle.
    Lorsque le soin de la Lumière s’est fait , j’ai senti que tout ce qui faisait ma compulsion egotique à “accompagner” “aider”, “sauver”…disparaissait aussi avec les mémoires cristallisées et la culpabilité. C’était radical. Ca a “fondu” dans le rayon d’amour. Le message de mon âme était clairement “je ne peux/veux plus accompagner. C’est fini. Je vais prendre soin de moi et de ce qui me donne de la joie, être dans la matière, avec les plantes”. Avec à la fois une grande soif, et un calme, une certitude hyper claire.
    D’un coup, tout ce qui faisait le fondement de mon identité et de mon activité professionnelle s’est effondré de l’intérieur en moi. ( j’ai créé mon activité de conseil et d’accompagnement des changements dans l’écologie, je travaille comme formatrice et accompagnatrice des professionnels qui cherchent à “sauver la planète”). Heureusement qu’on est en confinement, c’est une bénédiction pour moi ! Parce que là, demain, je ne suis pas sure de pouvoir animer une seule formation. Le feu sacré a disparu…Ca, ça m’a paniquée. J’ai pensé à Sylvie, qui du jour au lendemain n’avait pas pu passer ses examens..

    Mais depuis que la connexion à la Lumière est devenu moins présente, et avec les messages de l’Ombre, c’est comme si je pouvais à nouveau déployer mon activité professionnelle, et même la développer ! ( j’ai eu des idées pour faire des formations de formateurs, d’autres accompagnements ..). Ca ne part pas du même endroit, ça n’a pas du tout le même goût. Je ne suis pas sure que ce soit juste pour mon âme.

    => Je ne sais plus où est la boussole? je dois prendre des décisions professionnelles dans les prochaines semaines….C’est pour ça que je me sentais un peu pressée d’y voir clair.Mais là, c’est l’ego qui parle. Tu as raison, en fait,ça va se déployer tout seul au rythme juste.
    Je vais demander à être guidée.

    Merci pour tes mots : “Sors des cases préconçues. Sors des schémas. Laisse toi porter tout simplement.”
    => Ca me va !!!!!!

    Merci d’être un bout de mon “filet de sécurité” de guidance 🙂

    Bises et… j’espère que toi ça va, dis ?

    Lara

  6. Bluebird

    Bonjour Camille,

    Désolée pour les longs messages fleuves dont j’ai abreuvé ton blog la semaine dernière !
    Ce besoin d’épanchement n’était pas très juste. Mais ça m’a beaucoup aidée : je me sentais perdue et sans repères.

    Ca va mieux aujourd’hui. Les messages continuent, en respectant mon rythme. Et j’ai reçu aussi des symboles très clairs par rêves.
    Je me sens bien accompagnée, ça se stabilise 🙂

    Bises
    Lara

    1. Spiritual Flower

      Aucun problème Lara.
      Moi je lynche mes guides et m’épanche sur eux.
      On a tous nos phases et parfois on a besoin d’une oreille qui comprenne notre problème.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − quatre =