Résoudre un problème

– Merde ! Comment je vais faire pour m’en sortir !?

open doors

On pourrait plutôt dire : “Mais comment êtes-vous arrivé là ?”  En comprenant la cause, vous verrez que les conséquences sont tout simplement normales, c’est un ensemble de suites logiques déduites de causes à effets, ou effet “boule de neige” et alors, bien souvent, on se retrouve un jour le bec dans l’eau sans avoir eu le temps de dire ouf. Et pourtant, avant d’avoir un problème, il y a biens souvent des signes annonciateurs, mais c’est parce qu’on refuse de les voir que le problème prend de l’ampleur et que l’on se retrouve un jour à se sentir dépassé.

A un moment, des choix ont été fait, puis en ont découlés d’autres selon les informations que vous aviez à l’époque. Cela dit, maintenant, vous avez d’autres informations vu que vous vivez le problème à “plein nez”. 


En réalité, la solution n’est qu’une leçon de la vie que nous avons omise de prendre en compte. Alors la situation revient à notre porte tant que nous n’aurons pas compris ce qui ne convient pas.

Un problème n’existe pas sans une solution. Car la solution sera alors la prise de conscience avec l’action qui ira dans ce sens. Mais aura-t-on le courage de se relever les manches et de dire “j’ai le pouvoir de changer cet aspect de ma vie ?”

Allons, allons, tous sommes maitre de notre vie, reprenez confiance ! Depuis quand avez-vous cesser de croire que vous pourrez avoir la force de changer les choses vers un avenir meilleur ?  C’est sûr, si vous ne croyez tellement plus en vous ni en la vie pour que votre vie s’améliore, que voulez-vous… ça va être dur d’apporter les changements vu que déjà, vous n’y croyez pas.

Je crois qu’il n’y a rien de pire que de penser que plus rien ne changera jamais. La vie n’évolue-t-elle pas sans cesse ? Mais seul, vous non ? Allons allons !! Vous n’êtes pas une exception ! Peut être certes, avez-vous un autre rythme avec des situations plus pénibles qui dureront plus longtemps, mais cela ne veut pas dire qu’elles seront éternames !!

Vous croyez que je vais vous donner une solution toute cuite prête à utiliser ? Malheureusement, c’est votre problème, c’est à vous de trouver une solution qui conviendra. Certes, c’est possible qu’elle ne vous plaise pas, mais ce sera toujours une porte possible de prendre.

Le problème avec les problèmes justement, c’est qu’on ne voit pas les portes ouvertes à nous. Nous ne voyons que les portes closes et sans issue. Or, il existe toujours une possibilité d’améliorer un temps soit peu une situation.

Apprendre à voir la porte ouverte et les opportunités tout en usant de sagesse pour voir ce qui conviendra le mieux aidera à résoudre tous les problèmes.

Et parfois, il faudra simplement être patient, le temps que la porte se créé et s’ouvre devant vous, lorsque vous serez prêt à comprendre certains aspects de votre vie qui vous a conduit à vivre ses expériences.

2 Comments

  1. Alone
    Salut Camille j’espère que tu n’en chie pas trop avec tes guides et ta vie en général. Si même ta toi enfant t’engueule. Bon ça date un peu je le reconnais……

     

    Bref il y a une question que je me pose. Lorsque nous somme confronté à un paranoïaque qui pense toujours avoir raison et peut être totalement contradictoire et irrationnel le fait d’être patient ne servira pas étant donné que le dialogue serait fermé d’un côté. Alors dans un tel type de situation quelle serait la chose à faire selon toi ?

     

    Je ne savais pas que ton livre pouvait autant t’apporter des problèmes dans l’astral….. 0-0 du coup finalement tu regrettes ?  S’il t’apporte autant de problème ?

     

    Sinon comment tu vas en ce moment ? 😉

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonjour Alone,
      Non, je ne regrette pas, parce que je connais la valeur de ce que j’offre. Cela me rend un peu triste, voilà tout. J’essaie de m’y faire, doucement.
      Pour répondre à ta question, tu ne pourras pas changer l’autre, et c’est cela qu’il faut accepter. L’autre est bien aussi dans son monde, son univers ne doit pas primer sur le tien et inversement. Tu dois pouvoir te sentir libre d’être dans ton monde à toi, et d’évoluer en paix avec ce en quoi tu crois.
      L’autre quant à lui fera sa route.

      Je vis une période assez intense avec la préparation du 2ème livre, mais ça va, la relation avec mes guides s’adoucit un peu. Enfin, disons que j’apprends à m’accepter comme je suis, du coup, je grogne moins.

      Et toi, que deviens-tu ?

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 9 =