Se remettre en question

C’est bien connu : un fait et plein d’interprétations…

533971.colourbox.450_450

La remise en question amène à la prise de conscience de différents aspects d’une situation, d’un état. Elle permet une meilleure compréhension des causes à effets.

Se limiter à une seule version de l’histoire alors que plusieurs protagonistes y sont mêlées vous limitera dans les interprétations possibles pour retrouver les influences qui ont abouti à cette situation, ce qui va d’ailleurs engendrer des incompréhensions qui mèneront à une histoire “déformée”. (Ca arrive beaucoup dans les histoires de famille et de couple notamment !)

Se remettre en question permet d’accueillir les aspects jusque là non pris en compte, par conséquent, cela permettra de prendre les choses sous un ensemble avec une meilleure vue globale de la situation sans se limiter à notre propre vision et interprétations des choses.

Tort ou raison ? Là n’est pas la question. On cherche à comprendre les tenants et les aboutissants. Vous avez une vision et une interprétation des choses, tout comme l’autre.

On n’agit pas pour rien, on ne réagit pas pour rien. La meilleure façon de comprendre est de s’ouvrir à la réalité de l’autre.

La remise en question implique donc une ouverture d’esprit en faisant appel à une ouverture de cœur pour accueillir les nouveaux aspects qui demandent à être pris en considération.

C’est aussi accepter que l’on ne détient pas la vérité et la connaissance absolue de tous les aspects d’une situation. Gardons à l’esprit que nous ne savons que ce que nous sommes capable de voir et d’avoir conscience.

Se remettre en question permet d’évoluer en reconsidérant en ensemble avec la prise en compte de ses nouveaux aspects. En effet, tout comme nous évoluons, notre conscience évolue également, et avec, les informations aussi.

Se remettre en question permet de redynamiser ses fondamentaux en réintégrant des nouvelles données. Cependant, on n’est pas obligé de se remettre en question pour accueillir de nouveaux aspects.

La remise en question intervient alors lorsque nous nous sommes basés sur une donnée et que celle-ci a peut-être évoluée ce qui impliquerait d’autres interprétations qui changeraient celles que nous avons fondées sur elles. D’où l’apparition d’un sentiment d’erreur, d’échec, de se sentir perdu et sans repère, voire de ne pas savoir comprendre au bon moment ou de faire les bons choix.

C’est souvent des moments difficiles car ils touchent les bases sur lesquelles des gens ont construits des interprétations et hypothèses. C’est une phase qui peut alors “dérouter”, “déboussoler”, “désorganiser” les gens le temps pour eux de retrouver de nouvelles bases sur lesquelles ils pourront venir se construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 10 =