La clairvoyance

Voir ce qui est au-delà
 ♦

C’est un état de reconnaissance en soi, envers ce qui est. Il est là pour vous montrer ce qui existe.

 La clairvoyance est la capacité à voir les énergies comme elles sont, dans leurs formes, leurs couleurs, leurs structures énergétiques. La manifestation de la clairvoyance est propre à chaque être en fonction de son ouverture et de sa capacité à reconnaître les énergies et à les accueillir comme elles sont.

 Quelqu’un qui part avec des attentes et des aprioris fera face à de nombreuses difficultés car la clairvoyance n’attend rien des énergies, elle les constate simplement, sans jugement, sans attente.

Est clairvoyant celui qui saura accueillir les dimensions dans leurs manifestations.

 L’étendue de la clairvoyance dépend du réservoir énergique disponible pour fournir l’effort énergétique dans la connexion aux énergies rencontrées. Il est utopique de croire que la clairvoyance ne demande aucun effort car en nous permettant de voir, on se connecte aux dimensions et alors, un ajustement vibratoire est automatiquement « sollicité ». Il est tout à fait possible que des énergies choisissent de ne pas être vues, soit votre taux vibratoire ne vous le permet pas ou simplement, c’est le choix des entités (ou énergies) présentes.

 La clairvoyance demande alors de rester centré et de lâcher prise.

 Dans l’absolu, on est tous clairvoyant, mais l’intervention du mental et le discernement créent toute la différence dans la pureté de l’expérience vécue.

La clairvoyance est avant tout la vision du cœur. Tout vient naturellement sans forcer.

Ce qui se dévoile est ce qui peut être vu.

Cela dit, la clairvoyance n’a pas de limite en soi, tout ce qui se cache peut être reconnu car tout à une signature vibratoire. Mais soyons réaliste, tout le monde n’a pas le taux vibratoire pour faire face à certaines énergies.

Moi même, je n’ai pas la prétention de le dire. Bien au contraire. Si une partie est à ma portée, j’ai encore beaucoup à découvrir.

Mais il est vrai que la clairvoyance m’aide à explorer les dimensions. Mais, si cela satisfait ma curiosité, il faut bien comprendre que c’est avant tout un profond respect envers les énergies qui existent.

 Comment développe-t-on la clairvoyance ?

On ne la développe pas. Le Coeur est clairvoyant par nature car tout est lié, alors tout peut être accessible.

Par contre, on peut apprendre à lâcher prise sur le contrôle et à laisser le cœur se dévoiler avec confiance et patience.

Vouloir être clairvoyant avec des buts égotiques créera simplement des belles illusions. Et alors, celui qui se dira clairvoyant ne verra qu’en fait ses propres projections. C’est plus courant qu’il n’y paraît.

 La clairvoyance peut se manifester de plusieurs manières. Au départ, je voyais les mouvements par exemples mais sans les couleurs. Et puis cela s’est développé, les couleurs ont commencé à se manifester ponctuellement, et puis maintenant, c’est tout un environnement qui prend vie sur différents couches dimensionnelles. En fonction du but recherché, il est possible de changer de vue et de filtres, pour permettre ainsi de voyager à travers les dimensions et donc dans les structures vibratoires présentes.

 Dans tous les cas, la clairvoyance c’est avant tout la vision du cœur.

Celui qui comprend cela comprendra alors qu’il ne sert à rien de vouloir être clairvoyant, mais qu’il suffira simplement d’apprendre à laisser son cœur se manifester sans chercher à le manipuler.

Enregistrer

4 Comments

  1. Célia
    J’aime beaucoup cet article aussi. Il m’émut, quelque chose résonne… Comme si tu avais posé les mots sur ce que je ne saurais saisir. Pourtant je ne suis pas clairvoyante. 🙂 Bise Cel
  2. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour Rosy,
    Parfois, il faut commencer par se calmer et par dire bonjour. Je comprends la détresse que l’on peut ressentir lorsque l’on croit qu’on y arrive plus. Mais voilà, il existe une voie, il existe toujours une voie. Mais pour cela, il faut accepter de vouloir aller mieux et de ne plus nourrir la souffrance. Sais-tu que ce n’est pas qu’on arrive plus à aimer mais plutôt qu’on a tellement mal et qu’on a tellement peur, qu’on se refuse d’aimer ? Alors on se referme tant que l’on peut. Tant qu’on se laissera enfermé dans nos propres émotions de souffrances, elles nourriront la fermeture. Pour s’ouvrir, il faut entreprendre un réel travail sur soi pour aller au-delà. Patience et courage. Et surtout, volonté d’être en paix. Après les solutions viennent à toi, petit à petit.
    Cordialement, Camille

Répondre à Spiritual Flower Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =