Accepter l’autre

– “Quoi ?? Qu’est-ce que tu fous en vert toi ?! “

poissons-difference-5755x297

Parce qu’il est différent, parce qu’il ne pense pas comme nous et ne ressent pas les choses de la même manière, sa logique, sa manière de voir la Vie, tout. Tout est différent. On reste tellement habitué à se conformer dans des moules, à voir nos ressemblances pour pouvoir s’identifier que lorsque que quelque chose sort du moule, nous ne le comprenons pas.


Comment peut-il penser ça alors que je pense ceci ?

Comme nous ne comprenons pas sa logique , nous cherchons à faire des liens mais sans vraiment prendre en compte les ressentis de l’autre. Nous prenons souvent les nôtres comme référents, voilà pourquoi nous avons du mal à accepter l’autre. Nous essayons de calquer sa logique mais avec nos ressentis. Alors le décalage se fait ressentir et on n’arrive pas s’identifier.

Lorsque l’on prend en considération les ressentis de l’autre, on comprend alors que parce qu’il vit et ressent des choses différentes, il ne voit pas les choses comme nous. Certains peuvent conclure les mêmes choses, mais ce n’est dit du tout ! Cela dépendra du lot d’expériences, du vécu de chacun et de leurs personnalité.

Bien souvent on n’acceptons qu’en partie les gens, qu’une partie d’eux, là, où nous arrivons à nous y retrouver. C’est d’ailleurs pour cela que nous les aimons.

Mais,  accepter l’autre, c’est accepter qu’il soit comme il est en fonction de ses ressentis, et pas dans le fait qu’ils nous ressemblent et que l’on puisse s’identifier à lui de cette manière, mais simplement parce qu’il est un individu à part entière. 

Accepter l’autre c’est reconnaitre son existence à part entière.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =