La perte d’accès à la magie en cas d’accident

Bonjour à tous,

Nous allons parler aujourd’hui d’un cas particulier. Ceux qui n’ont plus accès à leur connexion/magie intérieure suite à un malheureux évènement. 

Avant l’accident, tout allait très bien. Vous pouvez puiser en vous, faire des manipulations énergétiques, vos rituels comme d’habitude, vous ressentiez les énergies, vous passiez vos appels, vous pouviez agir, voir, sentir… Et puis depuis le choc, plus rien ou presque. 
Vous tombez dans le néant. 
Vous ne ressentez plus rien. 
Vous n’arrivez à rien. 
Rien de vos rituels n’aboutisse.
Vous ne captez plus vos guides.
Vous ne percevez plus aucune présence.
Vous ne pouvez même plus méditer ou visualiser.


Il y a les chocs psychiques, aussi vu comme des chocs émotionnels, et les chocs physiques, les accidents qui ont impactés votre corps physique.
Dans les deux cas, on peut parler de traumatismes subis. 

Au moment de l’impact physique, votre corps a dû subir une onde dans l’aura qui a voyagé et qui est revenu au point d’impact comme un écho hurlant. C’est à ce moment-là que la magie se condense souvent à l’impact pour tenter d’y faire face. Vos énergies sont alors conditionnées pour encaisser et compenser dans la zone à proximité. Vos accès magiques ne disparaissent pas. Simplement elles ont dû se déporter violemment et soudainement, ce qui prend l’ensemble de vos ressources à contribution, et tant que la zone ne sera pas traité, la magie migrée ne pourra pas être sollicitée pour autre chose. Elle sera comme confinée dans un endroit clos jusqu’à ce que la plaie soit guérie, bloquée par les énergies autour de l’impact qui se seront raidies en compensation du choc.

D’où le fait que les grosses blessures pénalisent grandement. Dans le cas d’un accident violent, il y est possible de subir une migration de 70 à 100% de l’accès magique logée dans le point d’impact, ce qui signifie qu’on peut perdre totalement notre connexion à la magie. La réintégration de celle-ci dans l’ensemble de l’aura peut prendre des années. Et bien souvent, cela plonge le concerné dans un genre de trou noir spirituel. Plus rien n’est possible. Plus rien n’est accessible. Les accès sont nuls ou quasi nuls. Encore une fois, pas parce que tout s’est volatilisé, mais parce que le volume magique a migré dans d’autres canaux internes de manière in extremis. 

Une migration brutale de notre volume magique créé également des complications pour le concerné. En effet, du jour au lendemain, sa relation aux énergies changent. Alors s’il est possible pour lui de demander de l’aide à ses anges gardiens et ses protecteurs, il sera malgré tout plongé dans le noir. 

Je rappelle que notre “réservoir” de magie interne dépend de notre cheminement intérieur, de nos vies passées et de l’état de notre cycle d’incarnation, mais surtout de notre potentiel magique en rapport avec notre ligne d’évolution selon notre essence.  
Deux essences d’une même famille n’auront pas le même réservoir. Elles peuvent avoir le même potentiel inhérent à leurs énergies originelles, mais pas la même intégration, même rythme et même envie d’évolution. 
Tout comme une âme plus jeune peut avoir un potentiel plus élevé selon les énergies avec laquelle son essence a été créé, mais ce n’est pas pour autant qu’elle sera plus puissante. 
Il convient donc de ne pas confondre le potentiel magique avec le réservoir magique à disposition. 

De plus, rappelez-vous aussi que si l’accès à notre réservoir personnel est obstrué et/ou indisponible et/ou déporté, il reste un dernier recours possible : faire appel à un réservoir de vos guides, ce qui équivaut à une prise en charge magique. 
Dans ce dernier cas, je vous recommande de faire appel à des entités élevées afin que leur réservoir leur permettent de pallier à leurs propres déficiences en parallèle. Vos guides de 1ers niveaux n’auront pas la force de vous backuper. Ce sera trop vampirique pour eux. 

Si cela vous arrive, faites une prière simple. Allumez une bougie blanche, et expliquer pourquoi vous avez besoin qu’un Ange intervienne pour votre demande magique, pourquoi vous ressentez le besoin de manipuler les énergies et pourquoi cela ne peut pas attendre votre guérison complète.  

Sachez que suite à votre prière, sachant que vos canaux ne seront pas disponibles, il y a très peu de chances à ce que vous ayez connaissance du retour. Il y a aussi des risques à ce que votre appel tombe dans le vide. Pourquoi ? Parce que justement, l’état de vos accès magiques changent la donne dans vos appels. 

Toutefois, ce qu’il y a de merveilleux dans la Vie, c’est qu’en passant par le Coeur, un appel sincère est toujours entendu… après le retour dépendra de votre environnement astral, de votre guidance et de leur capacité à répondre à vos besoins. 

En parallèle de la demande, sachez que vous allez devoir travailler à la guérison et surtout à remettre tout votre schéma interne sur rails. Il faudra donc passer par un long processus pour tout remettre en place, et cela passera par un long réapprentissage qui pourra se faire soit par des “babysteps”, soit par rien du tout, et puis “pouf”, un jour, le canal s’ouvre à nouveau comme par enchantement parce qu’inconsciemment, à force de travailler sur votre guérison physique, vous avez mis en place dans votre vie une nouvelle structure qui permet à votre aura de reprendre ses repères. 

Dans le cas maintenant des chocs émotionnels, le traumatisme physique est indemne, mais sans que nous le voyons, nos ressources magiques sont impactées. Pourquoi ? Pour la même raison que pour les chocs physiques. La violence du choc vous a tellement secoué de l’intérieur que votre gestion interne a réagi à l’impact comme un effet de crise. A ce titre, il s’est emballé.
Il faudra donc retrouver une stabilité émotionnelle, puis retracer intérieur le chemin pour repositionner sa magie à son point de reliance à la source. Un peu comme si vous déplaciez votre machine à laver et que vous deviez le remettre proche du robinet puis le reconnecter. Vous voyez l’image ? 

Pour vous donner un exemple concret, après un gros choc émotionnel reçu, j’ai fait un rejet total et j’ai perdu 90% de mes accès aux rêves lucides pendant plusieurs mois en 2019. Depuis, cela ne revient que doucement, mais je n’ai pas encore récupéré à 100%. Une partie est dû au fait que j’encaisse encore la nature du choc (je ne développerai pas ici) et que comme je suis en colère, je ne sais pas si j’ai envie de retrouver 100% des accès passés. Du coup, mon corps s’est stabilisé à un pourcentage d’entre-deux qui semble convenable pour mon mental. Par contre, je n’ai pas perdu mes accès magiques en tant que tel. Je peux toujours manipuler à souhait. Comment ai-je fait ?  

Dans les chocs émotionnels, il y a un moyen de compenser temporairement les échocs traumatisants, c’est de manipuler nos portes intérieures. Il faut trouver l’univers intérieur impacté, sa dimension d’ancrage, le conditionner ensuite dans une dimension à part entière et fermer la porte. Le mieux est la maintenir pas complètement fermé afin de pouvoir continuer à travailler dessus en douceur sans en sentir les flux violents. Mais là encore, il convient de savoir manipuler ses flux intérieurs. Et si vous ne pouvez pas, encore une fois, vous pouvez demander à vos guides de refermer la porte pour vous permettre de respirer un peu et réfléchir à une solution plus durable. 

A noter avec cette pratique de porte intérieure, tout problème non résolu finit par nous péter à la figure si on ne le traite pas. La mémoire se cristallise et finit par rester coincée dans nos corps subtils. Ce n’est donc pas en mettant de côté un problème qu’il va disparaitre par magie. Par contre, vous pouvez accepter de le temporiser temporairement. Les guides acceptent volontiers cette alternative, dans le cas où vous acceptez de prendre conscience de ce problème et de le traiter quand le moment sera opportun. 

En dernier lieu, nous allons parler du cas particulier de la perte de l’accès magique suite à une manipulation magique échouée / rejetée / ou contre-atttaquée.
Alors là, ça va piquer mes petits chats, si vous êtes dans ce cas-là, ce n’est pas bon en général, ça coûte cher, n’est-ce pas ? 
Il y a différentes raisons pour lesquelles vous avez perdu vos accès :

– Faire face aux vagues énergétiques en retour vous a demandé trop de ressources car l’objet de votre manipulation est à un niveau trop haut / ou l’impact de résonance avec vos énergies VS l’impact de votre manipulation sur l’Objet (ou la Personne) peut avoir créer un impact plus explosif qu’attendu. Ce choc au niveau de l’impact est dû aux énergies mises en place initialement qui s’emballent comme dans un effet de réaction en chaines. Au final, en cherchant à encaisser les flux en retour, vous avez été bien au-delà de votre limite intérieure. 

– Vous subissez une punition “protective” émanant de votre guidance (pratique courante avec les entités de l’ombre/sombre/ ET lumineuses – et oui, la Lumière aussi peut punir) Comme un gosse qui a fait une bêtise, vos guides vous ferment les accès. Alors si on le perçoit comme une punition, si cela provient de nos guides, c’est plutôt un acte fort pour 1. nous protéger de nous-même et des conneries futures qu’on pourrait continuer de faire, et 2. pour éviter de créer davantage de dégâts à l’entourage. Ce temps de fermeture des accès exige un temps de réflexion pour comprendre l’origine de notre erreur de jugement et d’acte, autant dans l’évaluation des forces, que dans la raison d’avoir voulu tenter de telles manipulations. 

 Vous subissez une punition directe de la part de l’Objet (entités, ou âmes incarnées ou non). L’autre n’a pas apprécié votre manipulation et vous le fait savoir en vous le faisant payer. Plutôt que de vous attaquer, il choisit une autre option plus efficace pour vous le faire sentir : la fermeture de vos accès magiques OU le siphonage direct de votre réservoir magique. 

  • Dans le cas de la fermeture d’accès magique, il sera apposé un sceau magique sur votre porte, et la seule manière de le déverrouiller, c’est d’outre passer sa puissance pour le dissoudre, ou de faire appel à quelqu’un ainsi des dons de dissolutions. Vous pouvez aussi demander à vos guides, mais le déverrouillage va dépendre de comment vos guides vont vouloir que vous gériez la situation. Ils peuvent sciemment le laisser, ou d’autres guides ne pourront pas outrepasser le sceau à moins de faire remonter le problème dans les plans supérieurs. Eh oui, tout dépend comment le sceau a été scellé et quelles aides astrales ont participé au processus… Après, si cela peut vous aider, sachez que tout verrou contient naturellement une clef. Si vous n’avez pas les capacités de dissolution ou ne connaissez personne dans votre entourage, trouvez la clef. C’est le moyen le plus sain et efficace pour vous débloquer. Je ne vous recommande pas de forcer la destruction du sceau avec force brute. Vous risqueriez de créer plus de dégâts encore. Après, plus le sceau est puissant et complexe, plus la clef peut s’avérer ardue à trouver… quoi que… Encore une fois, tout dépend comment le sceau a été scellé, car parfois, une condition d’ouverture peut être émise au moment de son placement. 

    Prenons différents exemples, “Quand il se rendra compte de sa connerie et changera ses intentions en assumant ses actes, le sceau se dissoudra de lui-même”, ou encore un autre plus cruel mais qui arrive parfois “Quand il connaitra le vrai désespoir, le sceau disparaitra.” 

    Je rappelle donc que les intentions de la personne face à vous déterminent le degré de “bienséance” dans la fermeture. Plus il est sombre, plus il y a des risques pour la fermeture soit féroce et cruelle, en plus de vous coûter énergétiquement au passage. 
    Attention à ne pas sous-estimer les retours personnes issues de la lumière. Elles ne peuvent ne pas être tendres non plus, justement, pour vous obliger à revoir vos intentions et à prendre conscience de votre erreur, ils peuvent agir durement. 
  • Dans le cas du siphonage direct de votre réservoir magique : C’est une pratique sombre, qui demande à la base des capacités type-vampiriques, (très courantes dans le sombre). Il existe deux siphonages : le direct, fait par l’âme incarnée, et l‘indirect, fait par l’entité protectrice sombre qui se sert en paiement et demande par l’âme incarnée. Le volume absorbé dépend là encore de la volonté du practicien et de sa capacité à “dévorer l’autre” tout en réintégrant les flux à ses propres énergies. En métaphore, cela revient à se taper un bon repas. Par contre, tout le monde ne peut pas traiter les énergies pour les réintégrer aux siennes. On peut voir cela comme un vol direct. 

    Le plus délicat avec cette pratique, est dans le cas où une entité sombre ferait la manipulation en nom et lieu de son protégé. Soit cela reste une entité sombre “bienveillante” (eh oui, cela existe !) et elle prendra qu’un volume restreint pour ne pas non plus générer la perdition de l’âme. Elle prendra suffisamment pour vous le faire sentir. Ou vous tombez sur une entité qui cherche à vous faire payer votre tentative vicieuse face à son protégé. Là, ça peut coûter cher. Suivant le caractère de l’entité, cela peut aller jusqu’à la dernière goutte de votre réservoir qui sera siphonné en 1 fois, ou en plusieurs, si elle veut appuyer un peu là où ça fait mal. 

    Permettez-moi de souligner qu’un réservoir magique, c’est comme obtenir du mana en direct. Alors pour l’entité aussi, cela peut être un bon repas. 

    Je vous donne un exemple. J’ai un Serviteur sombre dont les énergies de bases sont vampiriques. Si le moment est venu pour moi de lui rendre un service, plutôt que de le payer directement (et donc d’aller puiser dans mes énergies propres), je vais lui offrir une source alternative en paiement sur un plateau d’argent. Après, s’il décide de manger plus que nécessaire… à lui de voir. Vous voyez ? Cet exemple peut bien sûr être modifié selon la relation entre l’incarnée et son protecteur sombre, le type de négociation et le paiement choisi à faire subir en retour à l’autre en punition. 

    Certaines entités écoutent leurs protégés et suivent les consignes, d’autres entités n’en font qu’à leur tête. Et si vous croyez contrôler l’entité qui de base est plus puissante que vous… Mais encore une fois, cela dépend vraiment de la nature de votre relation. 

    Pourquoi siphonner me demanderez-vous peut-être ? Eh bien parce que cela fait une bonne contre-partie aux dégâts subis par la manipulation. Exemple, Si je dois dépenser de l’énergie pour déjouer la manipulation, et qu’en plus j’ai dû en dépenser beaucoup, je la récupère autrement. 

    Je ne le rappellerai jamais assez… Avec la manipulation des énergies, il faut penser au coût. Les dépenses, les dégâts et faire la balance avec les gains dans l’ensemble des parties. C’est la meilleure façon d’éviter les déconvenues… 


    Pour le cas du siphonage, se remettre va dépendre de la capacité du traumatisé à reconstruire et canaliser à nouveau la magie, ce qui dépend du niveau de réservoir restant à disposition. Inutile de préciser que moins il en reste, plus c’est compliqué et nécessitera du temps de récupération pour faire remonter la jauge. 
    Là aussi, il est possible de faire un appel à ses guides pour canaliser une réinjection de flux d’énergies afin de remettre la jauge à un niveau plus confortable, mais cela va dépendre des guides à disposition et de leurs puissances magiques. Tous les guides n’acceptent pas de servir de frigo à disposition dans lequel on vient se servir pour bouffer … ! (surtout si c’est dû à une erreur de jugement de notre part dans la manipulation des flux)



Pour conclure simplement, chaque traumatisme créé une réaction en chaine qui nous pousse à prendre en charge les dégâts, et qui impacte notre gestion magique. Plus l’impact est grand, plus nos énergies sont sollicitées et verrouillent d’elles-mêmes intuitivement certains accès afin de pouvoir gérer les urgences et priorités. 
Cela fait partie de notre intelligence énergétique. Ce n’est pas une erreur, mais notre belle capacité à réagir face à l’environnement. Nous ne sommes pas figés. Nous ne sommes pas des robots. Nos corps sont des flux qui fluctuent sans cesse et vivent au gré des mouvements internes et externes. Tout étant lié, un accident quel qu’il soit impacte notre gestion magique. Notre réaction dépend donc de notre manière de prendre en charge l’incident, mais aussi de notre environnement astral qui va nous accompagner dans la démarche. 

Les accidents arrivent, en manipulation magique aussi. Il y a des attaques, des défenses, des actions plus ou moins explosives et des retours gratuits ou coûteux. Il y a tant de forces liées entre elles et d’univers connectés qu’une simple manipulation peut être le théâtre d’un ensemble d’acteurs qui sort totalement de notre contrôle initial. 

Faire preuve de lucidité, de discernement. On ne peut pas s’empêcher de manipuler si on a tout le temps peur d’expérimenter. Toutefois, il faut avoir conscience qu’il y a aussi des conséquences qui peuvent créer des déconvenues et qui peuvent impacter notre vie de bien des manières. Cela fait partie du jeu des forces. Elles cohabitent, s’entrechoquent, créent le chaos, mais la vie aussi. C’est à chacun de voir son objectif et d’en assumer les conséquences, qu’elles soient bénéfiques, ou non… 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 4 =

error: Content is protected !!