L’ambiance au travail

Une présence peut tout changer

gaston10

L’ambiance est l’ensemble des énergies réagissant les uns avec les autres. On parle d’osmose, d’énergie générale.

Elle prend donc en compte chaque personne et ce qu’elle amène dans l’énergie du groupe mais aussi l’environnement et chaque chose-objet qui s’y trouve.

L’ambiance caractérise la manière dont on communique notre humanité, elle reflète notre personnalité et notre manière de traiter les gens autour de nous en fonction de là où se trouve.

Voyez comme certains lieux ont déjà une ambiance particulière, une énergie particulière. Et les gens, au contact de ce lieu, vont réagir différemment.

Nombre de personnes se plaignent d’une mauvaise ambiance au travail et pourtant, il faut voir leur manière d’agir envers les autres.

Toute personne est alors tout autant responsable qu’un autre sur la qualité de l’ambiance au sein d’un groupe, d’une équipe.

Certains auront certes des facilités communicantes qui viendront plus facilement révéler les belles énergies chez les autres, alors que d’autres auront toujours le chic pour venir pourrir l’ambiance, vous l’avez remarqué ?! Pourtant, ceux là, n’ont pas forcément besoin de dire grand chose, rien que leur présence suffit à agacer, stresser ou fermer l’ensemble de l’équipe.

Ce qui fait la valeur de l’ambiance est avant tout la communication dans la manière dont les personnes vont parler et résoudre ensemble des problèmes. Vont-elles être solidaires ? Attentives aux autres ?

On pense à tort que l’ambiance est à cause d’une personne, seulement, c’est parce que tout le monde subit l’influence de celle-ci qui fait que l’ambiance générale s’en retrouve plombée.

L’ambiance se nourrit de tous les aléas égotiques, des jugements de valeurs des uns et des autres. “celle-ci n’est pas cool”. “lui ne fout jamais rien”, “lui, faut pas le faire chier.” “le chef, il va encore nous parler des sujets chiants à mourir et va falloir qu’on sourit quand même…”

L’ambiance générale reflète la qualité relationnelle au sein de l’équipe. Pour améliorer l’osmose, il faut déjà que les gens se parlent, apprennent à se connaitre. Un chef n’est pas qu’un chef, c’est aussi une personne humaine. Un soufifre n’est pas qu’un souffifre, c’est avant tout une personne humaine. Tous avons des choses à partager, que ce soit avant tout un sourire, un bonjour, un merci, un s’il te plait et toutes ces autres choses à côté qui font de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Bref, le côté humain ensemble est l’ambiance.

Créer une ambiance, c’est vouloir mettre tout le monde au même niveau en créant une osmose où tout le monde peut se côtoyer en tant qu’individu et chacun a le pouvoir de modifier cette ambiance générale. Juste en étant soi, humain, et surtout avec un peu d’ouverture, parce qu’au final, même si on est en entreprise et qu’il y a certes un même objectif, nous sommes tous humains, et donc, différents, dans notre manière d’accomplir nos tâches et dans nos manières de dialoguer avec autrui.

Vivre au travail dans une bonne ambiance permet de se sentir mieux, parce qu’elle nous permet de faire vivre notre humanité et notre individualisme dans un cadre qui est quantitatif. L’ambiance au travail fait que nous nous sentons juste, humain.

Souvent, les managers pensent que pour être efficaces, les troupes doivent être motivés et tiraillés. Or, une équipe qui rigole bien ensemble, croyez-moi, est plus à même de faire des heures supplémentaires ensemble. Au moins, c’est une équipe qui se retrouve solidaire au milieu des difficultés.

Tout comme ce n’est plus à prouver que l’on n’est plus efficace avec moins de stress et de pression.

A la base, le rôle du manager est de créer cette ambiance propice au travail car lui a le pouvoir de mettre en place une structure de rencontre, de communication et d’échange, mais de plus en plus les managers ne sont choisi que par catégorie de statut qui monte en grade que par compétences réelles à créer et souder une équipe.

La richesse de l’ambiance reflète le côté humain, mais aussi la manière dont les personnes sont encadrées. Plus elles seront brimées et délaissées humainement et plus les malaises peuvent être violents et fréquents.

Vivre une bonne ambiance ne sert pas juste à détendre l’atmosphère ou à remercier les équipes ponctuellement, c’est pour faire vivre à l’équipe son humanité. Et parce que l’homme se sent homme, alors il peut se sentir mieux dans sa peau en ressentant qu’il a le droit d’être humain.  Après c’est comme tout, tout est une question d’équilibre. Il ne s’agit pas de partir dans des excès et de s’abandonner à la fête.

Le but est simplement de trouver un équilibre entre l’humain et le professionnalisme parce qu’à la base, le professionnalisme est humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 13 =